Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Antec : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Candombe tango, tome 1 : Les revenants de Brezo Candombe tango, tome 1 : Les revenants de Brezo
Théodore Koshka   
Une atmosphère très particulière pour ce roman dense et très moite, une ambiance dessinée autour des morts, des spectres, des anges et autour d'une époque où les téléphones étaient encore reliés par un fil. Bienvenus chez les morts des 70's!

Un univers où démons et zombies se croisent autour de Dad, ou Navidad, qui mène son enquête sur une série de meurtres de gamins des quartiers pauvres, tous assassinés dans le silence de la nuit. L’atmosphère est l'une des choses les plus prépondérante de ce récit, une ambiance sobrement travaillée qui ne tombe jamais dans la terreur, l'horreur et encore moins dans le glauque. La noirceur et les faits sont là, comme un catalogue, exposant ces mondes oniriques que les mortels ne perçoivent pas, le monde des anges et des démons chargés de récupérer nos morts et de veiller à ce que les passages se fassent d'une façon la plus discrète possible.

Mais que se passe t-il si ces morts ne peuvent plus laisser leurs âmes accomplir leur périples les condamnant à errer dans le néant à cause d'un dangereux croque-mitaines?
Et si ceux déjà parvenus à destination se mettent à semer le trouble en retrouvant leur famille chez les mortels?
Cela donne une bonne raison au couple Rafael et Sébastian, réunis contre le gré de ce dernier, d'intervenir, sous la houlette de Mercedes La Mort, pour résoudre cet événement terrible qui chamboule aussi bien le paradis que l'enfer. Cela donne matière à Rafi, un ange futile, laxiste et bon vivant de retrouver le plaisir des vivants avec son ex, le ténébreux et réfléchi Basti qui lui craint le contact et les émotions humaines qu'il a tant de mal à laisser au fond de lui.

Le démon Sébastian est un être pour qui les choses se pèsent mûrement, pour qui les relations et les sentiments ne sont que souffrances à éviter et qui a besoin de partager avec l'autre une idée de l'absolu. Rafael, son ex, ne voit que par le partage avec tous de l'attraction et du désir, de l'assouvissement naturel des pulsions charnelles. Deux hommes opposés en tout, y compris dans leurs rôles quelque peu inversés, qui d'une certaine façon s'aiment encore, et vont croiser un vivant réveillant chez chacun d'eux leur part de lumière ou d'ombre. Rafi reste le lumineux Rafi, aimable, affable et prêt à tout donner à tout le monde aussi vite qu'il repartira sans créer d'attaches: un hédoniste qui s'assume tout en bonté et compassion. Basti prend les choses beaucoup plus sérieusement, n'envisageant les choses qu'en terme de fidélité et d'assurance, caché derrière son apparence toute faite d'histoire et de tatouages impressionnants. C'est un personnage sombre et romantique correspondant très bien à cette époque plus ancienne d'où il vient et même si l'amour qu'il porte à Rafi est encore là ,il se voit ressentir des choses pour un vivant qui le réchauffe mais qui le pousse aussi dans ses peurs et ses limites.
Deux êtres tout aussi faillibles que les hommes, qui n’ont de supérieur que leurs statuts empiriques et qui vont aider avec ferveur Navidad , ce jeune policier motivé et motivant, dans les méandres de son enquête. Dad est un personnage très attachant, paraissant plus fragile qu'il ne l'est et peut-être pas assez surpris, à mon gout, de ce nouvel univers qui s'ouvre à lui.Il semble avoir trouvé un compromis de vie facile, pratique dans une époque et un lieu pas forcement ouverts à l'homosexualité.

Un format de romance un peu à part ni vraiment romance, ni couple, ni trio, juste trois hommes, leurs désirs et leur perceptions de l'amour, deux tentations comme posées sur les épaules de Dad quand l'ange n'est pas le plus sage et le démon le moins romantique et que le mortel reste peut-être le plus raisonnable des trois. Une forme qui moi, m'a beaucoup plu, qui donne sa pleine place du coup à l'intrigue et laisse, avec une certaine douceur, les sentiments flotter au fil des pages: à chacun de se saisir de ceux qui lui plaisent ou l'attirent le plus.

Le roman est très bien écrit, une plume que l'on suit avec beaucoup de facilite même si elle fait preuve d'un talentueux mélange de simplicité et de richesse vocable. Le rythme est régulier et c'est peut-être là le problème, c'est régulier: ça ne faiblit pas mais ça n’évolue pas beaucoup non plus. On finit par sentir comme une certaine langueur qui parfois correspond totalement à cette atmosphère des lieux et des événements mais parfois ça frôle un peu le manque de sensation, le manque d'intensité. J'aurais par exemple apprécié un peu plus d'approche de ces années 70 et de la vie policière dans ce contexte temporel et géographique.
Une enquête à la fois précise et brouillonne qu'on nous explique comme complexe alors qu'elle est assez aisée à suivre, une intrigue bien travaillée et bien fournie à laquelle il manque, une fois encore, cette intensité qu'on aimerait trouver dans l'angoisse des meurtres, la peur du surnaturel et de l’immatériel et la force des sentiments incertains de deux hommes séparés mais toujours proches. Peu d’incohérences, si ce n'est le méchant un peu trop puissant par moment alors qu'il n'a physiquement pas forcement la capacité à l’être et que nos deux êtres venus d'ailleurs semblent quelque peu démunis face à lui.On a surtout un texte très agréable, sans fautes, sans coquilles, sans phrasés bancals, bref, un texte abouti comme on en trouve souvent chez Mix Editions. Un vrai roman d'ambiance, au-delà d'un simple m/m, dans lequel c'est un vrai plaisir de se plonger.

Un gros bonus pour le chef de Dad, ce supérieur aux accents russes qui sait créer des insultes des plus savoureuses plus vite que son ombre !! Yop.

Merci à Mix Editions pour ce sp!
http://meninbooks.eklablog.com/candombe-tango-tome-1-les-revenants-de-brezo-de-theodore-koshka-a148820690

par Tyzane
La Blackbird, Tome 1 : Onyx et Khalycé La Blackbird, Tome 1 : Onyx et Khalycé
N. M. Mass   
Un franc coup de cœur!!

Une histoire super… Une plume géniale...

C'est l'histoire d'une rencontre… L'histoire de deux hommes qui n'auraient jamais du se croiser et encore moins entremêler leurs vies si opposées... Une histoire d’amour sur un fond d’intrigue policière…

Onyx, créateur et associé de la maison de couture La Blackbird, que lui a légué son conjoint décédé depuis deux ans, est un homme devenu froid, distant qui a dû mal à faire le deuil de l'être tant aimé qu'était Yliés... Son passé à fait de lui un homme dur, un homme qui ne s'ouvre plus aux autres. Ses amis essaient de faire revenir l'Onyx qu'ils ont connu et tant apprécié. Mais, il essaie… il essaie vraiment de redevenir lui… malgré le chagrin… la vie à New York loin de son univers campagnard où il se sent lui-même... Tout ça pour honorer la mémoire d'Yliés.

Khalycé, capitaine de la BAC, est un "caméléon" il passe de mission d'infiltration en mission d’infiltration. Pour sa dernière enquête il se doit d'infiltrer l'entourage d'Onyx Pietro et la Blackbird où les stup soupçonnent un trafic de drogue. Le capitaine hétéro est prêt à faire ce qu'il faut pour clore sa dernière affaire en tant qu'infiltré. Mais il ne s'attendait pas du tout aux émotions que le créateur lui provoque. Entre l'enquête, le désir, les émotions et les sentiments qu'il ressent, Khalycé remet en question sa carrière, son orientation sexuelle et son bon sens.

Onyx n'est pas en reste, Khal abaisse, détruit et annihile tous les murs de la forteresse qu'il a bâti autour de lui...

Les deux hommes arriveront-ils à dépasser leurs peurs? À écouter leurs cœurs? Khal arrivera-t-il à démanteler ce réseau trafiquants de drogue sans tout perdre? Mais, quand les démons du passé d'Onyx refont surface, celui-ci gardera-t-il la tête sur les épaules et ne pas se perdre?

J'ai littéralement craqué pour ces deux hommes, ils m'ont touchés, émus et fait rire. La détresse qu'ils ont dégagé l'un après l'autre, leurs forces de caractère et leur côté têtu m'ont happé...

La plume de l'auteure m'a littéralement séduite, voir envoûtée. Elle est addictive au possible, elle est écrite comme je parlerais à une amie. Elle est franche, fraîche et surtout vivante. L'émotion des personnages est décrite avec perfection et décortiqué au point que j'ai eu l'impression d'être dans leur tête, de réfléchir et vivre leur ressenti. J'ai pleuré et franchement rigolé à d'autre moment. Bref elle m'a ensorcelé et fait tourner les pages sans m'en rendre compte, j'ai littéralement dévoré ce livre et j'en veux encore! Encore plus d'Onyx, de Khalycé, de Pouty, de Lys et de Khôl....

Je souris, car au début du récit, avant d'avoir les larmes aux yeux pendant le prologue (ouais, rien que ça...), je me suis dit "mais c'est quoi ces prénoms? Où l'auteure est-elle allée les chercher" mais je m'y suis habituée rapidement.

J'ai aimé suivre le point de vue des deux protagonistes. Leurs parties est généralement assez rapide (environ une dizaine de pages), cela dynamisme l'histoire.

J'ai refermé cet ebook avec un énorme sourire et beaucoup d'affection pour Khal et Onyx...

Je vous dirais juste: Foncez!

Mais comme à chaque fois, je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Els.


par ElsReader
Nuances de gris Nuances de gris
Brooke McKinley   
Coup de cœur ! Et oui en ce moment…il y a de quoi se réjouir lorsqu’on tombe sur de pareilles pépites. D’un côté, nous voici avec un petit voyou de la mafia doté d’une jolie gueule, un de ceux qui auraient le quatrième ou le cinquième rôle dans une téléfilm policier de série Z et à qui on demande de « vendre » son patron. Il s’oppose au méprisant et froid agent du FBI qui n’est là que pour appliquer la loi et pour attraper le vrai méchant. Qu’importe les dommages collatéraux. Mais le grain de sable, c’est le huis-clos entre ces deux hommes ! Révélations, non-dits, confessions, -- la suite http://atoutlivreblog.wordpress.com/2017/01/09/nuances-de-gris-brooke-mckinley/
Neuf Noisettes et demie, Tome 2 : La Planète des Écureuils Neuf Noisettes et demie, Tome 2 : La Planète des Écureuils
Kate Lowell   
Encore une fois, j'ai passé un bon moment avec nos personnages.
Ce tome ne manque pas d'humour, je n'ai fait que rire! Les joutes verbales sont spectaculaires ahah :-)

J'ai beaucoup aimé Nathan qui revendique Vince et qui tient tête à ceux qui ne sont pas d'accord qu'il soit avec un humain.

Petit écureuil devient Maître ;-)

Nathan et Vince sont vraiment trop mignons!

Vivement le tome 3, avec l'anniversaire et la rencontre tant attendue de Vince et la famille de Nathan, ça promet!

C'est vraiment des lectures sans prise de tête qui font du bien, donc moi je suis preneuse, vivement la suite :-)
Neuf Noisettes et demie, Tome 1 : Il était une noix Neuf Noisettes et demie, Tome 1 : Il était une noix
Kate Lowell   
J'ai tout simplement adoré cette petite nouvelle qui m'a mis le sourire aux lèvres. C'est rafraichissant, adorable et bourré d'humour. La plume de Kate Lowell est légère et amusante (entre les jeux de mots et les références) et j'ai passé un excellent moment avec notre écureuil un peu voyeur et son humain. C'est torride entre eux tout en étant drôle. Ils ne vont pas s'ennuyer tous les jours ces deux là.

Je lirai avec plaisir la suite (dont on a un petit extrait), mais cette petite nouvelle peut se suffire à elle-même pour ceux qui n'aiment pas attendre (surtout pour ce petit prix).

par Oxanes
Kate Daniels, Tome 8 : Changement Magique Kate Daniels, Tome 8 : Changement Magique
Ilona Andrews   
J'ai lu Kate Daniels 8 il y a un mois et je me décide seulement maintenant à poster un commentaire.
Je doute qui y est beaucoup de chose à ajouter par rapport à ce qu'on dit les autres lecteurs.
Et je doute que je réussisse à exprimer verbalement ce que Kate Daniels est vraiment.

La place que tiennent Kate et Curran dans ma vie et fondamentale, et les livres n'en sont plus pour moi tant ils me bouleversent à chaque fois que je plonge dans l'un d'eux.
J'ai connu très peu de bouquins qui m'aspirent à ce point là, et je suis infiniment reconnaissante à I. Andrews de me rendre aussi heureuse.

Alors que le 7 m'avait très très légèrement déçue, le 8 est bien partie pour être mon troisième préféré (après le 3 et le 4. Quoique le 6 était scandaleusement bien aussi.)

On retrouve tous les personnages qu'on a appris à aimer (et à détester !) dans les tomes précédents.

À mon grand plaisir, Curran est très présent. [spoiler]maintenant qu'il n'a plus à gérer la meute, il se voit proposer une offre intéressante de la part de Jim... Reprendre la Guilde, qui part en miettes. Un challenge qu'il saura relever, j'en suis certaine. Et qui va lui permettre de s'épanouir dans se qu'il aime le plus faire: commander ! ;)[/spoiler]

Kate va connaître pas mal de problèmes, et certains passages m'ont fait trembler de peur et d'appréhension [spoiler]jai vraiment cru qu'elle n'allait pas s'en sortir après son espèce d'hémorragie cérébrale. Pendant 50 pages, je n'ai plus respirer[/spoiler]

Toujours autant d'humour malgré les obstacles, et c'est ce qui fait la richesse de la série. Curran et Kate sont toujours autant passionnants et leurs échanges sont le point culminant de ce livre.

Une seule chose: vivement le prochain tome.


par Ariane98
Kate Daniels, Tome 7 : Rupture Magique Kate Daniels, Tome 7 : Rupture Magique
Ilona Andrews   
Je viens de lire les deux premiers chapitres mis en ligne sur le site des auteurs, et maintenant, l'attente est encore pire. Au risque d'être redondante, c'est vraiment désolant que l'édition française de cette série ait été abandonnée...

par Migabo
Kate Daniels, Tome 5.4 : Présent Magique Kate Daniels, Tome 5.4 : Présent Magique
Ilona Andrews   
Magique....
Quel plaisir de retrouver Kate et Curran dans cette petite histoire d'une centaine de pages, qui se situe entre le tome 5 et le tome 6.
Notre couple est à l'honneur, ils essaient de sauver un enfant menacé de mort.
De la baston, de l'urban fantasy et des répliques à mourir de rire.
Un délicieux cocktail que vous devriez goûter immédiatement.
"Sa majesté poilu" et notre "mercenaire psychopathe" sont en pleine forme.
Merci mille fois à la personne qui a traduit ce livre.
Et, honte sur l'éditeur, qui a abandonné l'édition de cette merveilleuse et talentueuse saga

par Adèle
Kate Daniels, Tome 5 : Meurtre Magique Kate Daniels, Tome 5 : Meurtre Magique
Ilona Andrews   
Je voue une totale admiration pour cette saga et ce tome 5 ne déroge pas à la règle.
Kate et les différentes communautés doivent faire face à une secte humaine qui veut détruire tous ceux qui détiennent de la magie. Autant vous dire que ça va faire un paquet de morts.
Kate en apprends un peu plus sur sa famille et notamment sur sa mère.
Bien-sûr, il faut compter également sur son psychopathe personnel.
Et oui, vous pouvez compter sur Curran pour vous faire rire et surtout encore voler votre coeur.
"Ta Majesté des fourrures" est toujours là avec son côté super dominateur et jaloux.
On finit ce tome en ressentant déjà un manque, comme un drogué attendant sa prochaine dose.
Je tiens à dire à Milady qu'ils feraient mieux d'arrêter de regarder leurs taux de ventes et de respecter les lecteurs qui ont envie de connaitre la suite des aventures de Kate Daniels. Il n'y a pas que l'argent qui compte.

par Adèle
Kate Daniels, Tome 4 : Blessure Magique Kate Daniels, Tome 4 : Blessure Magique
Ilona Andrews   
470 pages de pur bonheur à lire.
Je l'avoue, je suis totalement accro à cette saga.
Depuis 2 ans, j'attendais ce tome 4, j'avais nourri beaucoup d'espoirs pour l'évolution de l'histoire et j'ai été largement comblée. Aucune déception.
Kate est égale à elle-même, talentueuse, courageuse et aussi caractérielle qu'avant. Le bonus dans ce tome, c'est qu'elle révèle ses sentiments, elle montre sa peur de perdre les êtres qui lui sont chers.
Beaucoup de révélations sur sa famille sont faites, qui ils sont, ceux qu'ils ont fait par le passé.
Kate ne peut plus reculer, elle doit faire face à ses origines en affrontant sa tante qui n'est autre que Erra, déesse de la maldie, du désastre et des ténèbres.

Comment ne pas parler également de Curran. AHHHHHHHH....
Toujours aussi possessif, calculateur, diaboliquement intelligent et puissant. C'est Curran...
Comme le dit Kate: " c'est mon psychopate à moi"
Bref, c'est un livre qui se dévore de la première à la dernière page.
J'espère seulement que le tome 5 ne se fera pas trop attendre.

par Adèle