Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 4bookine : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le jour où j'ai appris à vivre Le jour où j'ai appris à vivre
Laurent Gounelle   
Absolument génial, j'ai adoré.
Ce livre ne fait que remettre en question le personnage principal Jonathan. Moi aussi ça m'a interpellé et quand j'ai eu fini le livre, je suis resté un moment à me demandé ci je ne m'était pas perdu un peu en route moi aussi et la réponse fût comme une évidence. Il y a plusieurs phrases dans ce livre qui font réfléchir mais j'aime celle ci ''' La nature nous rend ce que la société nous à confisqué.'''' Ce livre est un roman, une fiction mais on y retrouve tellement de chose vrai. Nous vivons dans une société de consommation abusive, il faut toujours le dernier cri en téléphonie ou vêtement et si tout simplement nous nous contention pour une fois de vivre sans regarder à travers une vitrine. C'est décidé je commence aujourd'hui.

par MARIANE16
Frozen, Tome 1 Frozen, Tome 1
Melissa De La Cruz    Michael Johnston   
Je suis vraiment dubitative. Autant le résumé de l'histoire et le début me paraissaient prometteurs et assez originaux, autant le scénario se détériore de plus en plus au fil des pages, et passe finalement de "dystopie" à "trip sous LSD". Et je ne plaisante même pas.

L'écriture, déjà, est assez moyenne : on ne ressent absolument pas les émotions des personnages, certaines scènes passent super rapidement tandis que d'autres traînent comme pas possible, il y a des tas de transitions mal faites, d'ellipse pas du tout annoncées, de vieux suspenses auxquels personne n'est dupe et de "ohlala retournement de situation" qu'on voit tous venir à 3 kilomètres. L'histoire d'amour est cramée page 2 (allez, peut-être page 3) et elle est bidon, les personnages sont soit très gentils, soit des salauds sans cœur, et Nat... Mais alors Nat... elle nous fait quoi, pendant les derniers chapitres ?

Déjà, il y a un abus de majuscules, parce que FAIRE PARLER SES PERSONNAGES COMME CA c'est pas hyper crédible, et ensuite... whoa. C'est quoi cette fin ? Cette "destiné" totalement WTF que l'héroïne se découvre ? Bref, ça partait bien, mais ça finit dans les cactus. On peut s'en passer.
Whisper Girl Whisper Girl
Vincent Villeminot   
Ce qui m'a donné envie de lire ce livre est la couverture. Une couverture tout simplement magnifique. Dans la quatrième de couverture, ce qui m'a attiré est le faite que l'histoire va parler de trois jeunes filles nées dans une époque différente et donc qu'il y aura donc des flashbacks parlant de leurs passés.

Whisper Girls est l'histoire de trois jeunes filles qui ne connaissent pas mais un homme les relie. Il est à la poursuite de Nour une jeune fille qui possède le shining ce qui veut dire qu'elle peut voir les morts. Plusieurs fantômes vont venir la trouver pour la mettre en garde contre cet homme et l'aider.

Dans l'histoire ce qui m'a plu et que chaque chapitres est écrit du point de vue de chacune des jeunes filles, Nour, Kathlyn et Gaïané ce qui m'a donc permise de mieux connaître chaque personnages. Le début est un peu lent mais très vite le suspense et l'intrigue ce mettent vite en place et l'action est très présente à la fin du roman.

Côté personnages, les trois personnages principaux sont toutes différentes. Pour Kathlyn et Gaïané, les flashbacks sont très présents ce qui m'a permise de mieux les connaître et de savoir pourquoi elles sont encore dans notre et pourquoi elles veulent aider Nour. L'arrivé de Clément, a rajouté une touche de romance à l'histoire et je me suis pas mal posé de question sur ce personnages. J'ai adoré la grand-mère de Nour qui ajoute un peu d'humour et qui est toujours là pour sa petite fille.

L'écriture de l'auteur est fluide et se lit très vite et facilement. J'ai découvert l'auteur grâce à sa série Instinct que j'aime beaucoup et qui est complètement différent de Whisper Girl.

En conclusion ce fut une lecture très sympathique, les personnages sont intéressante, le suspense est très présent. Si vous aimez les histoires de fantômes je vous le conseille. J'ai hâte de pour lire le prochain qui sera Shadow Girls et voir ce que l'auteur nous réserves.

par Sakinia
Les Chroniques lunaires, Tome 2 : Scarlet Les Chroniques lunaires, Tome 2 : Scarlet
Marissa Meyer   
Oh mon DIEU!!
Dire que j'ai adoré le premier tome, que je ne pensais pas qu'on pourrait faire mieux!
L'auteure a fait mieux!
Cette suite est... époustouflante!! Abominablement addictive et pleine de surprises.
Je me suis terriblement attachée à Loup.
Il est rare qu'un personnage m'atteigne aussi profondément.
Scarlet est géniale, je l'ai adoré dès le début, même si j'ai une petite préférence pour Cinder.
Et Thorne, ah! Thorne! Au début je me suis dit "quel boulet!", mais finalement je l'adore et je me suis pris d'une véritable affection pour ce personnage drôle et burlesque.
Quant à Kai, nous ne le voyons pas beaucoup dans cette suite, j'attends de voir la tournure que prennent les événements.
Et Loup... Aarrg! Je préfère vous laisser lire parce que je ne saurais pas exprimer mes sentiments à leurs justes valeurs.
C'est en tout cas un personnage d'une férocité et d'une violence surprenantes, et qui fait toutefois preuve d'une tendresse et d'une douceur adorable en présence de Scar.
C'est hallucinant.
Des révélations, des surprises, des déceptions et beaucoup de frayeurs.
Cette suite est largement à la hauteur du précédent, peut-être mieux à mes yeux.
Merveilleux.
Je le recommande de la même façon que le premier!
La Fille du train La Fille du train
Paula Hawkins   
Dès que j'ai vu ce livre, j'ai fait une fixette dessus. Après deux mois d'attente, j'ai enfin pu le récupérer à la bibliothèque et le lire. Au final, mon impatience m'aura vaincue, je pense que j'attendais beaucoup trop de ce roman. J'ai été très déçue.

Les chapitres sont découpés en journées et concernent principalement soit Rachel, soit Megan mais, pas à la même époque. Du coup, je m'y suis parfois perdue. J'ai trouvé l'écriture de Paula Hawkins assez pauvre et le livre plutôt lent. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et, si je n'avais pas eu 10h de train en deux jours, je l'aurais probablement laissé tomber.

J'ai trouvé la psychologie des personnages plutôt bâclée et le personnage de Rachel n'est qu'un cliché pur et dur autour de l'alcoolisme. Pour moi, il y avait beaucoup plus à faire, là cela perd réellement de son intérêt.

Pour ce qui est du suspense... pour moi, il ne fut pas au rendez-vous du tout. L'intérêt de l'intrigue met trop de temps à se mettre en place et la résolution de l'histoire est plus qu'attendue. Le retournement de situation ne fut donc pas une surprise mais en plus, je l'ai trouvé très mal mené et beaucoup trop rapide. À la fin, au moment qui est probablement le plus important à ce niveau là, la psychologie des personnages n'est même plus abordée.

En conclusion, vous l'aurez compris, pour moi, ce thriller est une énorme déception. Je cherche encore des points positifs sans les trouver. Il n'est pas foncièrement mauvais non plus mais, simplement, il ne présente aucun intérêt.

par dadotiste
Cinquante et un Cinquante et un
Jean-Louis Dufloux   
Quand on lui diagnostique le syndrome de Parkinson à cinquante et un an, l'auteur réalise qu' il est lui et sa maladie. Reste à savoir comment la cohabitation va se passer...


C'est un récit drôle, tendre, sérieux, documenté et éprouvé pour démystifier la maladie chronique. À travers un blog, "Double clic" décortique les symptômes et use de son sens de la dérision et de son humour pour alléger les effets, prendre la mesure d'un mal qui phagocyte l'homme derrière le patient.

Une manière pour lui de comprendre, s'approprier le syndrome et de transmettre le fruit de ses recherches. On aime sa façon d'aborder les choses, sa transparence, sa lucidité envers lui-même et ses proches. On va au-delà des idées préconçues pour toucher du doigt la complexité des ressentis.

Un récit intelligent, sensible qui prend à bras-le-corps le malade et son entourage. Un témoignage conscient, utile, pour tous !
Les Chroniques lunaires, Tome 0.5 : Il était une fois... Cinder Les Chroniques lunaires, Tome 0.5 : Il était une fois... Cinder
Marissa Meyer   
Cette nouvelle est vraiment pas mal. J'adore la plume de Marissa Meyer, bien que cette histoire ne fasse que quelques pages j'ai été plongé dans le livre du début à la fin.
On découvre une Cinder effrayé, orpheline qui se fait "adopte". À mon grand désespoir la belle-mère était tel que dans les prochains tome.

En conclusion, cette nouvelle n'apporte rien de particulier mais elle est rafraîchissante et permet de découvrir un autre aspect du caractère de Cinder. Et puis, c'est l'occasion au fan des Chroniques Lunaires de prolonger la série, bien que ce soit pour quelques minutes. À lire, bien que pas essentiel.

par Jordane_
Les Pluies, Tome 2 : Ensemble Les Pluies, Tome 2 : Ensemble
Vincent Villeminot   
Les Pluies avaient été l’un de mes coups de cœur de l’année dernière et j’attendais impatiemment ce second tome. Pouvoir recevoir l’exemplaire non corrigé dès à présent fait partie de mes bonheurs de blogueurs et je vous avoue que j’ai joyeusement couiné en le tenant enfin :p

Que vous dire… Je l’ai terminé il y a quelques jours et je suis encore sous le coup de cette fin et de l’émotion qu’elle m’a fait ressentir… Mais commençons par le début peut-être ?

Nous retrouvons les personnages là où nous les avions laissés à la fin du premier opus. Si nous avons pu suivre les aventures de Kosh et Noah, nous n’avons eu qu’un bref aperçu de ce qui est arrivé à Lou et Malcolm. Le fait de se concentrer sur ces deux-là permet de se rendre compte de la manière dont ils ont évolué au fil des semaines.

J’ai beaucoup aimé cette manière de passer d’un personnage à l’autre dans les deux tomes sans jamais perdre le fil du récit. Chacun des quatre adolescents à sa propre façon d’appréhender les événements et aucun d’entre eux ne va s’attacher aux mêmes détails. Cela permet à l’histoire de continuer à avancer sans heurt mais en y ajoutant différentes manières de voir les choses.

Le récit nous fait prendre conscience de la difficulté à rester humains lorsque tout s’écroule autour de vous. Sont-ils encore des enfants après tout ce qu’ils ont subi ? Sont-ils encore innocent ? Mais qu’est-ce que l’innocence finalement ? Doivent-ils être punis pour leurs crimes ou faut-il punir ceux qui les ont poussé à les commettre ? Finalement… la justice n’est-elle pas parfois injuste ?

Les personnages que nous rencontrons nous rappellent que chacun est différent et que, si les « mauvais » chemins sont parfois plus faciles à prendre, il est aussi possible de rester droit et amical au milieu du chaos. Aucun des personnages ne ressort indemne de cette crise de « fin du monde » mais, si certains profite de la faiblesse des plus démunis, d’autres cherchent encore à préserver l’humanité. Cette dualité se retrouve finalement dans la vie de tous les jours, même si elle est évidemment bien plus poussée ici alors que les vivres viennent à manquer et que chacun est finalement incapable de faire totalement face à la situation.

J’ai une nouvelle fois totalement plongée dans l’histoire et je me suis attachée à ces gamins forcés de grandir trop vite, parfois découragés mais toujours animés de la volonté de rester unis. C’est l’amour qu’ils ressentent les uns pour les autres qui les poussent à toujours dépasser leurs limites et rester droits malgré tout. La fin justifie les moyens dit-on… Mais encore faut-il savoir choisir ses batailles.

On frémit pour les personnages, on espère, on croise les doigts, on se sent fière… et finalement on s’en sépare, avec un sourire triste et en même temps heureux d’avoir pu vivre tout ça avec eux.

En bref, une fois débuté, impossible de le lâcher. Un roman qui clôture parfaitement bien l’histoire commencée dans le premier tome.

Un petit mot aussi pour la couverture qui s’accorde parfaitement bien à la première et qui donnera très envie de les mettre en facing dans sa bibliothèque (laissant ainsi Kosh et Lou se regarder ~)

http://tempsdemots.wordpress.com/2017/06/29/les-pluies-t2-ensemble-vincent-villeminot/

par Rinne
Animale, Tome 0 : Tambours dans la nuit Animale, Tome 0 : Tambours dans la nuit
Victor Dixen   
J’ai découvert Victor Dixen grâce aux fabuleux livres Jack Spark et comme beaucoup de monde, j’ai succombé au charme des mots. J’ai donc été surprise, excitée comme une puce à l’idée de savoir qu’il allait publier (enfin) un autre roman ! Et qu’elle surprise en plus, que le prélude soit disponible en Ebook et gratos ! Tout pour plaire… J’ai beaucoup apprécié ma lecture. Encore une fois l’écriture de l’auteur y est pour beaucoup. Mais je ne vois toujours pas quel est le rapport entre le prélude et son futur roman ANIMALE qui va paraitre en aout ? J’ai lu le résumé et quelques chapitres d’ANIMALE qui étaient disponibles tout les deux à la suite du prélude. Mais franchement je ne vois pas du tout le lien… C’est un gros point d’interrogation. Alors peut être que c’est juste un conte pour nous faire attendre et nous mettre l’eau à la bouche… Ou bien la suite des aventures de notre cher soldat ? Je ne sais pas. Mais en tout cas, ca me donne envie d’acheter le livre !

par Chrissy
Il court, il court, le furet... Il court, il court, le furet...
M. J. Arlidge   
Et voilà, je suis officiellement fan de cet auteur. Avec Am Stram Gram, j’avais rencontré le commandant Helen Grace et j’ai eu le grand plaisir de la retrouver dans ce roman.

L’histoire est toujours aussi gore. Là, on navigue dans le monde des prostitués, des bons pères de famille et le concept des apparences tient une place importante dans le récit.

On va découvrir le corps d’un homme sauvagement assassiné et à qui on a prélevé le cœur. Sauf que le cœur est retrouvé sur le pas de la porte de sa maison, dans un petit paquet, ouvert par sa femme.
La suite sur http://lafilleauxlivresblog.wordpress.com/

par aciantar