Livres
432 499
Membres
354 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Étang de la peur



Description ajoutée par Hifilgood 2018-04-25T21:51:54+02:00

Résumé

DE LA PEUR A LA TERREUR, IL N’Y A QU’UN PAS, CELUI DE L’ANGOISSE.

Octobre 1976.

Jérôme s’apprête à passer un nouveau week-end de liberté à « l’Étang » accompagné des siens (son frère, sa belle-sœur, ses amis).

Soudain, au détour d’un dernier virage, la foudre frappe devant leurs yeux ébahis, ouvrant une béance sur l’inconnu.

Les jeunes gens refrénant une appréhension légitime s’enfoncent alors dans la forêt qui ne tardera pas à se refermer inexorablement sur eux.

Reclus d’une nature hostile, ils doivent faire face à des phénomènes étranges, spectaculaires, allant crescendo jusqu’à tutoyer l’irrationnel.

Dans ce huis clos oppressant, chaque bruit est source de frayeur, chaque silence source d’angoisse, chaque comportement suspect…

Un mécanisme spatio-temporel s’est enclenché dans les abysses de l’Étang, les projetant à la croisée des mondes, là où aucun être humain ne peut se dédouaner du passé.

Il faudra patienter une vingtaine d’années pour comprendre la genèse de ce week-end d’octobre 1976…

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Leona-1 2018-07-01T12:20:16+02:00

Les événements intervenus ce samedi de novembre 1997 m’avaient réellement troublé. Les écrits que recelait le paquet m’avaient décontenancé. […]

J’avais presque fini par en occulter l’existence, quand ce matin, à la suite d’un phénomène déconcertant, j’ai exhumé la boîte de son logis et, fiévreusement, ai tout relu.

J’ai alors compris la signification du mot destin…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MarcVidon 2018-08-05T12:01:50+02:00
Diamant

Un véritable tour de force littéraire !

Un groupe d'amis se réunit pour un week-end dans un cabanon près d'un étang, quand l'un des protagonistes disparaît. Début classique de beaucoup de films d'épouvante. Mais ce n'est que le début ! La suite nous entraîne dans un univers mêlant harmonieusement le suspense, l'horreur, le fantastique et l'amour. Un roman addictif laissant au lecteur une grande part d'imagination. Un livre très bien écrit et facile à lire. En quelques mots : à lire absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CharlotteADAM 2018-07-17T08:49:43+02:00
Lu aussi

Vous aimez le suspense ? Il y en a à chaque page, impossible de lâcher le livre une fois qu'on l'a commencé.

Le roman débute comme une histoire d'angoisse, le lecteur se demande si les personnages vivent réellement les phénomènes ou si c'est leur propre panique qui les rend presque fous. Puis l'histoire prend un tournant fantastique, quasiment mystique, très bien amené, avec beaucoup d'imagination et de très belles idées. Tout est cohérent et crédible. Mais je n'en dirai pas plus, pour ne pas gâcher le plaisir de ceux qui vont lire ce roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandra-118 2018-06-23T23:54:27+02:00
Lu aussi

Un roman surprenant

Patrice Oudot est un amoureux de la langue française. Il aime en jouer, la manipuler. Ce qui est bien agréable.

Néanmoins, pour moi, ce livre est un véritable OVNI. Tout d’abord, j’avoue avoir été déroutée par le style qui m’a semblé parfois un peu emphatique. Au fil du récit, j’ai découvert des mélanges de genres étonnants, naviguant entre la littérature pulp et une écriture très classique. Du coup, je me suis demandé si c’était voulu de passer ainsi d’un registre à l’autre et je me suis sentie prise entre les deux, une sensation assez particulière, une expérience de lecture inhabituelle.

Le déroulement de l’histoire est, au final, assez imprévisible, on ne s’attend pas à ce genre d’explication mais j’adore être surprise, donc, bravo pour le scénario !

Si je n’ai pas totalement accroché au style, je me suis laissé prendre au jeu et j’avais envie de savoir comment tout cela allait se terminer, curieuse de découvrir où l’auteur voulait m’emmener. Comme d’autres lecteurs, j’ai trouvé qu’il manquait, peut-être, quelques éléments d’explication mais en même temps est-ce qu’il faut tout dire ?

J’ai beaucoup aimé ces deux phrases :

« Malgré ces circonstances, les deux voitures avalaient sans discontinuer le ruban de bitume ; oh, pas très vite, le rythme incertain imposé par Pierre rappelant trop celui d’une tortue éprise de liberté après une longue période d’hibernation. »

« D’impressionnants éclairs complices de la pluie blanchissaient la campagne par intermittence, lui donnant des airs de fin du monde. »

Je vous recommande de vous laisser tenter par cette plume vive et inattendue et de vous faire votre propre opinion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-06-21T19:01:44+02:00
Argent

Je remercie l'auteur, Patrice Oudot qui m'a gentiment proposé de découvrir son livre sur le site simplement. Le résumé m'a énormément tenté.

Samedi 22 novembre 1997 – 17 heures. Un colis arrive devant le pas de la porte d'une personne. Quelqu'un au bout du fil le prévient. Il doit lire les pages pour ensuite écrire un livre... 21 ans plus tôt, nous suivons Jérôme dans une histoire qui va le chambouler totalement. Est-ce que c'est ce que doit lire le premier homme, où est-ce-que c'est ce qu'il est en train d'écrire ? Dans tous les cas, Jérôme part avec son frère et des amis pour un weekend à l'étang où ils ont l'habitude de partir. Et puis tout part en vrille. Les éléments se déchaînent, la foudre tombe, des cauchemars arrivent et une drôle de sérénité fait son apparition. En bref de quoi faire devenir fou n'importe qui.

Difficile de dire que ce livre ne chamboule pas tout ce que nous pouvons imaginer. Le livre est comme découpé en deux parties. La première avec un huit clos est très bon. Les personnages disparaissent les uns après les autres dans une angoisse perpétuelle. Impossible de savoir ce qui se passe réellement. Y-a-t-il un monstre dans ou à côté de l'étang ? Monstre ou être humain ? Les actes se suivent et ne se ressemblent pas. La seconde partie est plus dans le paranormal avec beaucoup de questions qui restent en suspend. Sortie du huit clos, cette partie est plus lente dans un sens, car tourné sur un seul protagoniste.

Les personnages ne sont pas si nombreux que cela. Il y a Jérôme, son frère, sa belle-sœur, trois amis (les frères Sébastien et Nicolas) et Pierre. Ils ne semblent pas méchants, ils sont ensemble tout simplement pour faire une bonne partie de pêche durant ce weekend. Tout est calme, de la bonne volonté. La présentation des personnages prend juste assez de temps pour les connaitre. De petites habitudes, de petits tracas, pourtant apparemment il s'en passe des choses dans leurs têtes. Deux jours qui semblent longs lorsqu'il se passe des choses étranges, que les uns après les autres disparaissent sans laisser de traces. Et puis il y a les explications, assez étrange certes, mais elles sont bien là. Pas de sang, juste des faits et quelques hurlements dans la nuit et un piano qui s'amuse à jouer quelque part dans cette campagne. Est-ce que tout est réel ou ce sont les bouteilles qui leur font voir des choses et perdre l'équilibre ?

La fin ou plutôt l'épilogue me fait grincer des dents. Je n'en dirais pas plus, juste que je suis frustrée et avec encore plus de questions qu'au départ. Qui est vraiment ce Jérôme ? Un homme qui semble perdre tout au fur et à mesure que sa vie avance dans le temps, ou simplement un psychopathe qui joue avec les autres ? Se serait-il fait prendre à son propre jeu ? Et puis Séverine ne cesse de surprendre, tout comme Maryse.

En conclusion, un thriller paranormal qui ne laisse pas indifférent. Et si nous n'étions pas seuls ? Et si notre chemin était tracé ? Et si nous en bifurquions que deviendrions-nous ? J'ai adoré le côté thriller, un peu moins le côté surnaturel. Une bonne lecture qui donne de nombreux frissons.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-etang-de-la-peur-patrice-oudot-a145179368

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2018-06-18T02:40:43+02:00
Or

Une histoire intrigante.

Un groupe d'amis décide de partir ensemble pour aller pêcher. Ils se rendent à la cabane qui se trouve près de l'étang où ils pêchent.

Ce qui s'annonçait comme un petit séjour banal va virer à l'étrange assez vite.

Des évènements mystérieux vont se succéder , révélant à nos amis que le danger rôde près d'eux.

Je dois dire que ce livre m'a intriguée dès les toutes premières pages.

Lorsque ce livre commence nous sommes en 1997 . Un homme , Patrice , reçoit un étrange paquet recelant en son sein une histoire particulièrement surprenante.

Nous faisons ensuite un bond dans le temps direction les années 70 , et plus précisément le week-end du 22 octobre 1976.

Nous allons faire la connaissance de Jérôme et de ses proches , Pierre , Nicolas, François , Maryse et Sébastien.

Ils partent ensemble pour l'étang auquel ils ont leurs habitudes.

Mais tout va vite déraper , ils vont se rendre compte qu'ils sont prisonniers de la forêt qui les entourent. Dès lors , le danger et la mort rôde autour d'eux, les frôlant et les entraînant dans les abîmes.

Ce polar mêle habilement angoisse , suspense et fantastique.

Ici le fantastique n'est pas forcément dominant mais il apparaît par petites touches , il se laisse deviner. Cela le rend plus angoissant et plus surprenant encore.

À mesure que l'on avance dans le récit certains éléments prennent de plus en plus d'importance , nous faisant douter de la réalité de ce que nous lisons.

En découvrant l'histoire de Jérôme et ses amis on est amenés à se poser beaucoup de questions sur nous , sur ce que nous sommes et ce que nous fûmes.

Je ne peux pas trop rentrer dans les détails mais j'ai trouvé cette partie de l'histoire particulièrement intéressante . J'aurais juste souhaité que certains éléments soient un peu moins nébuleux.

Mais ça c'est dû au fait que j'aime toujours avoir toutes les réponses à mes questions ;)

Ce roman a une atmosphère assez singulière , un peu hors du temps , j'irais même jusqu'à dire qu'elle a un côté onirique qui la rend plus angoissante encore. Ici nous ne sommes point dans un rêve mais plutôt dans un cauchemar.

Patrice Oudot, l'auteur de ce livre , nous embarque dans son monde à la fois mystérieux et tortueux. On ne sait pas où l'histoire va nous mener mais on la suit avec un plaisir mêlé de crainte.

La tension monte crescendo, nous offrant des moments très surprenants et inquiétants.

Les personnages sont mis à mal , poussés dans leurs derniers retranchements, emmenés là où ils ne pensaient pas aller.

Pourquoi ? Comment ?

Ça je vous laisse le soin de le découvrir.

Ce qui arrive aux personnages de ce roman est assez intéressant . J'ai aimé découvrir la face cachée de leur histoire , la raison de tout cela. J'ai d'ailleurs été surprise par cette révélation.

Mais le personnage qui m'a le plus intriguée reste Jérôme.

Son histoire possède une sorte d'inéluctabilité qui fait que l'on comprend très vite que son histoire sera différente . Il possède ce petit truc en plus qui nous fait ressentir qu'une destinée étonnante l'attend .

Il n'est pas comme les autres, ne l'a jamais été. Et je dois dire que c'est tant mieux.

Grâce à ce livre j'ai découvert l'univers de Patrice Oudot et je dois dire que ce roman me donne envie de suivre les prochaines publications de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2018-05-27T17:55:13+02:00
Argent

Je vais vous faire une confidence : la première fois que j’ai lu Le Horla, au collège pour les cours de français, j’ai fait des cauchemars pendant plusieurs semaines et m’étais jurée de ne plus jamais lire de récits fantastiques (à comprendre ici en tant que registre - et non genre - littéraire : un récit caractérisé par l’intrusion souvent angoissante, voire terrifiante, du surnaturel ou de l’étrange dans un cadre banal et réaliste, et où lecteurs comme personnages ne sont plus en mesure de distinguer ce qui dépend de la réalité ou non). Ce n’est que quelques années plus tard, lorsque ma professeure de français m’a offert un recueil de nouvelles fantastiques (qui lui avait d’ailleurs été offert lorsqu’elle était élève par sa professeure de français), que j’ai pris mon courage à deux mains et ai valeureusement redonné sa chance à ce registre. Et c’est passé comme une lettre à la poste : aucune frayeur nocturne, et surtout, un véritable coup de foudre entre le fantastique « à la Hoffman/Gautier/Maupassant » et moi. Du coup, vous vous en doutez bien, quand l’auteur m’a proposé ce roman en service de presse, je n’ai pas pu m’empêcher d’accepter illico presto !

Lorsque Jérôme, son frère, sa belle-sœur et ses amis se rendent à l’Etang pour le week-end, ils étaient bien loin d’imaginer le tournant qu’allait prendre cette escapade traditionnelle. Tout commence par un orage, soudain et effrayant, tandis qu’ils s’engagent sur le tortueux chemin qui mène à la cabane branlante qui leur sert d’abri lors de ces excursions … Et au fur et à mesure que les heures passent, des événements de plus en plus incroyables et de plus en plus terrifiants s’abattent sur notre petit groupe de campeurs. L’angoisse s’empare progressivement d’eux lorsque la raison échoue à expliquer ces phénomènes aussi impressionnants qu’irrationnels … Reclus dans cette forêt qui s’est inexplicablement refermée sur eux, les empêchant de fuir ce cabanon isolé, ils vont devoir affronter la folie qui menace à chaque instant de les engloutir … à moins que la nature ne s’en charge en premier.

Après un début un petit peu laborieux, un petit peu longuet, auquel j’ai eu du mal à accrocher, l’histoire se met rapidement en route. Un soudain orage, un impact de foudre qui donne naissance à une clairière entière au moment même où les véhicules de nos protagonistes s’engagent sur le chemin … Voilà qui donne le ton de ce roman ! Ajoutez à cela une vieille bicoque apparemment abandonnée, embusquée au cœur d’une immense forêt résonnant de hululements et de croassements et un étang survolé par une brume fantasmagorique … et vous aurez tous les éléments pour mettre en place une ambiance angoissante, oppressante, inquiétante. Et le moins que l’on puisse dire, c’est bien que l’auteur est doué dans le délicat exercice qu’est la description de paysage. On s’y croirait ! On s’y croirait tellement … que lorsque les premiers éléments véritablement surnaturels, irrationnels, font irruption dans le récit, on ne peut s’empêcher de vérifier, à maintes reprises, si on est bien en sécurité au fond de notre lit, dans notre douillette petite maison, et pas dans une petite masure de chasseur perdue au cœur de cent cinquante hectares de forêt. C’est vraiment la grande force de ce roman : plonger le lecteur en véritable immersion dans l’ambiance du récit !

A côté de cela … et bien je suis mitigée. D’un côté, on a cet aspect purement fantastique qui m’a vraiment conquise, avec une tension dramatique qui s’installe progressivement pour ensuite grimper en flèche, avec une véritable ambivalence entre le rationnel et la folie … Et de l’autre, on a ce côté un peu plus ésotérique, qui est arrivé comme un cheveu sur la soupe et qui, surtout - et c’est ce que je lui reproche finalement -, est venu supprimer ce côté « inexpliqué et inexplicable » des événements survenus à l’Etang. L’idée développée est très intéressante (pour reprendre la quatrième de couverture : « aucun être humain ne peut se dédouaner du passé »), mais elle n’avait, à mes yeux, pas sa place dans un tel récit … J’aurai préféré ne pas « comprendre la genèse de ce week-end d’octobre 1976 », j’aurai préféré rester dans le flou total comme c’est généralement le cas dans les récits fantastiques … et du coup, ces révélations, ces explications, bien que surprenantes, m’ont dérangées. C’est d’ailleurs pour cela que je ne recommande pas ce roman aux adeptes du fantastique pur et dur : le dernier tiers de l’ouvrage fait basculer celui-ci dans un tout autre registre qui n’intéressera pas forcément les passionnés de mystères non résolus …

De la même façon, je reste un peu partagée quant à la narration. C’est beau, c’est très littéraire, rien à redire là-dessus. Mais justement … c’est peut-être un petit peu trop littéraire, trop soutenu, trop emphatique. Beaucoup d’adjectifs très recherchés, beaucoup de subordonnées, de juxtapositions, quelques maladresses du point de vue de la ponctuation … Cela alourdit un peu le texte et casse un peu le rythme de l’intrigue, car le lecteur doit faire un véritable effort pour saisir toutes les subtilités du texte. J’aime les narrations un peu lyriques et alambiquées, mais là, c’était presque trop pour moi : je n’ai pas trouvé ici cette fluidité que je recherche, qui fait que les mots coulent de source, que les phrases s’enchainent sans difficulté, que les pages se tournent sans que l’on ne s’en rendre vraiment compte. Nous avons ici une très belle plume presque trop travaillée : à vouloir trouver le mot juste - ou plutôt les mots justes - pour exprimer l’image recherchée, le style a perdu en spontanéité, en simplicité. Je suis donc partagée entre mon amour des belles lettres et mon amour de la clarté. Je pense qu’ici, tout dépend de la sensibilité du lecteur : certains adoreront, d’autres grinceront des dents !

En bref, une lecture en clair-obscur. Si j’ai énormément apprécié cette ambiance inquiétante et ces manifestations surnaturelles qui viennent abroger la frontière entre réalité et chimérique, j’ai été un peu déçue qu’une explication, certes ésotérique mais tout de même rationnelle une fois exposée, vienne briser cet aspect fantastique. Mais cet avis n’engage que moi : pour ceux qui sont moins « puristes », cela ne posera clairement aucun problème, d’autant plus que cet aspect ésotérique est bien amené et s’appuie sur une question très intéressante (peut-on réellement considérer nos erreurs et nos fautes du passé comme révolues ou doit-on porter ce fardeau jusqu’à ce que nous les ayons réparées d’une façon ou d’une autre ?). De la même façon, le style assez soutenu pourra plaire aux uns et déplaire aux autres. Je conseille donc ce livre à tous ceux qui aiment les huis clos angoissants mettant en scène des manifestations surnaturelles et qui apprécient les récits ésotériques.

http://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2018/04/letang-de-la-peur-patrice-oudot.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maya54 2018-05-13T23:23:49+02:00
Or

Je remercie l'auteur Patrice Oudot de m'avoir fait découvrir son livre L’Etang de la Peur. Je m'attendais à trouver un thriller fantastique mais l'histoire va bien au-delà. J'ai été conquise par l'originalité de ce récit et son côté addictif.

Comme l'indique le résumé, l'histoire se déroule sur deux époques distinctes. Une partie relate les faits obscurs qui ont eu lieu lors de la sortie à l'étang et l'autre, concerne plutôt la recherche du “pourquoi”.

Dès le début on avance à l'aveugle comme nos personnages. Puis d’un coup on se retrouve au cœur de l'action ou plutôt de l'horreur dans ce huis clos terrifiant. Entre les phénomènes étranges et le contexte oppressant, il a été impossible pour moi de lâcher ce livre avant la fin. L'intrigue est bien ficelée et les rebondissements en font un récit vraiment captivant.

Les personnages se sont montrés très courageux, je n'aurais pas tenu plus d'une heure près de cet étang, je suis trop froussarde pour ça.

Par contre, je n'ai pas accroché avec tous. Je trouve que seul le personnage de Jérôme a été véritablement travaillé en profondeur mais cela ne m’a pas gênée plus que ça. Peut-être est-ce là un souhait de l'auteur ?

Patrice Oudot donne au lecteur la clé du mystère mais c'est à ce dernier d'en interpréter le sens final en se plongeant dans cette quête initiatique.

Une fois le livre terminé on s'aperçoit que la quatrième de couverture foisonne d'indices et de détails permettant de mettre le lecteur sur la voie mais sur le coup je n’ai rien vu venir.

J'aime beaucoup l'avertissement au début du livre ainsi que l'épilogue car ils apportent une petite touche supplémentaire d’originalité et de frisson.

Justement, l'auteur possède un style bien particulier, avec une écriture fluide et un vocabulaire assez soutenu. J'ai apprécié ce décalage entre sa plume et le langage familier de ses personnages. J'ai trouvé ça amusant et peu commun.

Je ne suis pas passée loin du coup de cœur, il m'a manqué un petit quelque chose au niveau du personnage de Séverine pour que ce soit parfait à mon goût.

Mais il s'agit là d'un premier roman prometteur tant au niveau de la forme que du contenu. Patrice Oudot est un auteur à découvrir si vous aimez sortir des sentiers battus. Je vous recommande vivement cette lecture si vous recherchez en plus le grand frisson !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EgideOfBooks 2018-05-13T14:35:10+02:00
Lu aussi

http://egideofbooks.blogspot.fr/2018/05/48-letang-de-la-peur.html

Merci à l’auteur pour sa confiance.

Jérôme va passé une fin de semaine à l’étang avec de la famille et des amis mais arrivé à la cabane, la foudre frappe devant eux et abat un arbre... Ils n’auraient jamais dû continuer leur chemin...

L’auteur nous livre un univers qui nous prend aux tripes et qu’on suit avec attention. Les actions qui s’y déroulent nous donnent envie d’en découvrir toujours un peu plus sans pour autant terminer rapidement le roman. L’atmosphère nous pousse aussi vers l’angoisse, le mystérieux et je ne ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leona-1 2018-05-13T11:27:36+02:00
Bronze

En résumé, un roman bourré de nombreuses très bonnes idées, mais pas toujours exécutées de la meilleure façon. De plus, l’auteur arrive à maintenir un niveau de suspens malgré la décroissance des péripéties. Pour moi, il ne lui manque qu’une bonne réécriture pour nous époustoufler avec son plein potentiel.

Chronique complète :

http://biblideleona.wordpress.com/2018/05/11/fantastique-letang-de-la-peur-par-patrice-oudot/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goewin 2018-04-30T18:41:52+02:00
Diamant

Totalement addictif, attendez-vous à passer une nuit blanche !

En ce vendredi soir du 22 octobre 1976, Jérôme Courbet, accompagné de son ami Pierre, de son frère aîné François et son épouse Maryse, et de leurs amis les frères Saumerg, Sébastien et Nicolas, se prépare à passer un week-end de liberté à L’Étang, leur destination favorite pour se détendre et s’adonner à la pêche. Mais dès le départ, les cinq amis vont se trouver face à de fâcheux évènements : tout d’abord une violente tempête avec pluie diluvienne et éclairs impressionnants, et puis soudain, la foudre s’abat et ils se retrouvent face à l’inexplicable… Dès lors, tout va aller de mal en pis…

Je remercie Patrice Oudot pour m’avoir envoyé ce livre grâce à Simplement Pro. Et si j’ai un conseil à vous donner, c’est de vous plonger dans sa lecture quand vous avez du temps devant vous, car une fois commencé, vous ne pourrez plus lâcher « L’étang de la peur ». En ce qui me concerne, je l’ai entamé juste avant d’aller dormir. Ensuite, j’avais beau tomber de sommeil, je n’arrivais pas à reposer mon livre tant j’étais accro et voulais savoir la suite. Et arrivée à la fin, je me suis retrouvée l’esprit complètement vide, sans plus trop savoir où je me trouvais tant l’auteur m’avait emportée loin…

Patrice Oudot a une écriture légère, élégante et pleine d’humour. Il a le don de nous captiver dès le départ et il fait monter le suspense, puis la peur, puis l’angoisse petit à petit. Nos cinq personnages vont être confrontés à des faits étranges, inexplicables, inquiétants, jusqu’à ce que tout bascule. L’auteur nous offre des descriptions réalistes, sa plume est précise et il nous dépeint à merveille la psychologie des protagonistes, leurs réactions. J’ai oublié de respirer bien souvent tant certaines scènes sont d’une force incroyable. Un léger bémol : certains sujets auraient mérité d’être approfondis, davantage explicités, en particulier ce qui concerne la déesse, la mission, la transmission du flambeau. Mais j’ai été tenue en haleine du début à la fin. Et quelle fin ! Bravo Monsieur Patrice Oudot ! C’était votre premier roman publié et j’espère que cela ne sera pas le dernier.

Afficher en entier

Date de sortie

L'Étang de la peur

  • France : 2017-10-06 - Poche (Français)

Activité récente

Maya54 le place en liste or
2018-05-15T09:58:44+02:00

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 13
Extraits 8
Evaluations 9
Note globale 8.11 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode