Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par alapage

Extraits de livres par alapage

Commentaires de livres appréciés par alapage

Extraits de livres appréciés par alapage

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 18-10
Très sincèrement lorsque j'ai reçu ce bouquin d'Albin Michel, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je ne connaissais pas cette auteure, mais la couverture m'a fait rêver et m'a donné le goût de voyager. Et c'est effectivement, ce que j'ai ressenti en lisant ce récit... j'étais complètement ailleurs!

À certains moments, j'ai eu un peu de difficulté à saisir le personnage de Matthieu. Il est fuyant et on ne sait pas trop s'il sera là ou non. À la limite, j'avais presque le goût de dire à Marie-Lou qu'elle devrait fouetter un peu son amoureux afin que celui-ci soit un peu plus près d'elle. Il vient et repart sans cesse alors qu'elle a besoin de lui. Va-t-elle garder ce petit haricot ou non? Et si elle décide de le garder comment réagira Matthieu? Fera-t-il comme son père et voudra fuir?

Je ne peux pas dire que j'ai complètement adhéré au récit, car j'ai senti que les deux premiers tomes m'auraient permis de bien saisir la personnalité de nos protagonistes. J'avais parfois l'impression de passer à côté d'un petit quelque chose. N'empêche que je ressors de cette lecture avec le goût de lire Les yeux couleur de pluie ainsi que Entre mes doigts coule le sable afin de vraiment m'approprier cette saga et l'intrigue.

La plume de l'auteure est fluide et le récit se lit rapidement. Étant elle-même neurologue, Sophie Tal Men nous fait découvrir la vie dans les corridors de l'hôpital et je trouve cela vraiment original. J'ai adoré cette ambiance. Et les traits d'humour qui parsème le récit m'ont fait sourire à plusieurs reprises. Faut dire que l'une des amies de Marie-Lou, cette chère Marie la catastrophe, a le don d'ajouter du piquant dans la relation entre notre protagoniste et son amoureux!

Au final, j'ai trouvé que c'était une très jolie romance, toute simple. Si vous désirez vraiment apprécier pleinement le récit, je vous conseille fortement de lire cette saga dans l'ordre.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-10
Personnellement, j'ai eu de la difficulté à entrer dans le récit. La mise en place m'a paru réellement trop longue. Je ne pourrais pas dire si cela est dû au fait que l'auteur alterne entre le présent et le passé en nous dévoilant le journal de Clotilde, mais disons que je ne comprenais pas trop où il s'en allait. L'aura de mystère est vraiment longue à s'installer et du coup, on ne se sent pas vraiment partie prenante au récit.

Et puis tout à coup, j'ai commencé à faire des liens et à me poser des questions sur les événements du passé. C'est à ce moment-là que j'ai pu enfin me laisser charmer par l'intrigue. Au final, ce n'est qu'une fois arrivé au dernier tiers du bouquin que j'ai vraiment senti que l'auteur m'avait attrapée dans ses filets.

En plus de la longue mise en place, faut dire que certains personnages sont assez antipathiques. Le mari de Clotilde m'a fait sortir de mes gonds plus d'une fois. Un homme insensible et disons que je n'ai pas apprécié la façon dont il parlait à sa femme. Il y a également Cervone, le gérant du camping, qui n'a pas l'air d'apprécier Clotilde. Il est un peu trop près d'elle à mon goût et sa façon de traiter Orsu est vraiment abominable. Et que dire de toute cette omerta qui entoure Cassanu et qui fait sentir notre protagoniste comme étant une étrangère.

Quant à Clotilde, je dois dire que j'ai bien aimé son personnage, essentiellement à l'adolescence. Elle est rebelle et sombre, mais tellement sensible à son entourage. Elle voit tout et saisi tous les enjeux.... ou presque! Dommage qu'elle ait perdu cette singularité à l'âge adulte.

Heureusement que la fin a rattrapé mon intérêt sinon le récit aurait été une grande déception. Mais la fin? Elle est tout simplement incroyable. Une fois que l'action et les rebondissements embarquent, je dois dire que j'en ai eu le souffle coupé. Le récit est devenu vraiment addictif. Il n'en reste pas moins que je suis légèrement déçue, car j'ai vu tellement de coup de cœur pour cet ouvrage que je m'attendais à succomber moi aussi. Un début trop long, mais une finale surprenante!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-10
Le sujet du divorce pourrait paraître banal pour certains, mais Mathieu Fortin nous démontre à quel point cela va bien au-delà de l'événement en tant que tel. L'auteur nous dévoile l'impact que la trahison peut avoir sur nos enfants même si à la base l'on croit bien faire. Il aborde également plusieurs sujets vraiment intéressants tels que l'amitié, le travail d'équipe et la gestion de la colère. J'ai particulièrement été touchée par les amis de Nathan lorsqu'ils lui ont offert la figurine de Hulk afin de lui démontrer ce qu'il était en train de devenir. Une façon à eux de lui parler et de l'aider.

Ce court récit s'adresse peut-être majoritairement aux adolescents, mais à mes yeux, en tant que parent, il est également intéressant à lire afin de bien saisir les émotions de nos enfants ainsi que l'impact que nous pouvons avoir sur eux. À certains moments, je ressentais également de la colère pour le père de Nathan, mais vers la fin, nous comprenons qu'il n'était jamais bien loin de son fils.

J'ai particulièrement apprécié que l'auteur utilise le milieu sportif, car peut-être cela va permettre de rejoindre un plus grand lectorat. Et ajouter la méditation pour faire passer son message, c'est tout simplement génial. Également les étapes du lâcher-prise face aux événements peuvent servir à tous. Un récit court, mais intense en émotions.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-10
L'auteure nous harponne dès les premières pages. Une jeune femme, qui est prisonnière dans une maison sous haute surveillance, réussit à s'échapper et apporte avec elle, l'ordinateur qui se trouvait dans le bureau. Intéressant! On s'attend à beaucoup d'actions.

Mais le personnage en question n'est pas vraiment présent dans l'intrigue qui nous est présentée. Nous suivons plutôt Simon et Nathalie d'une part et de l'autre, Ivana et Kiril qui sans le savoir ont vendu leur fille à une fausse agence de mannequins. Je me doutais bien que tout cela allait finir par se rejoindre à un moment donné, mais pas au dernier chapitre quand même!

Et au fil des chapitres, plusieurs personnages font leur entrée et en ressortent aussi rapidement sans que l'on sache si l'on va les revoir ou non. L'auteure a tendance à nous dévoiler le passé de Nathalie au compte-goutte. Quel est le lien entre son enfance, le début de sa relation avec Jérôme et le présent. C'est réellement la confusion à certains moments. D'ailleurs, je ne sais pas si son anorexie apporte réellement quelque chose de positif au récit.

Et puis, plusieurs événements s'enchaînent, mais encore là, il y a un brouillard qui nous empêche de réellement saisir le tout. Et sincèrement, la personnalité des personnages n'aide vraiment pas à s'accrocher au récit. Simon manque de tonus, Nathalie est souvent repliée sur elle-même, Ivana et Kiril sont assez naïfs et les deux policiers responsables de l'enquête ne m'ont pas semblé très intéressants. Bref, aucun personnage attachant!

Selon moi, l'intrigue aborde un sujet intéressant avec la traite d'humains et il avait un grand potentiel, mais c'est peut-être la façon dont tous les événements sont amenés qui fait en sorte qu'on se sent constamment dans un brouillard. Définitivement, le récit et les personnages n'ont pas su me charmer. Trop de longueurs et rien pour me tenir en haleine du début jusqu'à la fin. Dommage!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce fut un réel plaisir de me plonger dans l'univers de ces deux jeunes femmes. Le contexte historique m'a complètement conquise. L'auteure a su faire ressortir ces éléments en lien avec son intrigue et a su adapter ses personnages aux réalités de l'époque. Pour un premier roman, je dois dire que l'auteure relève le défi!

Je ne peux pas dire qu'il y a énormément de rebondissements au cours de ce récit et je ne crois pas que ce soit ce à quoi doit s'attendre le lecteur. Certains éléments étaient prévisibles, mais à aucun moment cela n’a diminué mon plaisir. Le genre littéraire et la plume de l'auteure nous charment plutôt par le sujet et la façon dont elle l'amène. Ce sont également les personnages qui nous accrochent, et ce, malgré leurs défauts et leurs faiblesses.

Françoise est une jeune femme un peu naïve et qui laisse les autres décider pour elle. J'aurais bien aimé lui donner un peu de courage et de détermination, elle aurait pu ainsi s'éviter de souffrir autant. Il lui aura fallu une série d'épreuves avant de devenir une femme et de prendre sa vie en main. Quant à Thérèse, il est intéressant de la voir se métamorphoser. Se cache en elle, une femme de cœur et qui n'hésite pas à venir en aide à Françoise.

J'ai particulièrement apprécié tous les petits éléments historiques que l'auteure nous présente face aux femmes de l'époque. Les rencontres dans les salons, les manifestations et les congrès afin que les femmes soient écoutées et prises en considération. Le contexte n'était pas facile, mais c'est grâce à ces femmes si aujourd'hui, nous pouvons sortir de nos cuisines et revendiquer nos droits! Un récit historique qui nous aide à comprendre d'où nous venons en tant que femmes.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Maintenant que James n'est plus là, j'avais bien hâte de voir ce qu'il allait advenir de notre chère Agatha. Simplement avec le titre, il était probable qu'encore une fois, notre chère détective allait se mettre en danger!

Dès l'entrée en scène du nouveau personnage, je dois avouer que j'étais un tout petit peu sur la défensive. Au premier abord, il n'avait pas trop l'air sympathique ce John. Il est un peu rigide et il n'est pas habitué à notre Agatha si caractérielle. Définitivement, je n'étais pas certaine que l'union de ces deux personnages était possible. Mais au fil de l'enquête, le côté rationnel de John aide grandement notre Agatha. De plus, je dois bien avouer que je suis vraiment heureuse de ne plus avoir James, l'antipathique, au sein de la saga! John apporte un vent de fraîcheur et cela fait un bien énorme.

Et puis, j'ai voulu embarquer dans le jeu de trouver le coupable et cette fois-ci, ce fut un peu trop facile à mon goût. Dès les premiers éléments de l'enquête, mes soupçons revenaient toujours au même personnage et je dois avouer que je suis déçue, car j'ai effectivement trouvé le bon coupable par contre, je n'avais aucune idée du mobile. En cela, l'auteure m'a réellement surprise.

De plus, j'ai souri plus d'une fois en suivant les aventures de notre protagoniste. Ce sont les moments où elle fonce tête première qui lui joue toujours des détours, et ce, à notre plus grand plaisir! Encore une fois, un tome qui se dévore et malgré que nous sommes déjà au douzième tome, je suis toujours aussi empressée de lire la suite.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-10
En premier lieu, je tiens à mentionner le fait que la couverture est tout simplement magnifique! Et le synopsis est assurément très alléchant... quelle joie lorsque j'ai ouvert mon colis pour y trouver ce premier tome! Je termine ce récit avec le sourire aux lèvres et je trépigne déjà d'impatience pour lire la suite. Je ne peux pas croire que je vais devoir attendre aussi longtemps avant de lire le deuxième tome!

Je suis tombée sous le charme de cette saga principalement en raison de l'univers que l'auteure a su créer à Astrée. Laura Sebastian a un don exceptionnel pour nous accrocher au récit en raison de sa jolie plume. Son écriture est fluide, agréable et très rythmée. Les chapitres défilent trop rapidement à mon goût, j'en aurais pris encore!

Le personnage de Théo m'a surprise. Après dix ans de tortures, elle est moins brisée que ce à quoi l'on pourrait s'attendre. Elle est déterminée, courageuse et malgré tous les sévices vécus, elle a encore le cœur au bon endroit. Personnellement, j'ai bien aimé que notre protagoniste soit aussi humaine et réaliste. Tout n'est pas parfait dans son personnage et c'est ce qui fait que je me suis attachée à elle. Ses moments de doutes pourraient passer pour de la lâcheté aux yeux de certains lecteurs, mais selon moi c'était plutôt en raison du fait qu'elle voudrait atteindre son but sans laisser de victimes derrières elle, car il y en déjà trop eu dans cette guerre.

En ce qui concerne l'intrigue, je ne vous cacherai pas que certains événements ne sont pas totalement différents de ce que l'on peut retrouver dans ce genre littéraire, mais personnellement, j'ai adoré. Cela ne m'a pas empêchée de succomber au charme des personnages et d'en détester d'autres. Il est également intéressant de voir comment l'auteure a su intégrer la magie via les gemmes. Il assez commun que la magie soit liée avec les quatre éléments, mais c'est la façon dont elle est présentée qui est originale.

Je ne sais pas où s'en ira ce triangle amoureux ou même s'il y en a vraiment un mais n'empêche que l'on sent bien que Théo a tout de même des sentiments pour Soren et Blaise. Et la fin m'a littéralement coupé le souffle. Je m'attendais à plusieurs choses, mais tellement pas à ça! Bref, vous l'aurez deviné... je suis complètement sous le charme d'Ash Princess!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Eh bien, j'avais raison! Charlaine Harris a réussi à intégrer une aura de mystère lors du premier tome et nous avons la chance de connaître un peu plus les citoyens de Midnight ainsi que leur véritable nature. L'auteure nous a tout de même laissé quelques personnages à découvrir pour son prochain et dernier tome.

La disparition des bijoux de Rachel est une parcelle de ce qui se passe au cours de ce récit. Malgré tous les mystères qui entourent les citoyens de Midnight, nous sommes loin de vraiment succomber au récit. Pour ma part, l'auteure n'a pas réussi à me charmer complètement. Un peu plus qu'au cours du premier tome, mais pas suffisamment pour en faire un coup de cœur, loin de là! Il manque vraiment un petit quelque chose pour nous maintenir en haleine. L'intrigue est intéressante, mais pas réellement soutenue et je ne peux pas dire que la fin m’a réellement surprise.

Quant aux personnages, ils sont tous très différents, mais l'auteure ne va pas suffisamment en profondeur dans leurs traits de personnalité pour qu'on puisse les trouver attachants, et ce, malgré que nous sommes au deuxième tome! Bref, je vais lire le dernier tome de cette trilogie, mais pour l'instant, je suis déçue. Selon moi, Charlaine Harris n'a pas réussi à écrire une saga du même niveau que la Communauté du Sud. Saura-t-elle écrire une finale surprenante? À suivre...

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Encore une fois, Liane Moriarty m'a bien eue, mais cette fois-ci, l'intrigue était plus captivante et surprenante. Elle sait vraiment comment s'y prendre pour nous dévoiler les éléments l'un après l'autre. Elle tisse une immense toile autour de ses personnages et l'intrigue nous accroche dans ses filets!

Les personnages sont uniques et à la fois réalistes. J'ai particulièrement adoré Madeline. Elle a une personnalité qui prend toute la place et pourtant malgré son caractère difficile, nous pouvons également assister à sa détresse et son impuissance face à sa fille Abigail. Quant à Jane et Céleste, je me suis énormément attachée à elle. Deux femmes abimées par la vie et qui tentent d'avancer. Ce livre est également un hymne aux mères. Elles sont toutes différentes, mais elles ont le même point en commun : elles aiment leurs enfants tout simplement!

Nous avons en toile de fond des sujets qui sont tout de même assez lourds et qui portent à réflexion. À certains moments, j'ai complètement oublié que je lisais un thriller tant les sujets m'ont touchée. J'aime bien la façon dont l'auteure s'y est prise pour intégrer tout cela à son récit. C'est fait avec délicatesse et respect.

Et que dire de la fin... c'est tout simplement génial. Un peu comme si nous assistons à la découverte de plusieurs énigmes en même temps! Une fin surprenante et qui nous jette littéralement au tapis.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-10
En premier lieu, je peux vous garantir que ce roman est tout sauf ennuyant. Il y a une panoplie de protagonistes qui ont tous le même but soit celui de trouver l'Œil de la lune. Qu'est-ce que cet Œil? Tout simplement une grosse pierre bleue qui aurait, semble-t-il, certains pouvoirs.

Dès le premier chapitre, l'auteur réussit déjà à nous captiver en revenant sur les événements qui se sont déroulés lors de la dernière éclipse. Ces événements ont tous comme point commun deux éléments soit l'Œil de la lune, mais également un serial killer portant le nom de Bourbon Kid. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement de savoir qu'une seule personne soit en mesure de réduire une partie de la ville aussi radicalement, ça donne des frissons dans le dos! Et tout ça après avoir pris un verre de bourbon...

Le récit nous amène donc cinq ans après ces lugubres événements. Le point de départ est qu'encore une fois la pierre vient d'être volée chez les moines et il est prévu qu'une éclipse ait lieu dans les prochains jours. Cet événement fait venir en ville la pire racaille qui puisse exister. Et les morts commencent déjà à s'accumuler.

L'auteur n'hésite pas à faire intervenir plusieurs protagonistes au cours des premiers chapitres et l'un comme l'autre, ce sont des tueurs de sang-froid, mais il y a également de petits mystères qui les entourent et qui nous donnent le goût de les suivre dans leurs aventures.

Je ne vous cacherai pas que certaines scènes m'ont paru assez répugnantes. Dont une où l'on retrouve l'un des protagonistes mort alors qu'il est maintenu au plafond par des couteaux. Assez glauque n'est-ce pas? Donc, ne vous attendez pas à un joli thriller, ici l'auteur nous amène dans une spirale de meurtres des plus horribles au fil des pages. Tout est noirceur, un peu comme si nous étions déjà aux prises avec cette éclipse!

Mais au-delà de toute cette violence, le côté fantastique et mystérieux m'a énormément séduite. D'ailleurs, une partie de l'intrigue entoure Le livre sans nom et une autre celle de l'Œil de la lune. Les chapitres sont courts et le changement de protagonistes nous amène à stresser un peu et à ne pas vouloir laisser le livre de côté. Il est tellement addictif! Je n'ai pas pour habitude de lire des romans aussi noirs, mais cette saga est tout simplement incroyable. Je n'ai qu'un seul regret, soit celui d'avoir laissé ce livre aussi longtemps dans ma bibliothèque.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-10
Je ne vous cacherai pas que j'avais bien hâte de lire ce troisième tome, et ce, malgré que le deuxième récit fut moins palpitant que le premier. Mais à la fin du deuxième tome, Victor Dixen vient nous surprendre avec des événements auxquels l'on ne s'attendait vraiment pas.

Dès les premiers chapitres, nous sentons une certaine tension auprès des pionniers et je m'attendais à plusieurs bouleversements. C'est effectivement le cas. Par contre, ce troisième tome est tout un pavé et malgré les multiples rebondissements, il n'en reste pas moins que j'ai senti quelques longueurs, surtout au moment où les pionniers font le procès de Marcus. Personnellement, j'aurais écourté un peu cette section.

De plus, j'avais pris l'habitude à ce que ça bouge un peu plus, surtout avec le premier tome où les événements s'enchaînaient l'un à la suite de l'autre. Donc à certains moments au cours de ce récit, j'avais presque le goût de sauter quelques lignes... Heureusement que ce fut de courte durée! L'auteur a su encore une fois créer des événements qui viennent chambouler la vie de nos protagonistes et du coup, nous nous raccrochons au récit. D'ailleurs, je n'ai pas vu passer le dernier quart du roman tellement j'étais embarquée dans l'intrigue!

En ce qui concerne les personnages, j'ai senti que l'auteur les faisait évoluer vers une certaine maturité. Leur séjour sur Mars semble créer certains liens entre eux et à d'autres niveaux, nous assistons au dévoilement de leur passé et leurs petits secrets... ce qui les rend plus attachants encore, comme si c'était possible. Encore une fois, j'ai eu plaisir à détester Séréna, mais également Alexeï. Ce dernier évolue dans une direction qui m'a énormément déplu.

Au final, ce que je retiens de ce troisième tome c'est qu'il est trop lourd et que les événements auraient pu être présentés de façon plus succincte, cela aurait permis au lecteur de rester accroché du début jusqu'à la fin. N'empêche que l'auteur a su venir me rechercher avec le dernier quart du récit et ainsi, je lirai le quatrième et dernier tome. Encore une fois, l'auteur a su piquer ma curiosité!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-09
Eh bien cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un thriller aussi captivant et palpitant. De la première jusqu'à la dernière page, l'auteur réussit à nous tenir en haleine. Ce roman est vraiment addictif, je n'en reviens tout simplement pas!

J'ai très peu lu de thriller dont l'intrigue se passe dans mon petit coin de pays donc il est fort possible que cela ait joué un rôle dans mon appréciation. L'auteur nous fait découvrir sa ville, un peu comme si nous étions aux côtés de ses personnages.

D'ailleurs, les personnages sont, quant à eux, presque trop antipathiques. Nous avons maintes fois la chance de constater la noirceur qui émane de Léonard et cela nous donne des frissons dans le dos. Quant à Yann, il est narcissique et jaloux. Tout à fait le genre de policier que vous ne voulez pas rencontrer sur votre route. Et David? On a presque le goût de ressentir un peu d'empathie pour lui, mais au final lorsque j'y repense, il ne la mérite pas vraiment!

En ce qui concerne l'intrigue, elle est tout simplement fascinante. L'action est bien menée et tout est ficelé par une main de maître. Il n'y a pas énormément de rebondissements et pourtant les événements nous gardent accrochés. Alors que l'on soupçonne ce qu'il va se passer, nous restons bouche bée lorsque nous constatons que ce n'est pas tout à fait ce à quoi l'on s'attendait. Je n'aurais pu imaginer une telle fin... ce fut toute une surprise!

Ce roman est le premier que je lis de cet auteur et je peux vous garantir que je le suivrai au cours de sa carrière d'écrivain. D'ailleurs, je vais probablement me procurer son premier roman La vie en vedette très bientôt!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cela fait au moins trois ans que le bouquin m'attendait dans la bibliothèque. Je n'ai pas osé me plonger dans la lecture de cette saga étant donné que je suis tombée sur le film un certain soir. Et voilà qu'avec mon amie Readeuse, nous avons décidé de plonger dans l'univers des enchanteurs.

En premier lieu, je tiens à mentionner que je trouve vraiment génial que le récit nous soit exposé par le biais d'Ethan. C'est tellement rare que les auteurs choisissent un jeune homme comme protagoniste!

Je ne ferai pas l'analyse du film versus le livre, car comme trop souvent, la différence est vraiment marquée entre les deux mais cette fois-ci, je dirais que le film a peut-être eu une incidence sur ma lecture, car j'ai senti quelques longueurs. Il est vrai que c'est tout un pavé, puisqu'il fait plus de six cents pages, mais n'empêche qu'à certains moments j'avais le goût qu'il y ait un peu plus d'actions. D'un autre côté, puisque c'est un premier tome, j'imagine que les auteures ont voulu faire une belle mise en place de leur univers. À ce niveau, c'est bien réussi.

Quant aux personnages, je les ai trouvé intéressants, mais pas nécessairement attachants. Il me manquait un petit quelque chose pour être vraiment sous le charme de ce couple. J'ai le sentiment que c'est le côté sombre de Lena qui a joué un rôle dans mon appréciation. D'ailleurs, ce premier tome est très sombre... nous nous sentons déjà pris dans les Ténèbres. Il y a très peu de lumières dans le récit.

En ce qui concerne la fin, il y avait certains éléments prévisibles, sachant qu'il y a une suite, mais j'ai bien aimé. Les auteures ont su trouver les mots pour nous accrocher et nous pousser à lire le prochain tome. Espérons qu'il sera moins lourd et sombre...

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-09
Ayant eu la chance de connaître un peu cette chère Pepper au cours du deuxième tome, je dois dire que je m'attendais à un troisième tome flamboyant étant donné la personnalité de cette protagoniste. Ce ne fut malheureusement pas le cas!

Au cours de ce dernier tome, l'auteure nous ramène continuellement dans le passé d'Annabelle. Nous alternons donc entre la fin des années 30 et 1966. Au début, il est difficile de comprendre où s'en va notre auteure avec ce personnage et j'ai même ressenti une certaine déception. Je m'attendais à connaître Pepper plus en profondeur et à la suivre dans ses multiples aventures rocambolesques. D'ailleurs, je me suis demandé à quelques reprises si c'était un récit sur Annabelle ou Pepper...

Par contre, il est vrai que l'intrigue qui se déroule dans le passé d'Annabelle est vraiment intéressante et m'a tenue en haleine. D'ailleurs, je crois que cette partie du récit aurait pu simplement être un roman hors de cette saga. Ce qui fait en sorte que l'intrigue entourant Pepper n'est pas assez étoffée et trop simpliste à mon goût. J'aurais aimé avoir plus de détails et de rebondissements concernant le père de son enfant et la relation qui s'établit entre Pepper et Florian.

Quant aux personnages, j'ai trouvé que leurs personnalités cadraient à merveille avec l'intrigue. Ils sont différents à leur façon, ce qui les rend vraiment attachants. J'ai trouvé quelques similitudes entre Annabelle et Pepper, voilà peut-être pourquoi elles ont su se lier d'amitié aussi rapidement!

Finalement, il est vrai que je suis un peu déçue par ce troisième tome, car j'aurais aimé un peu plus de rebondissements dans la vie de Pepper et qu'il aurait été vraiment bien de rester centrer sur elle. N'empêche que j'ai bien aimé découvrir cette Annabelle et son passé. Que d'aventures et de mystères tout au long de ma lecture.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce deuxième tome nous plonge dans l'univers de monsieur Toda. Un personnage secondaire du premier tome. C'est un homme d'honneur qui n'a pas eu la chance d'avoir des enfants, mais cela ne l'empêche pas de prendre soin de sa famille.

Au fil des ans, sa mère perd graduellement contact avec la réalité, mais elle attend toujours que son mari revienne de la guerre. Au fond de son cœur, elle sait que son mari est toujours vivant... et si elle avait raison?

Encore une fois, Aki Shimazaki m'a fait voyager au cœur de son pays natal. J'avais un peu l'impression de me promener dans les rues du Japon et de voir ces fameux zakuro dans les arbres.

Tout comme avec Mitsuba, j'ai senti beaucoup de poésie dans les phrases de ce court récit. Aucune auteure n'a une plume aussi singulière et aussi agréable à lire. J'ai défilé les pages sans m'en rendre compte et quelle déception d'arriver déjà à la dernière page.

J'aime bien la petite touche de suspense qui entoure les personnages. Il est également intéressant de découvrir les éléments historiques qu'a vécus ce pays. À chaque récit de cette auteure, j'en apprends un peu plus et j'adore!

Maintenant, il ne me reste plus qu'à retourner chez mon libraire pour me procurer la suite de cette formidable saga...

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette rencontre au café Mitsuba aura un impact majeur sur la vie de Takashi et Yûko. Dans une culture où les émotions ne sont pas toujours dites ouvertement, où les mariages sont souvent arrangés bref, nous suivons le court parcours de ces deux personnages et assistons à l'amour qui naît entre eux. Cet amour qui se développe tout en douceur à l'abri des regards. Pourront-ils vivre leur amour au grand jour?

Je suis une fan incontestée de la plume d'Aki Shimazaki. Elle a une façon bien à elle de faire passer les émotions de ses personnages. Les phrases sont courtes et pourtant les émotions nous touchent et nous bouleversent profondément. Il y a de la puissance dans son écriture. J'aimerais tellement avoir une infime partie de son talent pour l'écriture!

Dans ce court récit, l'auteure nous fait découvrir le Japon des années 70-80 avec les us et coutumes de l'époque. Il y a certaines traditions et valeurs instaurées au sein de ce pays qui nous sont dévoilées tout en délicatesse. Les non-dits, l'honneur et le pouvoir bref, il est intéressant d'entrer dans ce monde masculin des hommes d'affaires.

Ce premier tome nous fait vivre à la fois de la joie, mais également de la tristesse. Il y a même une petite dose de suspense qui nous garde bien accrochés au récit et qui nous promet une suite intéressante.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Au premier abord, c'est le synopsis qui m'a complètement charmée puisque je ne connaissais pas la plume de Gilles Côtes. Ce fut donc une réelle découverte pour moi de lire ce récit.

Dès le début, l'auteur nous embarque au cœur même de son intrigue. Une jeune femme célibataire qui hérite de tout, le frère aîné qui n'accepte pas les dernières volontés du père et les hommes du village qui trouvent qu'une femme devrait rester à la maison bref, nous sentons que notre protagoniste n'aura pas la vie facile. Impossible de mettre de côté le statut de la femme de cette époque.

L'auteur prend également le temps de bien décrire l'environnement des scieries, la modernisation ainsi que l'industrie des pâtes et papier au sein de cette région du Québec au cœur des années 20.. De plus, la loi sur la prohibition de l'alcool qui était en vigueur et fut modifiée en ouvrant la Commission des liqueurs est un pan important de notre histoire. Elle touche également celle des États-Unis et l'impact que cela a sur le crime organisé. Sans oublier bien évidemment, l'Église qui s'en donne à cœur joie pour faire des remontrances à n'en plus finir à ses paroissiens sur les dangers de la boisson. Tous les jeux de pouvoir entre la politique et l'Église nous sont démontrés au cours de ce récit!

Tout comme Adèle, nous découvrons au compte-goutte la vie secrète de Clément et les rebondissements s'enchaînent. Chaque nouvelle page, l'auteur nous fait découvrir de nouveaux éléments et l'on se demande jusqu'où tout cela mener notre protagoniste... nous sentons la tension monter et j'ai dévoré la deuxième moitié du récit afin d'en savoir plus!

Le seul bémol que je pourrais émettre, c'est la sensation de lire parfois des phrases un peu trop parfaites alors que le langage des protagonistes est celui de l'époque. Il y a un certain décalage et j'ai dû m'adapter. Mais une fois que j'ai fait abstraction de cet élément, je me suis laissée porter par le récit. Je sens que la suite sera mouvementée et j'ai bien hâte de voir ce qu'il adviendra de la scierie, des amours d'Adèle, mais surtout de ce qu'elle a découvert sur Clément!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Non, mais quelle saga incroyable! Je n'en reviens tout simplement pas. J'ai littéralement dévoré ce quatrième tome. Encore une fois, quelle joie de retrouver Charley!

Pour ce quatrième tome, Darynda Jones nous a concocté un récit palpitant, addictif et rempli de rebondissements. Il y a de l'action mur à mur. Dès les premiers chapitres, nous embarquons facilement dans les aventures de Charley. Il est impossible de déposer le livre, il nous suit un peu partout tellement nous accrochons au récit.

Personnellement, j'ai bien aimé que l'auteure démontre un aspect plus fragile de notre protagoniste permettant ainsi de constater à quel point elle n'est pas invincible émotionnelle. Elle est peut-être la Faucheuse, mais il n'en reste pas moins qu'elle a des émotions et ce tome-ci nous prouve à quel point est humaine et vulnérable.

L'intrigue entourant Harper m'a vraiment surprise. Je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement et je n'ai rien vu venir. Faut dire que l'on n'a pas trop le temps de se poser des questions, car d'un chapitre à l'autre, les rebondissements nous surprennent tellement et ils s'enchaînent à une vitesse incroyable, du coup on se laisse porter par le récit.

Concernant c'est guerre potentielle qui pourrait sévir entre le Bien et le Mal, entre Reyes et Charley, l'auteure nous donne les informations au compte-goutte et j'adore! Elle ajoute une note de suspense bien dosée à cette saga. Et que dire de ce cher Reyes? Il est sexy et toujours là pour aider et charmer Charley, mais je reste tout de même un peu sur mes gardes. J'ai le sentiment qu'on ne peut pas totalement lui faire confiance. Après tout, il est le fils de Satan non?

Maintenant, il me faut retourner à la librairie le plus tôt possible, j'ai absolument besoin du prochain tome et ça ne peut pas attendre! J'ai trop hâte de lire la suite...

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
À la base, le choix de l'environnement qui entoure cette intrigue est très original. Je ne me souviens pas d'avoir lu un roman où l'un des protagonistes était forain et illettré. Ces éléments m'ont beaucoup charmée. Par contre, cela ne justifie en rien le fait que Kes ait une personnalité aussi impulsive, agressive et dangereuse. Malgré qu'il doit beau et sexy, il n'en reste pas moins que pour l'instant, j'ai beaucoup de difficulté avec la personnalité de ce personnage.

C'est absolument tout le contraire avec Aimee. Elle est douce, aimable et n'a pas peur d'aider son prochain. Elle est même un peu trop empathique avec son amoureux. J'aurais bien aimé qu'elle impose ses limites plus facilement, ce qui lui vaudra parfois de subir la colère de Kes. Et qui en ressortira meurtri?

Quant à l'intrigue, l'auteure n'a pas su me charmer autant que je l'aurais souhaité. Personnellement, j'ai un peu de difficulté avec les romances où les personnages se disputent la plupart du temps. Celle-ci va parfois un peu trop aux extrêmes à mon goût. Nos protagonistes s'aiment, mais j'ai senti que cette relation était toxique pour la belle Aimee.

Est-ce que je lirai la suite de cette saga? Pour l'instant, je n'en suis pas certaine du tout... mais si je décide de plonger, j'aurai de grandes attentes. J'espère qu'au cours du prochain tome, l'auteure nous expliquera en profondeur les raisons qui poussent Kes à être aussi impulsif et instable!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
C'est en lisant le deuxième tome, Remède de cheval, que je suis tombée sous le charme de cette saga et très sincèrement, ce tome-ci est aussi intéressant et captivant que l'a été le deuxième. Malgré qu'il y ait un peu moins de situations rocambolesques comparativement à plusieurs récits de cette saga, il n'en reste pas moins que je me suis laissée prendre au jeu de partir à la recherche de l'assassin.

En ce qui concerne les personnages, je dois mentionner que dès les premières pages de cette nouvelle aventure, j'ai ressenti un peu de colère pour le personnage de James. Déjà que je le trouvais antipathique au fil de la saga, mais là, il dépassait carrément les bornes.

Quant à notre Agatha, je suis surprise de voir son personnage évolué à ce point. Dans ce tome-ci, nous la sentons plus vulnérable et sensible. Je dois dire que j'aime bien sentir qu'elle n'est pas qu'une femme colérique malgré qu'elle ait toujours la réplique aussi facile!

Et ce cher Charles... c'est à se demander s'il ne serait pas en train de tomber sous le charme de notre Agatha. Peut-être que je me fais des idées, car j'aimerais bien les voir ensemble. Ils formeraient tellement un joli couple. Ils ont des personnalités qui me semblent s'imbriquer l'un dans l'autre.

Et puis en ce qui concerne l'intrigue, vous ne serez pas déçus. Il y a quelques moments surprenants au cours de cette enquête et malgré nos soupçons, il est difficile d'y voir clair et d'affirmer quoi que ce soit. Il est intéressant également de voir les brèves apparitions de Roy et Mrs Bloxby qui tentent d'aider notre Agatha à retrouver ce cher James. Vraiment, je suis attachée non seulement à la plume de cette auteure et à notre protagoniste, mais également au village de Cotswolds.

Eh bien, je regarde déjà le prochain tome qui m'attend sur ma table de chevet... je sens que ce sera pour très bientôt!

Chronique complète : http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Quel incroyable récit! Je suis encore sous le choc... cette intrigue est tout simplement époustouflante. Comme à son habitude, le Cercle Belfond nous offre un récit palpitant et qui nous charme du début jusqu'à la fin.

Malgré que je n'ai pas eu la chance de lire le premier tome de cette saga avant de lire celui-ci, je n'ai eu aucune difficulté à me plonger dans l'univers des sœurs Schuyler. L'auteure fait une excellente mise en place et nous embarque dans son univers dès les premiers chapitres. J'ai particulièrement apprécié d'avoir les informations au compte-goutte puisqu'elle a scindé son récit et alterne ainsi entre le passé et le moment présent.

D'une part, nous avons la chance de connaître Tiny et Caspian avant le mariage de celle-ci avec Frank et d'autre part, nous sommes dans le moment présent de notre protagoniste où elle nous relate les événements qu'elle est en train de vivre. Ce type de narration nous permet de nous sentir près de cette protagoniste, un peu comme si elle était à nos côtés pour nous raconter son histoire. Comment ne pas embarquer? Impossible!

L'auteure nous dévoile également les conditions des femmes à cette époque où l'homme avait droit de regard sur tout et leur dictait pratiquement ce qu'elle devait faire et penser. Également, il est intéressant de se plonger dans cette ambiance de la côte Est et il est assez facile de s'imaginer les pieds dans l'eau salée.

Personnellement, j'ai profondément été choquée à quelques reprises face à la condition féminine de l'époque. De plus, j'ai eu un malin plaisir à détester une bonne partie de cette famille Hardcastle, principalement le patriarche. Quel homme narcissique et manipulateur! Ce deuxième tome est excellent et je n'ai qu'une seule hâte, celle de me plonger dans la suite de cette saga sachant que ce sera Pepper, cette flamboyante sœur, qui sera au cœur de cette finale!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 07-09
Au-delà de cette jolie romance qui vient nous toucher, il y a des sujets que l'auteure a su aborder avec profondeur. En premier lieu, nous suivons le parcours de deux jeunes dont les parents sont non seulement immigrés aux États-Unis, mais qu'en plus, ils sont de nationalités différentes. Nicola Yoon aborde le sujet avec délicatesse et sensibilité. Le discours entre nos deux protagonistes m'a donné une belle vision d'espoir pour les prochaines générations face aux différences culturelles.

De plus, l'auteure nous démontre également la vision de leurs parents face au « rêve américain ». Nous nous rendons compte que leurs parents ne veulent en fait que le meilleur pour leurs enfants, et ce, en se basant sur leur propre expérience, mais ils ont tout faux. Ils croient savoir mieux qu'eux ce qui doit être, mais finalement, ne sommes-nous pas la meilleure personne pour savoir ce que nous voulons de notre avenir?

D'ailleurs en ce qui concerne les réflexions et les échanges entre Natasha et Daniel, il m'est arrivé de me poser la question à savoir comment se faisait-il qu'ils soient aussi matures et empreints de sagesse? Ils abordent la vie, l'immigration, l'avenir, l'amour comme s'ils étaient de vieilles âmes... cela m'a énormément surprise, mais en même temps cela m'a gardée accrochée au récit.

D'ailleurs, ce n'est pas tant la jolie romance entre deux protagonistes qui m'a séduite au cours de ce récit, mais bien la profondeur des échanges entre eux. Le côté rationnel qui vient remettre en question le côté émotif et vice-versa. C'était non seulement intéressant mais cela porte à la réflexion!

Au final si je compare les deux romans de cette auteure, j'ai nettement préféré Everything Evevrything en raison de son originalité et de son intrigue. N'empêche que j'ai passé un moment vraiment agréable avec Natasha et Daniel. La fin m'a surprise et nous semble très réaliste, la profondeur du récit porte à la réflexion, mais l'intrigue n'est pas transcendante au point d'en faire un récit mémorable. Je suis tombée sous le charme sans pour autant avoir un coup de cœur.

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
iLove écrit par Marion Michau
date : 05-09
Si vous cherchez un roman léger en cette fin d'été et qui vous fera sourire d'un bout à l'autre, je vous conseille de lire iLove. Définitivement, les aventures et les pensées d'Anouk sont assez invraisemblables et rocambolesques!

Ce court roman nous fait connaître Anouk, une femme se trouvant « déjà » à la fin trentaine, célibataire et qui cherche désespérément un homme pour lui faire un enfant avant de devenir une petite vieille toute ridée! Mais notre protagoniste n'est pas comme les autres. Elle a des exigences quand même...

Sa meilleure amie Poca a tout pour être heureuse. Un conjoint, deux enfants, mais depuis quatre ans elle n'a pas pris le temps de penser à elle. Pour Anouk, c'est bien beau tout ça, mais elle aimerait bien retrouver sa meilleure amie telle qu'elle était avant. Non seulement elle sent qu'elle l'a un peu perdue, mais que son amie s'est perdue elle-même.

Et puis Anouk se fait voler son téléphone. Et qui voit-elle apparaître dans son Cloud? Nul autre que le nouveau propriétaire de son cellulaire! Mais il est drôlement sexy. Il n'en fallait pas plus pour que Poca décide sur un coup de tête de laisser les enfants derrière, pour la première fois depuis leur naissance, et d'obliger son amie Anouk à partir pour trouver ce Ramone. Les deux amies quittent donc Paris, direction Barcelone. C'est tout un week-end qui les attend!

Très sincèrement je ne m'attendais pas du tout à apprécier autant ce court roman. Dès les premières pages, j'étais quelque peu sceptique, mais au fur et à mesure que j'avançais dans le récit et plus Anouk me faisait sourire. Elle a une personnalité vraiment singulière et attachante.

Mais au-delà de ses pensées uniques et rocambolesques, j'ai particulièrement apprécié le lien d'amitié qu'il y a entre Poca et Anouk. Je présume que ce n'est pas cet élément que l'auteure voulait mettre de l'avant avec son roman, mais personnellement, c'est ce que je retiendrai le plus de celui-ci. Leur relation est basée sur le respect et l'honnêteté. Elles sont tout simplement trop charmantes ensemble.

Effectivement, certains diront que l'auteure ne réinvente pas le genre avec ce récit, que c'est effectivement de la chick-lit mais n'empêche que Marion Michau réussit à nous faire sourire à de multiples reprises. Et les péripéties de notre protagoniste sont assez uniques et invraisemblables. Sa plume est légère et fluide. Il est donc facile d'adhérer à ce récit.

Au final, j'ai passé un moment vraiment agréable avec Anouk et Poca. Un roman léger et qui se lit merveilleusement bien. Une plume rafraîchissante... à découvrir!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Est-ce que vous aimez les romans où il est question de prophétie, de lutte entre le bien et le mal? C'est ce que nous offre Michelle Zink avec cette saga!

Au cours de cette saga, nous retrouvons deux sœurs jumelles dont le destin semble beaucoup plus relié ensemble qu'elles ne l'auraient souhaité. D'un côté, nous avons l'aîné, Lia qui est d'une grande gentillesse et qui est fiancé au beau et loyal James. De l'autre, Alice qui jusque-là n'avait pas encore montré tout son côté stratégique et machiavélique.

Leur père vient de mourir et les filles se retrouvent orphelines, leur mère s'étant suicidée alors qu'elles étaient jeunes. Heureusement que leur tante Virginia est là à leur côté. Alice et Lia doivent également prendre soin de leur petit frère Henry. Leur père n'est pas encore enterré que Lia voit déjà que sa vie change. Elle a un drôle de tatouage qui fait son apparition sur son poignet et ses rêves ne sont plus les mêmes. Elle cherche des réponses à ses multiples questions, mais elle ne sait pas vers qui se tourner.

Au fil des jours, elle rencontrera Luisa et Sonia, deux jeunes filles dont leur destinée est étroitement liée à la sienne. De plus, Lia remarque que le comportement d'Alice n'est plus le même. Alors qu'auparavant elle se sentait proche d'elle, Lia sent qu'il se creuse un terrible fossé entre elles. Elle remarque que sa jumelle a de plus en plus souvent un regard éteint, vide et calculateur. Elle remarque également qu'elle semble vouloir l'atteindre en essayant de séduire James.

Lia veut des réponses et comprendre cette prophétie des Sœurs. Il semblerait qu'elle ne peut malheureusement pas échapper à son destin et qu'elle devra combattre les Âmes, mais surtout, elle devra surveiller ses arrières, car Alice semble prête à tout!

Avec ce premier tome, l'auteure fait une belle mise en place pour la suite de cette saga. Nous sentons que la lutte ne sera pas des plus faciles pour Lia. Alice va tout mettre en oeuvre pour atteindre le but qu'elle s'est fixé, mais heureusement que Sonia et Luisa sont des alliées qui aideront Lia à lutter contre le mal.

En ce qui concerne l'intrigue, j'ai trouvé que le début était lent et que l'auteure prenait un peu trop son temps pour faire la mise en place du contexte et des personnages. Quant à la prophétie, elle nous donne les informations au compte-goutte et c'est tant mieux, car cela permet d'avoir une petite touche de suspense qui nous permet de rester accrocher au récit.

Pour ce qui est des personnages, j'aime bien les deux sœurs jumelles et les conversations entre elles sont tellement imagées que j'avais le sentiment de voir le regard d'Alice et son petit sourire machiavélique. J'aurais aimé connaître un peu plus le petit Henry et en ce qui concerne leur tante Virginia, je dois dire qu'à certains moments, je ne la comprenais pas. J'aurais aimé qu'elle soit plus près de Lia...

Personnellement, au cours de ce premier tome j'ai remarqué qu'à plusieurs reprises les événements me semblaient un peu trop prévisibles et j'aurais aimé que l'auteure puisse me surprendre un peu plus souvent. Heureusement qu'elle s'est rattrapée à la fin, car c'est vraiment là que j'ai senti que je m'attachais non seulement à l'intrigue, mais également à Lia. Je crois que c'est vraiment avec le deuxième tome que l'auteure nous surprendra et nous tiendra en haleine donc à suivre prochainement!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Eh bien, encore une fois, j'ai passé un agréable moment en compagnie de cette chère Agatha. Décidément, l'auteure réussit toujours à m'épater d'un tome à l'autre. D'ailleurs, ce tome-ci est l'un des meilleurs que j'ai pu lire jusqu'à maintenant. Malgré que l'auteure nous ait offert une excellente intrigue au cours de ce récit, il n'en reste pas moins que notre protagoniste réussit à nous faire sourire à plusieurs reprises. Cette auteure a définitivement un talent incroyable!

Je trouve l'intrigue et l'enquête policière particulièrement intéressante. Il y a tellement de personnages et de rebondissements, qu'il est assez difficile de faire les liens au cours de cette enquête. Et voilà qu'à la toute fin, notre protagoniste ne s'était même pas rendu compte qu'elle avait visé juste. Il n'y avait qu'elle pour se placer au centre d'une situation aussi dangereuse.

Personnellement, je préfère les récits où Agatha enquête avec Charles. Il est tout aussi incroyablement imprévisible que notre protagoniste. Je sais bien qu'ils ont une certaine différence d'âge, mais n'empêche que je le trouve de plus en plus sympathique ce Sir Charles. Elle ferait un plus beau couple avec lui qu'avec James que je trouve assez froid! La fin du récit n'a pas aidé à le rendre plus chaleureux et attachant... j'ai comme le sentiment que notre chère Agatha vient de se mettre les deux pieds dans les plats!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Déjà en lisant le synopsis et le prologue, je savais que ce récit allait me faire verser quelques larmes. Personnellement, j'ai un petit Shorky de six kilos qui a maintenant trois ans. Nous connaissons bien les mastiffs puisqu'un membre de ma famille a perdu sa douce au cours de la dernière année. Malgré tous ses kilos, elle aimait courir avec mon petit puppy, elle était douce et délicate avec lui. Donc en lisant ce récit, il m'en a fallu peu pour que je tombe sous le charme de Gizelle et que je m'attache à elle et à sa relation avec sa maîtresse!

Gizelle est grande, douce et vraiment adorable. Malgré que l'on sache à l'avance que ce beau mastiff finira avec un cancer et en mourra, il n'en reste pas moins que nous avons bien envie d'en savoir un peu plus sur sa maîtresse et la relation qu'elles ont eue ensemble. L'auteure nous raconte donc la vie de sa belle Gizelle à partir du moment où elle voit l'annonce dans le journal et jusqu'à la toute fin où elle s'éteindra.

Au fil de ces six années, nous apprenons à connaître Gizelle mais également Lauren. Pas seulement en tant que maîtresse, mais également en tant que femme et enfant. Nous voyons évoluer cette jeune femme grâce à la sagesse et l'amour inconditionnel qu'elle reçoit de Gizelle. Cet amour lui fait un bien énorme, car c'est ainsi qu'elle finira par accepter la dépendance de sa mère, qu'elle apprendra qui elle est au fond d'elle-même et ce qu'elle attend de la vie.

C'est absolument touchant de lire cette fameuse liste de choses que Lauren croit que sa Gizelle voudrait faire avant de mourir. En fait, cette liste faite du bien non seulement à Gizelle mais on peut facilement se dire qu'elle en fait autant, sinon plus à Lauren. Certains passages m'ont réellement fait sourire dont celui où Gizelle dévore son steak ou bien celui où elle embarque dans le bain avec Lauren. J'imagine assez bien la situation!

Ce récit m'a énormément touchée et je peux vous garantir que j'ai lu les derniers chapitres avec mon puppy à mes côtés. Je pleurais à chaudes larmes. Mon pauvre puppy me regardait et ne comprenait absolument pas ma tristesse. Ce récit est empreint d'amour et de réalisme. L'auteure nous démontre à quel point nos animaux sont sensibles à nos émotions. Ils nous aiment tels que nous sommes. Cela serait si simple si entre humains nous pouvions faire de même!

http://alapagedesuzie.blogspot.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0