Livres
432 662
Membres
354 671

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dino Buzzati

1 494 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par garfield77220 2009-09-16T15:48:13+02:00

Biographie

Dino Buzzati, né le 16 octobre 1906 à San Pellegrino près de Belluno dans le nord de la province italienne de la Vénétie et mort le 28 janvier 1972 à Milan, est un journaliste et un écrivain italien dont l'œuvre la plus importante est le roman intitulé Le désert des Tartares. Dino Buzzati, de son vrai nom Dino Buzzati-Traverso, était le deuxième d'une famille de quatre enfants.

Ecrivain de renommée mondiale, Dino Buzzati s'est d'abord fait connaître du public italien en tant que journaliste au Corriere della Sera, le plus grand quotidien du pays. Son goût pour le bizarre et le merveilleux transparaît déjà dans ses reportages. Il s'inspire de son lieu de travail pour imaginer certains décors de son premier roman, 'Le Désert des Tartares' (1940). Les boyaux du fort Bastiani correspondent ainsi à l'escalier tortueux qui conduit à son bureau. L'originalité de ses oeuvres tient sans doute à l'univers si particulier qu'il parvient à créer. Sous la plume de Dino Buzzati, la moindre banalité prend un caractère étrange. Alors que le quotidien est rattrapé par le fantastique, l'homme réalise la fragilité du monde qui l'entoure ('Le Rêve de l'escalier', 1973). S'il est plus célèbre pour ses romans, le talent de Dino Buzzati ne se limite pourtant pas à ce genre littéraire. Il a également écrit des poésies, des scénarios, des textes pour le théâtre ainsi que des livrets d'opéra.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.27/10
Nombre d'évaluations : 318

0 Citations 239 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Dino Buzzati

Sortie France/Français : 2014-03-20

Sortie Poche France/Français : 2017-01-19

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Cocoroco 2018-04-12T14:27:38+02:00

Cette nouvelle fantastique m'a beaucoup plus. Le doute reste jusqu'à la fin. Et les personnages sont bien présentés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pujols 2018-05-20T08:15:25+02:00

Dino Buzzati avait trente-quatre ans lorsqu'il publia Le désert des Tartares, en 1940. Ce faisant, il n'enrichit pas seulement la littérature italienne, mais aussi l'imaginaire de ses lecteurs. Combien de fois, en apercevant un bastion perché dans les montagnes ou une grande bâtisse perdue au milieu d'un paysage désolé, n'avons-nous pas pensé au lieutenant Drogo? Rien de plus facile que de deviner où Buzzati a trouvé le modèle du fort Bastiani: né à Belluno, au pied des Alpes dolomitiques, il était un excellent alpiniste. Cependant, même si ses montagnes et ses soldats sont authentiques, même si son intrigue pouvait très bien se situer à la frontière autrichienne entre 1880 et 1914, on est toujours aux portes du fantastique: les secrets sont un peu trop mystérieux, les règlements militaires un peu trop absurdes et la condition humaine un peu trop écrasante. C'est là la première raison qui autorise à comparer Le désert des Tartares au Château ou au Procès de Kafka. La seconde étant bien sûr le caractère allégorique du récit. Plus le temps s'écoule, plus Buzzati suggère que Drogo incarne tous les hommes: sa jeunesse perdue, ses espoirs déçus, son vieillissement, sa maladie et sa mort solitaire ne sont rien d'autre que le lot commun. Comme cet officier aux yeux rivés pendant trente-cinq ans sur l'horizon, chacun d'entre nous est condamné à attendre un ennemi tant désiré et qui ne viendra jamais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RidleyDuchannes 2018-05-25T20:19:22+02:00

Un bon recueil de nouvelles.

"Iceberg" est sans doute l'histoire la plus addictive de tout l'ouvrage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par une_jolie_lecture 2018-06-16T19:59:39+02:00

J'ai dus lire ces nouvelles pour le collège en classe de 4ème et il se trouve que j'ai fais une excellente découverte.

Les nouvelles abordent des sujets de la sociétés en utilisant du fantastiques mais on comprend au fil des nouvelles que le fantastique est utilisé comme métaphore de l'enfer de la réalité.

Les nouvelles traitent de sujets délicats et l'auteur les abordent avec fermeté et humour (d'une certaine façon).

Je recommande ces nouvelles, en particularité la dernière qui vous fera réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wyvern 2018-07-11T16:57:49+02:00

Je dois avouer que ma gorge s'est nouée à la lecture de certains passages, comme le premier retour en ville. D'une manière générale, le roman est empreint d'une somptueuse mélancolie, qui nous invite à saisir les opportunités s'offrant à nous pour ne pas être inondé par le temps qui engloutit tout sur son passage... Réelle mise en garde contre la routine, l'habitude, cette solution de facilité qui peut déliter notre lien avec la société, ce livre ne laisse pas indifférent.

Si l'on parvient à ne pas se laisser gagner par l'ennui terrible dans lequel s'enlise, sans même s'en rendre compte, Giovanni Drogo, il n'est aucune raison de ne pas considérer ce roman comme un chef d'œuvre littéraire et philosophique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nuage36 2018-08-11T15:30:09+02:00

Je suis plutôt déçue de ce recueil de nouvelles dont seulement quelques unes se détachent réellement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jfjs 2018-08-18T11:49:52+02:00

Heureusement que des profs de français font découvrir ce genre de recueil. OUI Une nouvelle a toujours une chute sinon c'est une histoire. Les nouvelles sont un monde passionnant, c'est difficile d'écrire court vite et bien. Pauvre petit garçon est ma préférée quelle chute !!! Bravo.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elviraC 2018-09-08T11:34:06+02:00

En tant que jeune enseignante j'ai tenu à lire ce livre. Certes il est vite lu ce qui doit etre apprecie par les collegiens a qui il est destine. Je prends toujours la peine de lire les oeuvres etudiees par ma soeur cadette pour en discuter avec elle et ce n est malheureusement pas ce receuil qui va ouvrir son appetit de lecture! Certaines chutes sont a peine inattendues, aucune ne nous a fait sourire ni ne nous a distrait. . Je suis egalement certaine que le 2eme volume restera dans vos etageres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NatalieT 2018-10-04T18:53:45+02:00

Le K est un recueil de nouvelles fantastiques, parfois amusantes, quelquefois philosophiques, souvent intéressantes.

C'est cependant un livre fantastique qui reste dans le style cartésien qui est le notre, où la capacité d'abstraction de l'auteur est confinée à des références traditionnelles ou mythiques (au sens premier du terme).

Un recueil agréable à lire, mais qui ne supporte pas la comparaison avec les auteurs de Science-Fiction anglo-saxons, et c'est bien un des seuls domaines culturels dans lesquels ils m'apparaissent supérieurs aux reste du monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NatalieT 2018-10-04T19:02:28+02:00

L'univers de Buzzati est intéressant: les nouvelles s'apparentent à des contes ou à des fables.

Dino Buzzati mélange habilement imaginaire et réalité, son univers est parfois étrange avec ds chutes souvent surprenantes.

Format de poche pratique pour découvrir cet auteur pendant les vacances!

Afficher en entier

On parle de Dino Buzzati ici :

Index des fanfictions
2014-07-25T12:56:00+02:00

Dédicaces de Dino Buzzati
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Robert Laffont : 16 livres

10/18 : 7 livres

LGF - Le Livre de Poche : 6 livres

Pocket : 6 livres

Gallimard : 5 livres

Flammarion : 2 livres

Gallimard Jeunesse : 1 livre

Larousse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode