Livres
432 851
Membres
354 838

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Les Allumettes suédoises ajouté par RMarMat 2016-01-16T20:30:15+01:00

"Plus tard, tu liras Zola", dit Bougras avec solennité et respect.

Après quelques pas,l'index levé, il ajouta:

"Zola,il y a tout là-dedans!"

Afficher en entier
Extrait de Les Allumettes suédoises ajouté par Caroline 2013-01-21T20:15:41+01:00

« Atteint par la mélancolie, Olivier, sans mère, sans sœur, pensa que durant des soirs et des soirs, il errerait ainsi dans la nuit à la recherche de quelque chose qu’il ne pourrait jamais rejoindre, se réchauffant mal, comme aux braseros d’hiver, à des foyers étrangers, les siens étant éteins à jamais. » [...] « Il serait toujours seul. Les gens ne s’aimaient pas vraiment. Il aurait des amis, mais ils passeraient sans jamais s’arrêter. Il ne ferait pas vraiment partie d’eux comme il faisait partie de Virginie, de ses pensées, de son corps. Et d’elle, il ne gardait que des images, des souvenirs qui perdraient peu à peu leur vérité. »

Afficher en entier
Extrait de Les Allumettes suédoises ajouté par Caroline 2013-01-21T20:15:26+01:00

"La rue, comme une barque légère amarrée à la capitale, tanguait, fragile, au fil des évènements, luttait contre les misères quotidiennes, parfois prenait de l'altitude ou chantait pour oublier ses malheurs".

Afficher en entier
Extrait de Les Allumettes suédoises ajouté par Caroline 2013-01-21T20:15:09+01:00

"Et je revois cet enfant frémissant et pur en face des premières tragédies,avec un tremblement de paupières,un battement particulier du coeur, non comme s'il était moi-même, mais comme s'il s'agissait de mon propre enfant dissous jadis dans trop de lumière blanche. Le monde alors était pourtant joyeux..."

Afficher en entier
Extrait de Les Allumettes suédoises ajouté par Caroline 2013-01-21T20:14:56+01:00

"Ses moments les plus pénibles étaient ceux où chacun se mêlait de parler de son sort.Il devenait alors un objet qu'on ne sait où ranger, chaque lieu étant trop plein et refusant de le recevoir".

Afficher en entier
Extrait de Les Allumettes suédoises ajouté par Caroline 2013-01-21T20:14:41+01:00

"Dès les premières images, Olivier fut subjugué. Chaliapine, la basse russe, et Dorville, le comédien français, devenaient ces personnages de légende. Les aventures du Chevalier à la Triste Figure, coiffé de son plat à barbe, mirent l'enfant dans un état d'exaltaton inconnu de lui jusque-là. Il ne comprit pas grand-chose au déroulement de cette histoire, mais les chants, la musique le firent frissonner. Chaque image aiguisait sa sensibilité, le bouleversait. Par-delà l'intelligence du sujet, il ressentait la solitude et quand les livres de l'hidalgo furent jetés au feu, l'émotion grandit en lui jusqu'aux limites de l'insoutenable. Don Quichotte chantait sa douleur et l'enfant, habité de ses propres tristesses, la vivait avec lui. Au moment où le brasier s'écroulait, il revit les grosses cordes entourant le cercueil de sa mère, et, quand la lumière se fit, il resta longtemps face à l'écran vide comme si Don Quichotte n'avait pu le quitter".

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode