Livres
432 512
Membres
354 538

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Trilogie de Mars, tome 1 : Mars la Rouge



Description ajoutée par x-Key 2011-02-04T20:17:18+01:00

Résumé

Nous sommes au XXIème siècle.

Une colonie humaine, composée de cinquante hommes et cinquante femmes, est envoyée sur Mars.

Ils embarquent a bord de l'Ares, un immense vaisseau spatial où ils vont vivre pendant plus d'un an avant d'atteindre la planète.

A bord, John Boone, héros mythique, premier homme a avoir foulé le sol de la planète rouge et volontaire pour le second voyage, et la ravissante Maya Toitovna que lui dispute Frank Chalmers, le responsable de la nouvelle mission.

Dès les premières explorations de la planète, deux écoles voient le jour. Les « Rouges » souhaitent conserver Mars dans sa beauté aride, tandis que les « Verts » souhaitent « terraformer » la planète, c'est-à-dire l'adapter aux besoins des terriens. John Boone sera assassiné dans des circonstances mystérieuses qui déclenchent l'intervention de la Terre. Un nouveau traitement a rendu les terriens immortels et la surpopulation sur la planète se fait cruellement sentir. Bientôt Mars devient un enjeu d'envergure, la violence explose et c'est la révolution...

Afficher en entier

Classement en biblio - 118 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par pwachevski 2016-06-08T21:55:09+02:00

Mars la rouge ! Pétrifiante, hypnotisante.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par melywen 2018-09-01T18:51:30+02:00
Or

Une histoire de science-fiction comme je les aime avec un monde pleins de détails.Un travail de recherche extraordinaire de la part de l'auteur qui offre un univers riches mais qui a tout de même quelques faiblesses .L'écriture n'est pas toujours au niveau de ce que l'on voudrait,j'avais l’impression de lire un brouillon parfois mais l'auteur donnait envie de connaitre la suite ,c'est donc un livre qui vaut le coup d’être lu au moins une fois.Chacun décidera ensuite s'il veut poursuivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natiguane 2018-02-10T11:13:19+01:00
Argent

C'était une lecture difficile, mais intéressante. Difficile parce que le livre est très long, dense et technique, et pas particulièrement fun. Intéressante parce que j'adore tout ce qui touche à la colonisation martienne, donc je n'ai pas été déçue. Tous les rebondissements sont minutieusement préparés, et contrairement à d'autres commentaires que j'ai pu lire, j'ai personnellement trouvés les personnages assez différents les uns des autres (chacun ont des motivations bien distinctes, pour commencer) et certains étaient attachants.

Donc je lirais la suite (mais pas tout de suite, car apparamment le tome 2 est encore plus long), mais avec un petit bémol: je crois bien que la chronologie à la fin du tome 1 m'a spoilée...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Runya 2017-11-14T05:28:31+01:00
Pas apprécié

L'histoire est intéressante et très documentée, on ne peut que saluer le travail de l'auteur. Quel dommage que l'ecriture ne soit pas à la hauteur de l'ambition du roman ! Un style plat où les émotions sont difficilement transmises au lecteur. Des descriptions manquant d'imaginaire, les personnages distants et, au fond, un peu tous pareils...

Si on arrive à passer outre une écriture plutôt médiocre, la lecture doit être agréable, sinon...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celiska 2017-03-11T12:21:00+01:00

Un très grand roman par ses ambitions, qui a visiblement exigé énormément de temps et de documentation tant il est fouillé, précis, et à la pointe de la technologie, même s'il a été publié pour la première fois voilà 25 ans.

J'ai un peu plus de réserve concernant les personnages qui, bien qu'ils soient aussi réalistes que les autres aspects du roman, me paraissent tous décrits avec une froideur et une distance qui m'empêche de m'identifier à l'un d'entre eux.

Mars la Rouge est un must have pour ceux qui aiment la hard science fiction car il englobe tous les thèmes et tous les domaines imaginables: politique, social, économique, et bien sûr nombre de disciplines scientifiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ShirleySherould 2017-02-09T17:55:29+01:00
Or

Un roman fascinant qui nous plonge sur une planète rouge métamorphosée par la présence humaine. La fin incite à continuer la lecture de la trilogie et j'espère pouvoir retrouver les personnages auxquels je m'étais attachés !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pwachevski 2016-07-04T13:12:17+02:00
Bronze

Coté style d'écriture, je suis partagée, car il y a du très bon, comme de l'assez moyen. Certains regretteront surement les descriptions longues et assez techniques de ce livre, que ce soit sur des éléments scientifiques, politiques ou philosophiques... Mais, à mon sens, c'est justement ça qui fait que c'est un bon livre de SF. Revenons à la définition même de ce genre : il ne suffit pas de balancer trois hommes verts dans l'intrigue pour faire un récit de science-fiction ! Encore faut-il savoir justifier ce qui fait qu'on se trouve dans un environnement différent du nôtre. C'est sur ces explications que tout se joue, si elles ne sont pas crédibles, on restera sur le bord du chemin et on se sentira jamais embarqué dans le voyage.

Sur ce point, je n'ai vraiment strictement rien à reprocher à l'auteur. Il s'efforce à chaque page à rendre ce qu'il raconte crédible. Je n'ai pas les connaissances scientifiques pour dire si tout ça est bien correcte (je ne sais même pas s'il est techniquement possible de savoir si c'est correcte), mais on s'en fout ! Ça sonne correcte, et ça suffit pour que l'histoire fonctionne. Il y a un coté hyper minutieux dans ce livre, on se dit que l'auteur a vraiment pensé à tout dans les moindres détails. On sent que c'est un livre qui a nécessité une grande phase de préparation, pour emmagasiner un certain nombre d'informations diverses et variées, les comprendre et savoir les réutiliser pour les mettre au service de cette intrigue. C'est le genre de livres qui présentent un projet tellement pharaonique qu'ils me fascinent totalement.

Mais paradoxalement, si les descriptions techniques sont très minutieuses et détaillées, les descriptions plus classiques (physiques des personnages, l'environnement dans lesquels ils évoluent, etc...) m'ont elles semblé assez laborieuses. Dans les premières parties du livre, ça va, on fait réellement cet effort de description. On nous donne pas mal d'info sur l'urbanisme d'une des villes de Mars, puis on décrit avec précision les premières impressions sur Mars. Jusqu'ici tout va bien. Sauf que dans la seconde moitié du livre, ce genre de descriptions devient quasiment inexistant. On ne cesse de nous dire que la planète a évoluée depuis l'arrivé des humains, mais on nous explique pas comment ! On dit que les personnages vont dans telle ville, mais j'ai pas la moindre idée d'à quoi ressemble cette ville ni d'où elle se situe sur Mars. Et les informations sur les personnages se limitent au fait qu'ils ont les cheveux blancs. J'ai par conséquent trouvé l'immersion assez difficile. J'ai trouvé ça sans âme, et j'arrivais tout simplement pas à visualiser les différentes scènes du livre dans ma tête.

Ce que je vais dire est peut-être méchant, mais c'est ce que je pense : j'ai eu l'impression de lire un livre ecrit par un scientifique, certes hyper calé dans son domaine de compétence, mais qui n'a pas la moindre idée de comment on ecrit un roman... (Ce qui est très bizarre puisqu'à en croire la page Wikipédia anglophone de l'auteur, il a un doctorat de littérature mais n'a jamais étudié les sciences, ironie quand tu nous tiens)

Coté histoire, pas emballée non plus. Si l'univers du livre est fascinant, l'intrigue, elle, ne l'est pas.

On a tout d'abord une longue mise en place de l'histoire, avec le voyage vers Mars, l'arrivé sur place, les premières actions visant à s'organiser,... Si cette phase est nécessaire et somme toute agréable à lire (je crois même que c'est ce que j'ai préféré dans le livre), elle ne présente, disons le clairement, aucun enjeux particuliers. A ce stade, on ne sait pas du tout dans quel sens l'intrigue du livre va partir.

A peu près au tiers/à la moitié du livre, on commence à introduire une intrigue. A savoir des conflits sur la politique à mener, qui aboutissent notamment à des sabotages. La résolution de l'intrigue prend un peu des airs de polar. Mais si l'auteur est indéniablement doué en SF, le thriller ne m'a par contre pas du tout l'air d'être son domaine. L'enquête est vraiment basique de chez basique, il y a absolument aucun suspense sur le coupable, on connait l'issue de l'histoire dès le départ car elle est annoncé dans le 1er chapitre. Bref : j'ai trouvé ça très fade !

Puis surtout, la résolution de cette espèce d'intrigue policière ne coïncide pas avec la fin du livre, ce que je trouve un peu beaucoup déroutant. On a le sentiment qu'on a plus rien à dire, mais le livre continue quand même. Et comme j'ai pas compris pourquoi ça continuait, j'ai pas réussi à m'intéresser à la suite du livre, sauf sur la fin, qui redynamise l'ensemble grâce à plusieurs actions d'ampleurs. Enfin, si ces actions sont appréciables, elles arrivent peut-être un peu tard, parce qu'on a largement eu le temps de s'ennuyer avant.

Je signale aussi deux autres petits défauts.

De 1 : le livre est découpé en plusieurs parties. Chaque partie se concentre sur un personnage différent. Et du coup j'ai pas réussi à identifier un héros, un personnage principal, ou tout simplement à m'attacher aux personnages, c'est dommage. Spoiler(cliquez pour révéler)Après je comprends aussi l'idée, ça permet de voir différent point de vu. Sauf que bon, comme j'ai pour ainsi dire aucune empathie pour les personnages, aucun n'a réussi à me "convaincre" que son projet pour Mars est le bon. On nous amorce également une intrigue sur plusieurs décennies et générations. Je suis pas naïve, les personnages présent dans ce premier livre sont probablement destinés à mourir dans les livres suivants, certains sont même déjà morts, et à laisser la place à leurs enfants et/ou aux nouveaux arrivants sur Mars. Du coup, ouais, ça peut avoir un sens de pas avoir de héros clairement définit, plutôt que d'en avoir un et de s'en séparer en cours de route. La suite le dira.

De 2, comme toujours avec les livres d'anticipations, même si on situe l'intrigue "dans le futur", on parle surtout du moment où le livre est ecrit. Exemple connu : "1984" d'Orwell ne parle pas du tout de l'année 1984, mais du monde d'après seconde guerre mondiale. Bah "Mars la rouge" débute peut-être en 2026, mais nous sommes pourtant en pleine Guerre Froide ! On a une opposition permanente entre les Américains/les Russes/le Tiers-Monde, se soldant le plus souvent par des clichés assez énormes aussi bien sur un camp que sur l'autre. C'est un peu dommage que le livre ait si mal vieillit sur ce point.

Pour résumer, je suis pas forcément hyper emballée, je m'attendais à mieux vu la bonne réputation de cette saga. Mais dans l'ensemble, je pense que ça reste malgré tout un bon livre de science-fiction, du fait de ses descriptions techniques et de sa documentation. Je suis pas encore certaine que je lirais la suite, parce que je suis pas particulièrement impatiente de savoir comment tout ça va continuer. Après j'ai pas non plus passé un mauvais moment de lecture, et si je vois "Mars la verte" passer dans une librairie, il y a quand même des chances que je me laisse tenter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par djebari 2016-07-03T11:06:24+02:00
Or

Ce que j'ai particulièrement aimé en démarrant cette trilogie c'est qu'elle arpente très vite ce que seront les défis technologiques de demain. Et l'auteur se révèle être un érudit et un vulgarisateur hors pair de ce que pourrait être une terraformation de Mars. Mais ce serait néanmoins réducteur de limiter son champ d'investigation à la seule technologie. L'approche est globale et je me suis dit, en le terminant, que ce devait être le livre de chevet de Florence Porcel, la "community manager officielle de l'Univers" :-)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natalea 2016-02-05T00:47:16+01:00
Lu aussi

Assurément, un livre qu'il faut lire si l'on aime la science-fiction...

L'auteur y décrit avec une minutie et une connaissance évidente les différents préparatifs qu'impliquerait la colonisation de la planète Mars (de la sélection des candidats jusqu'à la technologie mise en oeuvre), mais aussi et surtout les conséquences d'un tel voyage sur le mental des cent premiers participants, puis le travail énorme que représente leur installation, et, à mesure que l'intrigue progresse, que l'emprise de l'Homme sur Mars se fait de plus en plus grande, et que les tensions avec la Terre augmentent, les conséquences géopolitiques d'une telle conquête, les différentes visions que chacun tente de faire appliquer à la planète (encore) rouge, et comment les vieilles tares de l'Humanité nous poursuivent jusque dans l'Espace.

L'intrigue surprend par ses retours ou avancées dans le temps. Chaque chapitre adopte le point de vue d'un personnage différent parmi les cent premiers. Cela offre un intérêt certain, puisque l'on redécouvre ainsi sans cesse l'équipage et la situation à travers un point de vue et des opinions souvent radicalement différentes. Les personnages sont sans aucun doute la force de l'histoire, tout comme les solides connaissances scientifiques.

Point noir pour moi : l'écriture, plutôt sans âme, en particulier les descriptions qui s'étirent en longueur et ressemblent davantage à un rapport géologique qu'à de véritables impressions face à ces extraordinaires étendues désertiques.

Affaire à suivre donc, on est impatients de voir comment les hommes vont poursuivre la terraformation de Mars qui semble désormais inévitable, pour le meilleur et pour le pire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cuyckie 2015-06-03T17:40:36+02:00
Lu aussi

Un récit beaucoup trop condensé... Très bien écrit, avec de convaincantes descriptions, mais arrivé au premier tiers du livre, une certaine lassitude s'est emparée de moi : on ne sait pas où l'auteur veut nous emmener, ni comment vont évoluer les personnages..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dark-vince 2014-05-14T22:12:34+02:00
Or

(je vous déconseille fortement de lire le résumé de Wikipédia : je m'y suis rendu pour préparer ce commentaire, et je me suis fait spoiler sur toute la trilogie d'un coup, ce qui met de bonne humeur !)

La première qualité qui s'impose, c'est bel et bien la rigueur et le détail scientifique, ce que l'on voit dans les premières parties du livre où les seuls personnages sont des scientifiques envoyés en mission martienne de colonisation. J'ai beau ne pas comprendre la moitié de ce qui se raconte dans les discourt des personnages (d'autant plus que lorsque ça cause géologie ou rentabilité énergétique des écosystème, je suis rapidement perdu, en bon petit L que je suis) le but est atteint, puis-ce que j'ai réellement l'impression d'être au cœur de débats scientifiques sérieux, et non pas mêlé à une piètre tentative de réalisme (comme souvent dans des œuvres que je ne citerais pas) Alors c'est un très bon point, puis-ce que le récit se montrer incroyablement précis et crédible sur son aspect scientifique.

Plus que ça, il est également complexe et précis sur des concepts politiques et sociaux : les situations sociales présentés sont à des années-lumière de nos préoccupations terrestres, et pourtant nous retrouvons de multiples affrontements idéologiques avec une infinité de nuances dans les convictions de chacun. Sur le groupe des cents premiers (les personnages principaux de l'œuvre) chaque membre possède ses propres enjeux, ses propres convictions politiques, ses propres projets... Et voir le groupe se diviser ou se rassembler autour des évènements du livre (comme le fait de terraformer ou non Mars, de négocier le traité juridique de Mars, une éventuelle révolution...) est tout bonnement passionnant. Et le point fort du livre est que chaque point de vue expose une conviction, l'argumente et parvint à faire profondément comprendre au lecteur les valeurs d'un personnage, ce que j'ai rarement vu aussi bien exécuté ! Pour vous donner une idée, au début du livre j'étais comme un fou à l'idée d'une terraformation de Mars, je me disais "ouais, trop cool, ce sera habitable, une nouvelle terre, blablabla..." Et bien le personnage d'Ann, en quelques chapitres, a réussi à me faire embrasser son point de vue, et je n'avais plus envie de voir Mars transformé, je voulais, comme ce personnage, en garder l'originelle exception et pureté des paysages... C'est quelque chose de très intéressant lorsqu'un roman parvint, par le point de vue d'un de ses personnages, à renverser complètement l'avis préconçu d'un lecteur : cela ne prouve peut-être pas le bien-fondé du point de vue, mais fait bien apparaitre la qualité du traitement narratif qui conduit à l'identification au personnage et à l'appropriation de ses enjeux, et ça c'est génial !

Je tiens par-là-même à souligner la qualité des descriptions de paysages et d'évènements qui sont par leur nature même extra-terrestre et non-observable sur terre : les visions dépeintes sont absolument saisissantes par leur justesse et leurs couleurs uniques.

Le récit en lui-même est construit en Huit parties, chacune marquée par la personnalité d'un des personnages dont le point de vue sera utilisé pour raconter les évènements qui vont constituer la grande Histoire de Mars. Celle-ci est constituée de forts évènements politiques très intéressants à suivre dont les dernières parties m'ont beaucoup plus pour plusieurs aspects que je me retiendrais de spoiler ici.

Le roman fourmille de référence, de théories et d'explications politiques, philosophiques, religieuses, sociologies ou scientifiques, qui en font une véritable mine d'or pour qui souhaite réfléchir sur le monde. Chose que j'aime beaucoup faire, vous vous en doutez.

Ce livre est long... Je sais, je sais, je sais : ce n'est pas un défaut ! Moi-même je me suis régalé de très gros pavés comme Le Nom du Vent, mais là... Je pense que la complexité et la rigueur scientifique du récit accentuent cette longueur, puis-ce que, somme toute, le livre ne fait que 550 pages ! Mais voilà, c'est dense. Trop dense, parfois même indigeste. Et c'est long ! Que c'est long ! Vous connaissez le mot saturation ? Et bien c'est exactement ce mot que j'utiliserais pour décrire mon état une fois arrivé à la moitié du roman. Pour tout dire je me suis arrêté dans ma lecture par ce que j'en avais marre, bien que le récit me captivait, et je ne l'ai repris que... un mois plus tard ! Oui, c'est le temps qu'il m'a fallu pour retrouver l'envie de lire le livre ! Et ça me frappe d'autant plus que c'est la première fois que ça m'arrive : jamais je n'ai arrêté de lire un livre en plein milieu ! Et que le roman m'ait fait adopter ce comportement me frustre et me rend d'autant plus grognon...

De plus, les idéologies politico-philosophiques des personnages sont intéressantes à suivre, mais j'ai souvent eu l'impression de retomber sur des idéologies de la guerre froide mêlées à un poil de réflexions sur le capitalisme... c'est des réflexions qui peuvent être intéressantes, mais qui, avec le recul du temps (nous sommes en 2014... les années 90 sont assez lointaines maintenant) font apparaitre pas mal de "trous" dans la conception du monde envisagée, et des thèmes centraux dans notre monde moderne n'apparaissent tout simplement pas dans le livre. C'est dommage, mais je ne peux pas attendre d'une œuvre qu'elle soit en avance de 25 ans sur son temps.

Au final, un récit passionnant, bien mené, intelligent et réfléchit. Si j'ai été très intéressé par cette lecture, je me dois de lui reconnaitre également une écriture très lourde et trop dense, qui rends la lecture longue et parfois pénible. Et dire ça me peine, car par extension on pourrait presque dire qu'un récit, pour être plaisant, ne doit pas être intelligent et précis à chaque page... ce qui est assez démoralisant au final.

Mais bon, je garderais un très bon souvenir de ce roman qui s'est révélé être une petite mine d'or, dépassant les frontières du réalisme pour m'offrir une vision précise et complexe d'une page à venir de l'Histoire de l'humanité.

Je compte bien lire le second et le troisième tome, mais je vais avant ça passer quelques jours à regarder des dessins animés histoire de "purger" la surcharge épuisante entrainée par ma lecture !

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 118
Commentaires 19
Extraits 5
Evaluations 28
Note globale 7.19 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Red Mars - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode