Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kathy-Fouilhac : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Cinquante et un Cinquante et un
Jean-Louis Dufloux   
Quand on lui diagnostique le syndrome de Parkinson à cinquante et un an, l'auteur réalise qu' il est lui et sa maladie. Reste à savoir comment la cohabitation va se passer...


C'est un récit drôle, tendre, sérieux, documenté et éprouvé pour démystifier la maladie chronique. À travers un blog, "Double clic" décortique les symptômes et use de son sens de la dérision et de son humour pour alléger les effets, prendre la mesure d'un mal qui phagocyte l'homme derrière le patient.

Une manière pour lui de comprendre, s'approprier le syndrome et de transmettre le fruit de ses recherches. On aime sa façon d'aborder les choses, sa transparence, sa lucidité envers lui-même et ses proches. On va au-delà des idées préconçues pour toucher du doigt la complexité des ressentis.

Un récit intelligent, sensible qui prend à bras-le-corps le malade et son entourage. Un témoignage conscient, utile, pour tous !
Complètement cramé ! Complètement cramé !
Gilles Legardinier   
Ça va paraître étrange, mais j'ai préféré "Complètement cramé" à "demain j'arrête!"
J'ai de suite ressenti quelque chose de spécial envers le personnage principal, ce sexagénaire triste et en même temps si drôle et vivant!
Ce roman se lit aussi facilement qu'il est émouvant et à mourir de rire (certains dialogues m'ont complètement ridiculisé dans le train, je ressemblais à une tomate en phase d'étouffement terminal...)
MAis c'est aussi une leçon de vie, une belle histoire d'amour (belle, ça veut dire HUMAINE) avec des sentiment vrais, réels, que tout un chacun peut ressentir chaque jour. Ce sont des personnages touchants (français pour la plupart ;) ) et qu'on apprend à aimer au fur et à mesure de notre lecture. Alors merci à Andrew, à Manon, à Philippe, à Odile, à Richard et à Yannis et Nathalie (sans oublier Youpla et Méphisto!!) qui m'ont fait rire, pleurer, et m'ont fait comprendre que les plus belles histoires ne sont pas toujours les plus extraordinaires!
Sharko Sharko
Franck Thilliez   
Le thriller attendu de l'année, du moins pour moi. Je me suis jetée dessus dès sa sortie et j'ai vraiment adoré !
J'ai retrouvé mes personnages favoris, j'ai tremblé pour eux tout au long du récit. Le moins que l'on puisse dire c'est que Franck Thilliez n'épargne jamais ses héros. Dans ce livre leur vie personnelle prend beaucoup de place et j'adore ça !
L'intrigue est machiavélique, bien ficelée et menée tambour battant. Comme toujours le côté plus scientifique est extrêmement bien détaillé et contrairement à certains précédents opus facile à suivre et à comprendre. J'ai bien accroché et j'ai fini avec plein d'interrogations, et si... et si... Vous voyez ce que je veux dire, quand on referme un Thilliez et que l'on a encore en tête pour un moment des images et des questions à vous glacez le sang.
Un gros coup de cœur et peut-être le meilleur de la série pour moi.

par Armony22
Précieux cadavres Précieux cadavres
Dorothée Lizion   
Un livre qui mène une enquête a merveille autour des peurs primaire ,des croyance les plus loufoque de l’époque. Le tout assortie d'un détective voir de deux, au déduction d'Holms . Un livre captivant du début a la fin, au rebondissement improbable.

par woopyhs
Demain est un autre jour Demain est un autre jour
Lori Nelson Spielman   
Alors là ! je ne m'y attendais pas. Mais alors pas du tout. Ce livre à été une formidable surprise pour moi d'autant plus qu'il a été choisit au hasard à l'occasion d'une promotion "deux Pocket achetés le troisième offert". J'en avait déjà choisit deux dans le genre "dystopie et héroïne courageuse qui se révolte" (ouai ouai les thèmes préchauffés qu'on nous ressort déjà depuis 2 ans) et puis après j'ai -pioché- dans la masse "Demain est un autre jour" en me disant que sa changera un peut et puis en plus c'était gratuit.

Que vous dire ? je ne pouvais pas m'endormir avant de l'avoir fini. Armée de ma lampe torche sur mon téléphone, je n'aurais arrêté ma lecture que lorsque celui ci n'aurait plus eut de batterie. heureusement pour moi il s'est avéré que mon téléphone a tenu assez longtemps pour je puisse finir ce livre *soulagement*.

BREF, le livre, j'en pense quoi ? Eh bien pour tout vous dire c'est une vrai bouffé d'oxygène. j'ai ri, pleuré et profité de l'évolution de Brett avec grand plaisir. l’héroïne n'est pas le genre de personnage plein de convictions et courageux que touts les auteurs s'empressent de créer car majoritairement, ça plait aux lecteurs. NON Brett parait HUMAINE elle pourrait être vous ou moi. Passer devant un public lui fait peur et ce n'est pas parce que c'est l’héroïne qu'après quelques minutes d’humiliation elle va monter sur un table et déballer un discours qui va tous les époustoufler. Non, Brett est l'un personnages que je connais qui s'approche le plus de la réalité et elle ne réussira donc pas tout ce qu'elle entreprend... Comme n'importe qui sur terre.

l'histoire en elle même est original, le concept de cette "life list" n'est pas commun tout en restant réel. J'ai tout de même trouvé que certains éléments se goupillaient un peut trop bien et trop vite à mon gout. Quitte à rajouter des chapitres, il aurait été préférable que certaines choses se passe moins vite.

[spoiler]En renouant les liens avec son ami Carrie (objectif n°9) elle trouve la véritable identité de son père et va donc le rencontrer afin d'établir une "bonne relation" avec lui (objectif n°19). Lorsqu'elle le rencontre elle fait la connaissance de sa belle sœur trisomique qui faisait partit d'un programme d'éducation et d'équilibre par l'équitation, stoppé car c'était trop cher.... elle achète donc un cheval (objectif n°14). Tout ceci s'assemble un peut trop bien... [/spoiler]

[spoiler]Comme par exemple le fait qu'elle devienne prof a domicile (objectif n°20) lui permetant de rencontrer Sanquita, une fille enceinte sans abris et va l'aidé (objectif n°12) ainsi que récupérer son bébé (objectif n°1). [/spoiler]

[spoiler] Et puis comment la mère de Brett a su qu'elle aurait une fille ? ou que son chien serait un bâtard ? Et qu'elle ne ferait pas cours à une classe "normale" ? [/spoiler]

BREF, certaines suites d’événements sont juste trop grosses pour que je puisse tout avaler. C'est dommage de se retrouver face à un personnage au caractère proche de la réalité mais d'avoir des concours de circonstance qui se révèlent être plus énormes que le destin ou encore une sacré chance. Malgré cela cette oeuvre reste appréciable, surtout pour lire sur la plage.

Je ne mets pas cette oeuvre dans la catégorie "diamant" car, je l'avoue un point de ce livre ne me convient pas: la romance. En effet, lorsque l'on croit toucher du doigt les premières étincelles d'un amour naissant dans le roman, que votre cœur bat la chamade en même temps que vous lisez et bien en fait non, on ne touche rien, rien ne se passe. Déception total. Et cette déception reste même quand notre héroïne tombera plus tard amoureuse...

[spoiler]Au début, je voyait Midar comme un viellard, même s'il s'entendait bien avec Brett, je n'arrivait pas à l'imaginer séduisant.
Et puis il y avait l'homme Buburry, il avait un surnom, et donc une importance capital dans le déroulement du livre. Je misait tout sur lui. Et puis il y a eu cette "étincelle" avec Midar, un je ne sait quoi qui a fait de lui mon numéro 1 jusqu'à la fin.
Et puis quand j'ai fini par réaliser que Midar est trop entiché de Jenna, j'ai repensé à l'homme Bururry et je me suis dit "c'est forcement le bel homme que veulent lui présenter Jay et Shelley". Eh bien non, encore une déception. L'auteur nous fait perdre notre temps avec un prince charmant sortit d'un film trop romantique. Arrivé dans les dernier chapitres, il ne restait plus personne (j'avais disqualifié le psy dès le début vu qu'il était censé avoir 60 bougies au compteur). En deux chapitre Brett ne pouvait plus rencontrer personne, ce serait stupide de la part de l'auteur et du coup, rebelote Midar était mon premier choix. Erreur fatale, le psy débarque, plus jeune que prévu et se trouve être l'homme Burburry. BIM ! coup de foudre. Ils n'ont rien vécu de physique ensemble mais c'est pas grave, ils sont amoureux. FIN. Mais c'est quoi ça ?! et puis quoi après ?! on fait un saut dans le temps de 2 ans et ils se marient ? Bon sang il aurait au moins fallu quelques chapitres où Garett et Brett vivent un amour réel et non via une conversation téléphonique... [/spoiler]

Dernière chose : je trouve que le titre français est plus beau que le titre anglais ou portugais ("The Life list"et "A lista de Brett") qui laissent à penser que Brett est sous la contrainte d'une liste et ne profite pas de la vie. "Demain est un autre jour" laisse une ouverture vers le futur en montrant que tout est possible tout en rendant hommage à la mère de Brett.
Le titre résume parfaitement bien cette oeuvre sans prise de tête mais toutefois appréciable et addictive.

Je recommande ce livre ☺ ♥ auquel j'attribue la note de 7/10.
Bonne lecture ☺.

par grenalie
Rouille sang Rouille sang
Dorothée Lizion   
Ecriture fluide donc facile à lire. Histoire originale et détaillée avec effectivement des personnages attachants. Durant toute ma lecture les images me venaient en tête comme dans un film. Allez messieurs les réalisateurs, au boulot!

par atolli29
Retiens ton souffle Retiens ton souffle
Holly Seddon   
Dans ce roman, nous avons de multiples narrations, c'est principalement Alex que l'on suit, cette jeune journaliste free-lance qui souhaite écrire un article sur un docteur qui s'occupe de ses patients que beaucoup qualifient de "légumes" car leur activité cérébrale semble être à l'arrêt. C'est alors qu'elle va voir l'une de ses patientes : Amy, qui a le même âge qu'elle, Amy a subit une agression alors même qu'elle n'avait que 15 ans et son agresseur n'a jamais été identifié. Alex va alors s'intéresser à cette affaire et décide de la résoudre. Nous évoquons la vie actuelle vue par les yeux d'Alex ainsi que de ceux de Jakob, le petit-ami d'Amy à l'époque de l'agression qui continue de lui rendre visite. Et le passé nous est dévoilé à travers les recherches effectuées par Alex mais aussi les souvenirs d'Amy.

Au départ, il nous faut le temps de nous faire à ses multiples narrations, j'ai été moi même un peu perdue par moments. Puis nous devenons avare de la moindre information pour découvrir qui a commis cet acte, mais cela a tendance à trainer en longueur et là où nous attendions des rebondissements, ils ne venaient pas.

Alex est un personnage très perturbée, son passé et sa dépendance à l'alcool ont bousillé tout ce qu'elle avait construit : son job, ses compétences journalistiques, son mariage, sa vie de famille. Elle est seule, terriblement seule et c'est navrant, voir dérangeant de la voir dans cette situation car personne ne semble l'aider et sa situation est périlleuse et dangereuse, sa santé est mise en jeu. Cette enquête, c'est comme un rappel de ce qu'elle était avant, elle va lui permettre de se remettre en selle et de prouver aux autres de quoi elle est capable.
Jakob est un personnage que nous connaissions à l'âge de quinze ans alors qu'il est le petit ami de Amy, nous le découvrons à travers son regard à elle, elle lui reproche un certain nombre de choses, prise par cette frénésie de la découverte du sexe. Puis nous le retrouvons quinze ans plus tard, adulte, marié et futur papa, l'adolescent est bien loin et au début, cela n'est pas évident de se dire que c'est le même personnage. Il vit avec sa femme enceinte de leur premier enfant mais sa vie semble être assez chaotique, Jakob n'arrive pas à jouir pleinement de ce qu'il a, il semble être resté bloqué à ce moment de sa vie où Amy a été retrouvée inconsciente. Nous comprenons alors qu'il ressente ce besoin de venir la voir chaque jour mais cela l'empêche de profiter de sa vie actuelle, l'enquête d'Alex c'est peut être la solution pour lui de tourner une bonne fois pour toutes une page sur le passé.

Je suis bien embêtée en écrivant mon avis car je suis totalement mitigée sur cette lecture : il y a du très bon, des moments où j'ai été happée par l'histoire, l'intrigue est alors très bien menée. Mais il y a aussi eu des moments où d'un coup, nous pouvions avoir cette impression de totalement nous éloigner de ce qui nous captivait jusque là. Ces moments concernent peut être plus la situation des personnages, alors cela devrait être des moments intéressants car ils sont intéressants mais il y a beaucoup de flou concernant des comportements que nous ne comprenons que bien trop tard et cela m'a un peu déstabilisé.

L'écriture a la troisième personne pour ce type de narration est logique mais elle créé un fossé terrible entre les personnages et le lecteur et je n'ai pas réussi à me sentir proche d'eux. Dommage car leurs situations pouvaient porter à nous rapprocher d'eux, à les comprendre mais cela ne sait pas passer ainsi. Alex a une vie difficile, à cause d'un problème d'alcoolisme qui remonte à son enfance et des explications plus tôt dans le roman sur elle et ses soucis nous auraient permis de mieux nous sentir proche d'elle.

Alors passant de moments passionnants où l'intrigue mène bien son jeu à d'autres moments beaucoup moins attrayants qui m'ont un peu ennuyé, je ne suis pas convaincue par cette lecture qui était pourtant bien prometteuse.

http://www.livresavie.com/retiens-ton-souffle-de-holly-seddon/

par Beliwei
Le jour se lève et ce n'est pas le tien Le jour se lève et ce n'est pas le tien
Frédéric Couderc   
Je suis terriblement désolée d'être passée à côté de ce roman sorti il y a quelques jours aux Éditions Heloise d'Ormesson dans le cadre de la rentrée littéraire. Ce titre me plaisait tellement, que j'étais sûre rien qu'en lisant le résumé qu'il allait me plaire, que le contenu allait m'embarquer, que l'histoire allait me toucher, mais malheureusement, j'étais loin de m'imaginer que le style de l'auteur allait me refroidir au point de ne pas réussir à rentrer complètement dans l'histoire.
Voici en quelques lignes ce qu'elle raconte :
Léonard est notre personnage principal, c'est un médecin très apprécié à New York, il traverse un moment difficile puisque au début du roman, il enterre sa mère à Long Island dans un cimetière cubain. Cette terrible épreuve provoque un déclic chez lui, et suite à cet événement, il décide de faire des recherches sur ses parents afin de savoir qui ils sont vraiment, mais surtout qui il est, lui.
C'est là que les choses se compliquent, puisque deux histoires vont évoluer parallèlement, d'un côté, nous avons Léonard à New York en 2009 et de l'autre Dolorès et Camilo à Cuba en 1959.
Si la construction du roman est intéressante, elle m'a semblé contenir de nombreuses longueurs, certainement à cause de tout ce qui entoure Cuba et qui m'était, jusqu'ici, totalement inconnu. Alors, c'est toujours intéressant d'appendre des choses, surtout dans les livres, mais faut-il seulement que le sujet nous intéresse un minimum et celui-ci prend énormément de place dans l'histoire.[...]
La suite → http://www.leslecturesdelily.com/2016/09/le-jour-se-leve-et-ce-nest-pas-le-tien.html#more

Pour plus de chroniques et d'actualités littéraires, rdv sur mon blog www.leslecturesdelily.com
Trois gouttes de sang grenat Trois gouttes de sang grenat
Hélène Legrais   
Tout à l’heure, en descendant la rue des Marchands au pas de charge pour rejoindre la promenade des Platanes par la porte Notre-Dame, il avait croisé le père Dominique, un jeune prêtre de la cathédrale dont Joséphine leur rebattait les oreilles depuis des semaines. Il l’avait reconnu tout de suite à sa haute taille, rendue plus élancée encore par sa soutane noire, et à son visage régulier, presque ténébreux. Sa sœur s’en était entichée. Dès sa nomination, elle avait planté là, sans autre forme de procès, le vieux chanoine qui était son directeur de conscience depuis sa première communion pour aller tous les jours se pâmer en écoutant la voix de basse du nouveau venu derrière la grille du confessionnal. Elle n’était sans doute pas la seule, si Auguste en croyait les regards chavirés qui suivaient le bel ecclésiastique, tandis qu’il traversait la place de la Loge en direction de l’hôtel de ville, plongé dans son bréviaire. C’était même à se demander s’il le lisait vraiment ou si le livre lui servait d’écran, de bouclier pour se protéger de cette attention inconvenante. Quoi qu’il en soit, pour l’heure, Auguste s’en félicitait plutôt. Sorti en coup de vent, bouleversé, l’esprit sens dessus dessous, il avait oublié de prendre son chapeau et aurait été bien en peine de se découvrir devant le prêtre comme les convenances l’exigeaient.

par ilovelire
Delta Charlie Delta Delta Charlie Delta
Laurent Guillaume   
Nouvelle découverte dans le polar et cette fois encore, cela a mordu.

Ancien policier de la BAC, l'auteur sait nous rendre au mieux les tensions entre les services, les noctambules et les tendances d'une époque où l'actualité criminelle ne manque, hélas, pas de débouchés et d'abjections.

Le schéma directeur de ce livre reste classique, l'alliance, à priori contre nature, d'un flic solitaire, rompu et blasé, à la limite du légal mais ne pouvant vraiment qu'exercer dans le monde interlope des truands de la nuit et d'une jeune capitaine de la PJ avec un lourd secret dont la dernière enquête la voit plonger dans le meurtre assez sordide d'une jeune femme. Les enquêtes de chacun vont se trouver liées, malgré un cadre originel bien différent.

Drogue, prostitution, reconversion sordide d'une ex star de la porno, crimes et dissimulations de preuves entre Paris et Amsterdam forment l'intrigue de cet opus qui se lit vite et est rendu dans un style efficace. Les fantômes de chacun de ces deux personnages centraux, des assassins sans foi ni loi, des personnages de rencontre, que l'on imagine parfaitement tant cela reflète la réalité des faits divers de notre époque, tout se ligue pour faire de ce polar classique un livre efficace. Ajouter à cela une intrigue qui se dévoile que très tardivement, je pense avoir eu un bon moment de lecture avec ce livre.

par achille49
  • aller en page :
  • 1
  • 2