Livres
432 754
Membres
354 781

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cartel



Description ajoutée par DevilReject 2017-01-17T07:10:15+01:00

Résumé

Dix ans après La Griffe du chien, Don Winslow revient avec un livre encore plus fort sur la montée en puissance des narco-empires.

Nous sommes en 2004.

Adán Barrera, incarnation romanesque mais à peine romancée d'El Chapo, ronge son frein dans une prison fédérale de Californie, Art Keller, l'ex-agent de la DEA qui a causé sa chute, s'est replié dans un monastère où il s'occupe des abeilles.

Il a tout perdu - sa famille, son partenaire, sa vie - au cours de sa lutte impitoyable de trente ans contre le baron de la drogue, et n'est plus habité que par un sentiment : la vengeance.

Puis Barrera s'échappe, reprend les affaires en main et met la tête de Keller à prix : deux millions de dollars.

Les Mexicains sont bien obligés d'accepter l'aide de l'Américain : lui seul connaît intimement le fugitif.

La guerre de la drogue reprend de plus belle entre les différentes organisations, brillamment orchestrée par Barrera qui tire toutes les ficelles : la police, l'armée, et jusqu'aux plus hauts fonctionnaires mexicains sont à sa solde.

Alors que la lutte pour le contrôle de tous les cartels fait rage, avec une violence et une cruauté insoutenables, Art Keller s'emploie à abattre son ennemi de toujours.

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Anna19 2016-10-27T14:03:37+02:00

Je parle pour ceux qui ne peuvent pas parler, les sans voix. J'élève la mienne, j'agite les bras et je crie pour ceux que vous ne voyez pas, que vous ne pouvez peut-être pas voir, pour les invisibles. Pour les pauvres, les faibles, ceux qui sont privés de leurs droits, les victimes de cette prétendue "guerre contre la drogue", pour les quatre-vingt mille personnes assassinées par les narcos, par la police, par l'armée, par le gouvernement, par les acheteurs de drogue, par les marchands d'armes, par les investisseurs dans leurs tours étincelantes qui ont fait fructifier leur "argent nouveau" avec des hôtels, des centres commerciaux et des lotissements.

Je parle pour ceux qui ont été torturés, brûlés et écorchés vifs par les narcos, battus à mort et violés par les soldats, électrocutés et à moitié noyés par la police.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Anna19 2016-10-22T11:56:25+02:00
Argent

Cartel est une plongée très immersive dans cette bien triste histoire du Mexique, qui s'étale sur huit ans et prend le temps de vraiment nous faire comprendre comment les choses fonctionnent et quels sont les enjeux pour les différents camps. On prend aussi le temps d'apprendre à connaître les personnages, qui sont nombreux, et c'est un très gros plus. le roman ne cesse de se pencher de près sur tel ou tel protagoniste, de nous faire voir son point de vue de la situation, avant de revenir à un angle plus large.

On va rencontrer des victimes des cartels, des gens qui tentent de le combattre ou simplement de survivre, des criminels de toute sorte, du psychopathe impitoyable et cruel au businessman qui tente de mener sa barque, en passant par les avides de pouvoir et ceux qui se sont simplement retrouvés propulsés dans ce milieu malgré eux. le roman ne nous présente pas seulement les acteurs les plus importants de ce récit, mais aussi d'autres personnages plus bas sur l'échelle, mais qui permettent de voir la guerre des cartels sous l'angle de ceux qui en sont à la périphérie et la subissent (je pense notamment à des personnages comme Marisol et Pedro, tous deux magnifiques dans leur courage face à une guerre qui les dépasse. La dernière partie sur Pedro est juste bouleversante). En 700 pages, on a le temps de s'attacher à ces personnages (même les plus mauvais, j'ai bien aimé Eddie Ruiz et Adan Barrera avait lui aussi quelque chose de touchant), et lorsque certains d'entre eux meurent, ce qui arrive forcément à beaucoup d'entre eux, c'est l'histoire de personnes dont le métier réduit considérablement l'espérance de vie, ça nous met parfois un vrai coup au cœur.

Un roman sincèrement passionnant jusqu'à la fin, avec un rythme très bien géré compte tenu de la longueur de la chose, des personnages très justes et bien écrits. C'est souvent dur à lire, aussi, parce que les violences faites à la population mexicaine sont glaçantes, des innocents sont torturés et tués, massacrés avec barbarie parfois sans raison. Et impossible d'oublier que tout cela se base sur des faits réels : la guerre des cartels existe bel et bien au Mexique.

Afficher en entier

Date de sortie

Cartel

  • France : 2016-09-08 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 17
Commentaires 1
Extraits 3
Evaluations 1
Note globale 10 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode