Livres
433 070
Membres
354 978

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par anonyme 2016-01-27T11:53:30+01:00

En effet, voici qu'à présent, le dossier refermé, les dessins soigneusement rangés, Mlle Alice lui fait aligner des poids par ordre décroissant, rendre la monnaie, énumérer les mois (Merde ! Entre octobre et décembre, il y en avait pourtant un), définir une table, une auto (Elle me prend pour un crétin), la patrie (Euh...). Autre chose à présent ! Elle lui raconte une histoire absurde : « Un enfant rentre de l'école et sa maman lui dit : « Ne commence pas tout de suite tes leçons, j'ai une nouvelle à t'annoncer. » Qu'est-ce que sa maman va lui dire ? »

- A ton idée...

- Que... que son fils est mort.

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par anonyme 2016-01-27T11:52:53+01:00

- Vous parlez des enfants à peu près normaux : mais les pervers...

- Ne dites jamais ce mot, Doublet ! Dites : pervertis.

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par anonyme 2016-01-27T11:52:31+01:00

Toujours viser plus haut ! pas par ambition : par devoir ...

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par anonyme 2016-01-27T11:51:36+01:00

- Et vos Jésus-flexions, sans blagues, merde ! gronde Marc, l'aîné de la troupe.

Le front largement baigné d'eau bénite, on sort parmi les paysans endimanchés qui allument une cigarette aussi blanche que leur col.

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par Chrichrilecture 2017-09-28T06:26:31+02:00

Avant même que les garçons du bâtiment 3 aient pu répandre la nouvelle, on vit arriver la guimbarde de M Provin qui laissait, dans la neige intacte, une piste de Transssibérien On vit de loin, les grosses moustaches, plus noires que jamais parmis tant de blanc

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par anonyme 2016-01-27T11:52:06+01:00

Le destin qui conduit l'un vers l'autre les enfants perdus, le Destin souriant à deux mains : sa droite, la plus habile s'appelle le Medecin ; sa gauche,celle du coeur, le Juge des enfants."Sauvés parce qu'ils sont deux..."

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par Biquet 2012-03-17T08:36:25+01:00

...

- En fin de compte, tous ces enfants menteurs, fugueurs, voleurs ou mêmes assassins ont, à Terneray, des conditions de vie beaucoup plus agréables que les enfants normaux. C'est une prime à la délinquance.

- Vous avez raison, dit M. Lamy : ils ont tout ! Tout sauf une petite chose essentielle. Au fond de la mer aussi, il paraît qu'il existe tout ce qu'il faut pour que nous puissions y subsister. il n'y manque que l'air, malheureusement !

- Et que leur manque-t-il d'essentiel à Terneray ?

- A Terneray et, par définition, dans tous nos centres : l'amour de leur famille.

- Vous voulez dire les coups, l'humiliation, l'abandon, les sévices ?

- Oui, reprit M. Lamy avec une sorte de tendresse, tout cela dont ils ne peuvent pas savoir que, justement, ce n'est pas le lot de toutes les familles... Tout cela qui, par contraste, fait un éblouissement de joie de la moindre attention, d'un regard plus doux, d'un sourire. L'amour... On peut les priver de n'importe quoi, ajouta-t-il en apercevant la grille d'entrée. Mais le seul crime, Doublet, serait de pénétrer à Terneray sans apporter avec soi tout l'amour dont on est capable.

...

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par Biquet 2012-03-17T08:34:24+01:00

A présent c'est la nuit. Elle entre par les fenêtres ouvertes, et le dortoir est sont domaine. Vingt enfants sans défense sont livrés à ses sortilèges.

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par Biquet 2012-03-17T08:33:52+01:00

- N'aimer jamais personne ? Pourquoi ?

L'homme d'onze ans parla enfin d'une voix méchante...Mais qui peut reconnaître un cri de douleur d'un cri de rage ?..

Afficher en entier
Extrait de Chiens perdus sans collier ajouté par x-Key 2011-01-15T16:54:43+01:00

L'enfant le plus ingrat, les sourcils noirs, les lèvres entrouvertes, s'acharne à dessiner sans joie une famille. Mlle Alice entame la lecture des documents annexes : curriculum vitae d'Alain Robert, déclarations (à l'encre violette) des parents nourriciers, rapport (sur copie d'écolier) de M. l'instituteur, certificats du médecin, enquête de l'assistance sociale, renseignements complémentaires reçus par téléphone, Carnet de Santé, premier Bulletin de Comportement en Division, ouf... A travers ces feuillets de tous formats et de toutes couleurs, une dizaine de grandes personnes tournent autour du pupille Alain Robert ; mais le secret de l'enfant Alain Robert leur demeure clos.

- Tu as fini la famille ? Alors, fais-moi un bonhomme : oui, quelqu'un que tu aimes ou n'aimes pas, que tu connais ou ne connais pas, comme tu voudras !

Alain Robert, si décidé d'avance à répondre non, à tout refuser, reprend les crayons avec plaisir : dessiner, comme courir ou s'endormir, l'allège, le détend, le délivre. Un bonhomme ?

- Voilà ! … Mais l'autre n'a pas encore terminé sa lecture. Le gosse l'observe froidement : ces lèvres qui balbutient sans paroles, ces yeux qui courent à la ligne... « Elle doit être un peu sonnée, le grand me l'avait bien dit ! »

En effet, voici qu'à présent, le dossier refermé, les dessins soigneusement rangés, Mlle Alice lui fait aligner des poids par ordre décroissant, rendre la monnaie, énumérer les mois (Merde ! Entre octobre et décembre, il y en avait pourtant un), définir une table, une auto (Elle me prend pour un crétin), la patrie (Euh...). Autre chose à présent ! Elle lui raconte une histoire absurde : « Un enfant rentre de l'école et sa maman lui dit : « Ne commence pas tout de suite tes leçons, j'ai une nouvelle à t'annoncer. » Qu'est-ce que sa maman va lui dire ? »

- A ton idée...

- Que... que son fils est mort.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode