Livres
432 925
Membres
354 902

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les limites de l'enchantement



Description ajoutée par sylvain 2015-12-30T06:41:22+01:00

Résumé

Élevée par Maman Cullen dans la campagne anglaise, Fern vit dans un monde en marge du nôtre. Un monde en osmose avec la nature et les esprits qui la peuplent, un monde sur lequel, si vous êtes initié, vous pouvez avoir prise. Mais Fern va devoir faire face à la réalité et à la société moderne qui la rattrapent. Déjà, des hippies sont venus s’installer près de leur maison, les envahissant avec leurs drôles de mœurs et leur musique hypnotisante. L’expulsion les guette, faute d’avoir payé le loyer. Après avoir aidé tant de personnes des environs, Fern pense bien trouver, à son tour, un peu de réconfort auprès de ses voisins. Mais cela ne sera pas si simple.

Les limites de l’enchantement est une chronique douce-amère de l’Angleterre rurale dans les années 1960. Graham Joyce tisse un portrait sensible et touchant d’une jeune femme à qui personne n’a jamais appris à vivre dans un monde en mutation.

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio-SF/Les-limites-de-l-enchantement

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par comete_etoile 2018-10-08T11:28:30+02:00

"Dans les bois, je me laissais facilement séduire (au grand désespoir de Maman). Alors même que je marchais, je me sentais partir, dériver, mais cette fois je ne luttai pas contre, et il me vint une sorte de vision. L'eau de pluie perlant à chaque branche, à chaque bourgeon, à chaque fronde de fougère se mit à grossir, formant de parfaites sphères argentées qui réfractaient la lumière, jusqu'à devenir des globes lumineux et féconds. Les fougères commencèrent à ployer sous leur nouveau poids, s'inclinant jusqu'à ce que les tiges vertes, élastiques, se relâchent comme des catapultes, projetant les globes dans les airs, tout comme les extrémités bourgeonnantes des branches, qui jetaient en l'air des bulles de lumière irisée."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par comete_etoile 2018-10-08T15:49:48+02:00
Lu aussi

Pour moi, ce livre se divise en deux parties :

Première partie (jusqu'à la moitié du livre) envoûtante, étrange, on fait la connaissance de Fern et de Maman Cullen, telles deux sorcières guérisseuses qui vivent en marge de la modernité qui s'amorce dans les années 60.

Beaucoup de passages éveillent la curiosité et nous sommes bel et bien aux limites de l'enchantement...

Seconde partie (deuxième moitié du livre), j'ai commencé à décrocher car certains passages étaient vulgaires, d'autres trop pittoresques. C'est comme si l'enchantement initial s'était évanoui pour laisser place à une histoire somme toute banale.

Donc en résumé un livre moyen, qui m'a beaucoup déçue. Je m'attendais à le placer en diamant, puis finalement il ne me laissera pas un grand souvenir : ce sera catégorie "lu aussi", sans plus...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurette4939 2017-07-07T22:50:40+02:00
Argent

Que dire sur ce livre ?

J'ai beaucoup aimé le personnage de Fern, que j'ai trouvé attachante et pleine de caractère, pas du genre à ce laisser ce marcher sur les pieds, et ça c'est bien !

J'ai surtout trouvé le contexte de l'histoire très original; Fern et sa mère sont des sortes de "rebouteuses" qui travaillent avec les herbes qu'elles vont cueillir tous les matins à l'aube, et qui vivent dans une vieille chaumière en bordure de village, pleines d'herbe mise à sécher au poutre du plafond, un feu crépitant constamment dans la cuisine, bref, une vie à l'ancienne sans eau courante ni électricité ! donc étant donné le contexte, dit comme ça j'aurais pensé que l'histoire de déroulerais genre au 19ème siècle, début 20ème au pire, mais non !! ça ce passe en 1966 !! et donc imaginer ces femmes dans leur petite chaumière recevoir la visite de gens habillés en jean, blouson de cuir, en moto avec la radio à fond.... et ba ça m'a pas mal perturbé au début, je trouvais ça vraiment... incongrus ! mais finalement j'ai bien aimé, et ce mélange fait justement partie du charme du livre ^^

Bref, une jolie histoire, un peu triste, un peu révoltante, un peu fantastique (même si je n'ai pas trop compris le pourquoi du comment Spoiler(cliquez pour révéler)tout le passage avec "La Question" est super,mais franchement même maintenant après avoir fini le livre je n'ai toujours pas compris ce que c'est que ce rituel et à quoi ça peu bien servir ! en bref, un livre un peu bizarre, mais que j'ai bien aimé !! :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodia 2016-08-31T13:41:47+02:00
Argent

L'histoire en elle-même n'a rien d'exceptionnel mais je suis totalement sous le charme de la plume de Graham Joyce. C'est très poétique, superbement raconté. C'est vraiment dommage que le récit manque de profondeur parce qu'on s'attache malgré tout au personnage de Fern.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par newmoon 2016-01-10T17:20:59+01:00
Bronze

Premier livre de l'auteur que j'ai l'occasion de lire. Notamment connu pour son roman « Au cœur du silence » c'est grâce aux Éditions folio SF, qui ont décidé de rééditer « les limites de l'enchantement » que j'ai eu l'occasion de la découvrir. Autant dire que j'ai appréciait ma lecture. Disons que je ne m'attendais pas à une lecture de ce genre vis-à-vis de son thème, autrement dis la science-fiction.

Fern vit avec Maman Cullen, sa mère adoptive, dans une petite chaumière anglaise, dans les Midland, en 1966. Maman Cullen est une dame de la nature, Sage-femme « non déclaré », et médecin « naturelle », elle a su se faire connaître par le bouche-à-oreille des gens du village. Nous allons ainsi suivre le quotidien de ces deux femmes atypiques mais délicieuse, pleines de bons sens et d'amour à revendre, dans leurs genres bourrus.

Dans ce roman, c'est un mélange des temps anciens, où Fern et Maman Cullen vivent, et les temps modernes, ou le reste de la population se situe.

C'est un roman fait avec sérieux et drôlerie en tous genres où Fern va devoir découvrir un monde en mutation, où elle y rencontrera des hippies, des méchants qui n'hésiteront pas à vous nuire, elle va vivre des hauts et des bas, des moments magistralement drôles comme le dîner avec Arthur, qui finira la zigounette à l'air, pour, au final trouver un sens à la nouvelle vie qui l'attend.

Les personnages sont excellents, Maman Cullen à un sacré caractère, je l'ai littéralement adoré. Les hippies Chas et ses compagnons ont apporté une dose d'humour non négligeable au roman, en faisant plus d'une fois criser Fern et les voisins.

Fern est attachante par moments et détestable par d'autres, mais j'ai apprécié ses différents traits de caractère.

J'ai apprécié les personnages qui étaient gentil parfois, puis méchants à d'autres moments, cela donné de la vraisemblance au roman et aux personnages.

Autant vous prévenir, ne vous attendez pas à un roman de science-fiction, laissez-vous transporter dans cet univers que l'auteur a écrit d'une main de maître. J'ai conscience d'être passé à côté de certaines choses, de certains messages, mais j'en ai pas moins aimé l'histoire.

L'auteur a une plume magnifique, pleine de charme et d'astuce maligne.

Je conseillerais ce roman à tous, et je n'hésiterais pas à lire d'autres romans de l'auteur.

Spoiler(cliquez pour révéler)http://magie-litteraire.skyrock.com/3267804232-Les-limites-de-l-enchantement-Graham-Joyce.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ignis 2011-11-09T17:50:36+01:00

Je n'ai pas apprécié ce livre, j'ai trouvé que l'histoire était tout sauf attrayante.

Afficher en entier

Date de sortie

Les limites de l'enchantement

  • France : 2015-10-29 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 13
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 5
Note globale 5.5 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode