Livres
433 377
Membres
355 264

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Blueberry, tome 1 : Fort Navajo



Description ajoutée par Lilou 2010-01-30T23:15:44+01:00

Résumé

Le jeune lieutenant Craig doit rejoindre le fort Navajo ou il vient d'être affecté. Sur sa route il croise un autre jeune officier, lui aussi affecté au même fort, le Lieutenant Blueberry. Ce dernier traine déjà derrière lui une réputation calamiteuse.

Alors que les tribus apaches sont en paix avec les blancs, une troupes de renégats sème la zizanie en massacrant, notamment, tout les habitants d'un ranch relais isolé en plein territoire apache. Le commandant Bascom voit là l'occasion de se lancer à l'attaque contre les "peaux rouges". Blueberry, Craig et le colonel Dickson vont devoir mettre tout en oeuvre pour empécher le pire...

Afficher en entier

Classement en biblio - 121 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bioki 2012-05-14T22:05:53+02:00

- Une limonade!...

- Y en a pas!

- Alors un thé glacé!

- Mama mia! Non pas de thé!!!

- Bon, bon! Heu... et une bière au gingembre?

- Pas de bière! Ni de menthe! Ni de thé!... Ni de lait! Ici on boit de la gnole! C'est ça ou rien du tout! (page 5)

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Un bon petit western en BD ! Tout y est, Une bagarre dans un saloon, les indiens, des colons, des charges de cavalerie, des fourberies...

J'ai bien accroché à la densité de ce premier scénario et aux personnages quelque peu caricaturaux. Blueberry est un héros vraiment attachant. Au contraire d'un Lucky Luke ou des tuniques bleues, il n'est pas gentil et plus complexe ; c'est plutôt un rebelle, un dur qui aime l'alcool, tricher au poker en même temps qu'il n'accepte pas l'injustice et la hiérarchie...

Je n'ai lu que le premier tome de cette série phare, je n'ai donc qu'une vision très partielle de l’œuvre globale. Alors même si selon moi les dessins, les couleurs, le rythme de l'histoire ne sont pas encore aboutis, j'avoue que j'accroche bien. En plus, ce premier tome se termine d'une façon qui m'a donné clairement envie de connaître la suite.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lila11 2018-10-19T10:58:00+02:00
Argent

L'ambiance est sympa, on se retrouve vraiment dans un western avec les cow-boys et les indiens.

Un moment sympa.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-10-02T14:58:39+02:00
Argent

L'ambiance était plus au rire et à la détente lorsque les "Tuniques Bleues" du tandem Cauvin et Salvérius affrontaient les Indiens, à Fort Bow… Mais ce n'était pas réaliste.

La série Blueberry est certes plus violente, mais le réalisme est présent.

Ce premier tome est l'occasion de faire connaissane avec Mike T. Blueberry, un ancien Sudiste passé chez les Nordistes durant la guerre de Sécession.

Blueberry, on vient de recevoir un rapport sur vous…

Blueberry, vous l'aurez compris, est un personnage aux antipodes des "bons" auxquels nous sommes habitués. Laissez tomber les Lucky Luke, les Jerry Spring, on entre dans un autre univers, ici.

Pour faire court, la famille Stanton a été attaquée, massacrée, le ranch brûlé et Blueberry, en route pour le Fort Navajo en compagnie du lieutenant Craig, découvre une flèche Apache.

Étrange, les Apaches sont en paix avec les Blancs et les Tuniques Bleues depuis des années. Il n'en faut pas plus pour échauffer les esprits.

Mike est une tête brûlée qui tient à son scalp, mais il a du courage, car sans lui, le tout frais lieutenant Craig ne serait plus de ce monde.

Le racisme est omniprésent dans ce tome, le major Bascom du fort Navajo voulant à tout prix se venger pour les mort chez les Stanton et décidant de s'attaquer à une paisible tribu Apache qui changeait de camp.

Le sang pour le sang… le non respect de la parole donné par l'officier en chef du fort, le colonel Dickson, qui, suite à une morsure de serpent, devra passer le commandement au major Bascom. Et lui, les indiens, il veut les voir tous morts.

C'est ainsi qu'on commet des erreurs dont le prix sera lourd à payer.

Violence, racisme, riposte aveugle et disproportionnée… On sent poindre chez certains le côté belliqueux de l'Oncle Sam qui, si on lui prend des vies, riposte en en exécutant dix fois plus, tuant sans distinction les innocents.

Le trait du dessin est encore un peu hésitant, Blueberry ressemble à Belmondo (ce qui était voulu) pour s'en éloigner au fil des albums. Les couleurs ne sont pas super, mais tout cela s'arrangera ensuite.

Une série que j'ai toujours aimée, bien que je l'ai découverte assez tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2017-04-19T23:32:07+02:00
Argent

Ah, le charme un peu naïf de ce premier Blueberry ! Quelle fraicheur et quelle maladresse. Plaisant à lire, mais heureusement que dessins et scénarios s'améliorent par la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RMarMat 2016-03-18T20:54:58+01:00
Argent

Un bon petit western en BD ! Tout y est, Une bagarre dans un saloon, les indiens, des colons, des charges de cavalerie, des fourberies...

J'ai bien accroché à la densité de ce premier scénario et aux personnages quelque peu caricaturaux. Blueberry est un héros vraiment attachant. Au contraire d'un Lucky Luke ou des tuniques bleues, il n'est pas gentil et plus complexe ; c'est plutôt un rebelle, un dur qui aime l'alcool, tricher au poker en même temps qu'il n'accepte pas l'injustice et la hiérarchie...

Je n'ai lu que le premier tome de cette série phare, je n'ai donc qu'une vision très partielle de l’œuvre globale. Alors même si selon moi les dessins, les couleurs, le rythme de l'histoire ne sont pas encore aboutis, j'avoue que j'accroche bien. En plus, ce premier tome se termine d'une façon qui m'a donné clairement envie de connaître la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Skritt 2015-11-21T11:03:02+01:00
Or

Ce premier tome de Blueberry installe, comme tout bon premier opus d’une nouvelle série, les personnages et les décors. Nous voici donc dans un pur western aux côtés d’un lieutenant bagarreur mais au gros coeur. Blueberry est une bande dessinée qui raconte la vie dans l’ouest am éricain, avec ses habitants, les indiens, et les colons américains, les civils comme les militaires. On apprend que chaque album a été travaillé pour essayer d’y relater des faits réels qui se sont déroulés. Les auteurs nous propose de l’aventure donc, mais avec un fonds documentaire étudié.

L’histoire donc ne se termine pas dès le premier album, mais va se poursuivre telle une saga dans la série. Blueberry est envoyé à Fort Navajo et va se confronter à la bêtise d’un gradé raciste, obtus, qui hait les indiens. Arrivera t-il à l’arrêter à temps, avant qu’une nouvelle guerre éclate ?

Le dessin, malgré les cinquante ans qui nous séparent de ce premier album, est réaliste et travaillé. Les couleurs, un peu passée, mettent en avant la cinématique choisie par les auteurs. Nous avons le plaisir de découvrir une bande dessinée utilisant des techniques de cinéma pour mettre un rythme et garder le lecteur jusqu’à la dernière page.

Blueberry est une bande dessinée sérieuse qui n’a malheureusement pas eu le même succès qu’un concurrent, plus abordable, Lucky Luke. C’est avec plaisir que vous découvrirez ou redécouvrirez cette série, même si le graphisme para ît vieillot. Un petit atout non négligeable, la couverture, signée par un autre dessinateur, est magnifique et devrait largement vous convaincre d’ouvrir ce premier épisode d’un très bon western.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fyerise 2015-05-22T20:10:28+02:00
Lu aussi

Sans savoir que c'était une série à suivre, j'ai fait l'erreur de lire le tome 2 avant le 1 et je ne l'ai pas vraiment aimé. J'ai quand même eu la curiosité de lire le 1, et c'est une bonne initiative puisque ça remonte un peu la série dans mon estime.

Ce tome présente les personnages et la situation, c'est quand même mieux pour bien comprendre le contexte, les enjeux, et s'attacher un minimum aux héros. ;)

L'action se passe aussi plus souvent de jour que dans le tome 2, donc tout cet aspect "sombre" qui m'avait rebuté n'est pas présent ici (même si je ne suis toujours pas fan des graphismes du dessinateur).

J'ai pris le tome 3 "pour voir", mais comme la bibliothèque de mon village n'a pas la suite je n'irai probablement pas plus loin dans l'aventure, ce n'est pas une série qui m'attire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par abstractblues 2015-03-22T11:36:28+01:00
Or

Premier tome de l'épopée du célèbre Lieutenant Blueberry, paru entre Octobre 1963 et Avril 1964 dans le journal Pilote avant de paraître en Album en 1965. JM.Charlier et J.Giraud ont demandés l'autorisation à JP.Belmondo pour utiliser les traits de l'acteur pour dessiner leur personnage. Tous les ingrédients d'une grande fresque de western sont réunis, grâce à ce tandem de génie, qui allait révolutionner, avec d'autres les codes de la BD.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lupika 2015-03-08T18:19:25+01:00
Argent

bonne BD western , les dessins sont riches, le personnage de Blueberry est excellent, un héros gardant ses mauvaises manières, je vais sans doute lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiLn 2014-12-15T15:49:52+01:00
Bronze

Une série que j'ai découverte lorsque j'étais enfant, et que j'ai bien aimé...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Giles 2014-11-17T13:51:43+01:00
Diamant

Lorsque en 1963, au moyen d'une superbe couverture, le journal "Pilote" annonce, dans son 210ème numéro le début d'une nouvelle aventure dessinée intitulée "FORT NAVAJO", il fait découvrir à ses lecteurs un nouveau personnage haut en couleur.

Cet après-midi là, dans une petite ville de pionniers aux confins de l'Arizona et du Nouveau-Mexique, un étranger joue aux cartes. Il triche.

Il est en route vers l'ouest, vers le dangereux pays des apaches et vers Fort-Navajo où il est affecté par la faute d'une brute galonnée qui n'a pas apprécié son humour, ni quelques autres menues bricoles dont il s'est rendu coupable.

Le lieutenant Mike T. Blueberry, hâbleur, indiscipliné et grande gueule vient de faire son entrée dans le cercle très fermé des personnages mythiques de la bande-dessinée.

La piste va le mener tout droit vers le ranch de Stanton, à San Jacinto, où les indiens semblent avoir massacré, en pleine nuit, tout ce qui pouvait être vivant.

Stanton, retrouvé agonisant parmi les décombres fumantes, arrache au lieutenant Graig la promesse de retrouver son jeune fils Jim, enlevé par les indiens. Suivi de Blueberry, il se lance sur la piste des apaches.....

En 1963, les lecteurs du magazine des jeunes de l'an 2000 ne savent rien du lieutenant Blueberry, il a surgi sur la piste semblant provenir d'un mystérieux passé trouble et agité.

Jean-Michel Charlier et Jean Giraud vont lui inventer une histoire et lui tracer un destin, tout d'abord avec une fausse-vraie biographie étayée même par l'unique photo connue de Blueberry qu'ils vont insérer en ouverture du formidable album "Ballade pour un cercueil".

Puis ils vont entamer, parallèlement, au récit des aventures du lieutenant, une grand cycle intitulé "la jeunesse de Blueberry" qui n'atteindra, pourtant, jamais à mon avis la qualité de la série d'origine.

"Tonnerre sur la Sierra" est la seule histoire courte inédite se rattachant, à l'époque "FORT NAVAJO". Elle a été publiée dans le premier "Super Pocket Pilote" en 1968.

Il me reste juste à dire pour l'anecdote qu'ayant découvert les aventures de Blueberry par épisodes, bien des années, plus tard, je consacrai ma première paie à acquérir tous les albums disponibles en librairie...Qu'aurai-je pu faire de mieux de ces 650 francs qui me tombaient, à l'époque, dans les poches comme une véritable fortune ?

Afficher en entier

Activité récente

cabibel l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-28T05:31:47+02:00

Les chiffres

Lecteurs 121
Commentaires 22
Extraits 2
Evaluations 39
Note globale 7.59 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode