Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Physalis : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Une braise sous la cendre, tome 3 : Le prix du sang Une braise sous la cendre, tome 3 : Le prix du sang
Sabaa Tahir   
La couverture... bon, elle n'est pas si mal. Elle me plait vraiment. Ce qui me dérange c'est le fait que cette couverture détonne des deux premières. Ça m'agace ces maisons d'éditions qui changent le type de design en plein milieu d'une saga... #rabatjoie

Edit:

OK, j'ai rien dit. Je viens de voir que les couvertures des deux premiers tomes ont donc un nouveau design et je l'admet: je suis amoureuse. Cependant le problème reste le même; mon porte-monnaie aime beaucoup moins. ^^ #toujoursunerabatjoie

par Sheo
Nés à minuit, Tome 6 : Frissons Nés à minuit, Tome 6 : Frissons
C.C. Hunter   
J'ai adoré ce dernier tome. Franchement cette série de livres est ma préférée de loin. J'ai lu le tome de Miranda en anglais et c'était TROP COURT !!! La fin est juste magnifique. J'ai adoré voir les personnages "murir" à travers ces livres. Juste un conseil, prenez votre temps pour lire ce dernier tome, pas comme moi qui l'a dévoré en une seule journée. C'est très dur de faire cela mais il faut en profiter. Mais l'histoire de ce tome-ci se passe juste après celle du deuxième tome de Nés à minuit Renaissance. Donc l'idéal ça aurait été mieux de lire celui-ci juste avant d'attaquer le troisième tome... Mais ce n'est pas très possible car le dernier tome de la trilogie de Della est déjà sorti, alors que celui-ci pas encore. JE SUIS TROP TRISTE D'AVOIR DEJA TOUT LU !!!!
Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée
Cassandra O'Donnell   
EXCELLENT!!!

J'ai ADORE ce premier tome, ce fût pour moi un vrai COUP DE COEUR.
J'ai dû me faire violence pour ne pas le finir d'une traite et m'octroyer une petite heure de sommeil ;-).
Voilà une héroïne comme je les aime, une guerrière intrépide et farouche qui n'hésite pas à faire ce qu'il doit être fait, avec un humour sarcastique et corrosif, tout en étant sensible.
Dans ce livre une grande partie de la communauté surnaturelle est représentée : sorcières, vampires, lycanthropes, démons, muteurs, chamans, potionneuses...
On s'attache à une vitesse déconcertante à la quasi totalité des personnages, quant au vampire Scythe Raphael...hum, disons qu'il est à la fois troublant et délectable!
Voici une nouvelle série qui rejoint mes chouchous et dont j'attends la suite avec une impatience non feinte.
A DECOUVRIR SANS DELAI ET SANS RESERVES!

PS : il était dispo dès hier soir chez Virgin.

par ccmars
Magisterium, Tome 4 : Le masque d’argent Magisterium, Tome 4 : Le masque d’argent
Cassandra Clare    Holly Black   
Depuis six mois, Callum est enfermé dans une cellule du Panopticon, seul contre tous...ou presque. Quand il parvient à s'échapper, son but premier est de donner tort à ceux qui le croient maléfique. Mais après des révélations de la part de son pire ennemi, ses convictions commencent à changer, et Callum n'est plus si convaincu que les choses devraient redevenir comme elles étaient avant. Cependant, alors qu'il essaie d'échapper aux manigances des deux côtés et de trouver des réponses à ses questions, il doit aussi faire de son mieux pour ne pas se laisser battre par son pire ennemi : lui-même.


Puisqu'il s'agit d'une suite, que j'ai déjà chroniqué les trois tomes précédents sur mon blog, et que je ne trouve pas qu'il y ait grand chose de plus à ajouter, cette chronique est plutôt courte.

On retrouve donc nos attachants petits personnages, un peu plus âgés et dans une tournure un peu plus grave que les précédentes, toujours aussi sympathiques. Je ne suis pas sûre que ce soit le cas de tout le monde, d'autant plus qu'il n'était pas des plus rationnels, mais j'ai très bien compris les réactions et décisions de Callum.

Ce quatrième tome est le plus court jusque là, et c'est peut-être une bonne chose car il ne comporte pas beaucoup d'actions. C'est véritablement là le tome de transition de cette pentalogie : beaucoup de temps morts, un peu de réflexion (pas des plus matures ou profondes non plus car il s'agit d'un livre jeunesse avant tout), et globalement pas aussi emportant que les tomes précédents. Les révélations sont assez prévisibles et les retournements de situation rares, attendus et sans plus.

En revanche, les pages se tournent au final toujours assez vite et facilement grâce à l'écriture combinée d'Holly Black et Cassandra Clare. Avec ces deux superbes auteures, impossible de produire autre chose que la qualité même s'il y a forcément des défauts, et que c'est évidemment un style simple qui s'adapte à la littérature jeunesse.

Pour conclure, ce quatrième tome de la saga est un tome de transition, pas aussi bon que ses prédécesseurs mais qui nous permet tout de même de retrouver les personnages que l'on a appris à aimer au fil des tomes et de passer un bon moment sans prise de tête en leur compagnie. J'ai maintenant hâte d'avoir la conclusion entre mes mains, mais pour cela il faudra attendre encore l'année prochaine.

par Armenia
Frappe à la porte du ciel Frappe à la porte du ciel
Malia Belrun   
Chronique service de presse de nos petites gourmandises livresques par Eve

Mon avis:

Je n'ai pas pu résister quand j'ai vu que Malia Belrun sortait un deuxième roman, le premier fut un coup de coeur donc j'ai de suite sauté dessus pour celui-ci.

J'adore la plume de cet auteur, elle me fait voyager, rêver avec son imagination.

Celui-ci m'a attiré déjà par le résumé, moi qui adore les félins c'était royal, et je peux dire que j'ai été gâtée avec celui-là, j'en ai eux pleins les yeux et à certains passages j'aurai rêvé d'être à sa place au coeur de ces Félins.

Et sa couverture on en parle ?
Je suis fan à chaque fois, ses couleurs chaudes, ses reliefs, son graphisme moi j'adore. Les éditions livresques ont toujours de superbes couvertures faut dire ce qui ait, leur graphiste est très doué, il représente à chaque fois l'histoire et fait des merveilles.

Donc pour celui-ci on commence par une téléportation en Afrique du Sud, plus précisément dans une fondation de protection pour les félins.

On va faire la connaissance d'une Gabriella, jeune femme de 18 ans qui travaille dans cette fondation avec son ami et père d'adoption Brahi.

Elle a un don avec ses animaux, elles les adorent comme eux la vénèrent.
Depuis petite le sort s'est injustement acharné sur elle et cela continue encore.

10 ans avant, elle subit la mort de ses parents qui restent encore un grand mystère et voilà que cela se reproduit sur un grand ami à elle.

Beaucoup de questions et toujours aucune réponse jusqu'au jour où un avocat lui apprend l'existence qu'il lui reste de la famille qui habite en France.

Qui est-il? Et que veut-il vraiment?
Trouvera-t-elle ses réponses en France?

On va être plongé dans une intrigue où le mystère est au rendez-vous, où la magie des tribus opère, le suspens qui nous prend en grippe, complots, trahisons, mensonges et amour sont présents pour connaître le fin mot de l'histoire et quel fin je suis toute retournée.

J'ai été transportée par leurs coutumes, leurs magies à travers la tribu, j'ai voyagé et j'adore ça.

Je suis passée par plusieurs paliers
La découverte, l'envie d'y être, le plaisir de la nouveauté, le côté voyage , le mystère où on se pose pleins de questions, le suspens qui est présent tout le long et jusqu'à la fin, la magie des rituels, tout de sortes d'émotions qui ont garanti un super moment lecture.

J'aime sa manière d'écrire, ses descriptions, je m'y crois et la vie à chaque fois, comment elle tourne l'histoire, ses intrigues qui te poussent à tourner les pages s'en t'arrêter et surtout sans rien voir venir, son imagination qui est sa propre fabrique, ses personnages uniques et attachants, en gros vous l'avez compris j'ai encore succombé lol.

Cette histoire est différente de ce que j'ai pu déjà lire et j'ai apprécié cette nouveauté, cette magie africaine mêlée avec une intrigue style thriller, c'était réussi.
La lecture est facile à lire les mots coulent toute seule, on se perd dans le temps pour l'avoir dévoré.

C'est un sans-faute pour moi, un pur plaisir pour ce nouveau roman de Malia que je remercie pour cette histoire et au plaisir des suivantes.

Un merci pour mon partenaire les Livresque éditions pour sa confiance et ce service de presse.

Je le recommande à tous les amoureux des félins comme moi et de magie, partez à la découverte du monde de Malia qui vous fera que rêver.
Lady Mechanika, Tome 2 : Révélations Lady Mechanika, Tome 2 : Révélations
Peter Steigerwald    Joe Benitez   
J'avais beaucoup aimé le premier tome de Lady Mechanika autant pour son héroïne badass, que pour l'univers steampunk et le graphisme. Il me tardait alors de découvrir la suite et c'est chose faite!

[spoiler][BlackPool que Mechanika avait bien "détruit" physiquement parlant, a montré au monde entier lors d'un festival la puissance de son entreprise en présentant sa dernière et gigantesque création: un zeppelin militaire monstrueux. Notre lady compte bien s'infiltrer à bord car elle est sûre et certaine d'y trouver les réponses à ses questions sur son passé ainsi que sur la jeune défunte Serafina qui était une cyborg comme elle et dont le corps a disparu. Elle pourra compter sur son meilleur ami Lewis et ses inventions pour atteindre le vaisseau. Elle use de ses nombreux talents pour récupérer une tenue adéquate, se mêler à la foule mais elle ne sera pas seule car les proches de Serafina sont aussi de la partie car ils sont persuadés qu'elle est ici et vivante. A juste titre car elle est en quelque sorte ressuscitée par le savant fou Caïn, qui aura volé la substance injectée à BlackPool (ces deux-là se connaissent bien et sont clairement ennemis). On aura une sacrée baston entre Lady Mechanika et sa rivale Le Commandant; on apprendra que le sang de gitans a des vertus qui ont un rapport avec la mécanique; et on a la rencontre entre notre héroïne et Caïn, qui finalement, fait tout pour éviter de donner des réponses à ses questions.][/spoiler]

On a plus de questions que de réponses à ce stade. En fait, l'auteur nous donne de quoi nous mettre sous la dent, quelques révélations pour aussitôt nous donner le double de questions et encore plus envie d'en savoir plus, ce qui est plutôt très malin (titre bien mensonger mais je pense que c'est fait exprès!).

Le graphisme est canon, sans compter les couleurs divines. Je suis donc toujours sous le charme de travail de Joe Benitez.

Ce tome reste beaucoup trop court car la moitié est consacrée à des planches sur de magnifiques couvertures alternatives ainsi que des bonus (un extrait du tome 3 et un extrait de la seconde œuvre de l'auteur, Wraithborn), j'ai eu l'impression d'être lésée et donc heureusement que j'emprunte les tomes à la médiathèque. ça n'empêche pas que c'est un superbe objet livre où on en prend plein la vue et ça ne m'empêchera pas de lire la suite car le tome 3 est déjà dans ma PAL!

par MaMt
La fille qui avait bu la lune La fille qui avait bu la lune
Kelly Barnhill   
Il s'agit ici d'un roman adressé aux middle grade, c'est à dire au 10-12 ans.
L'histoire est narré de manière assez simple, à la façon d'un conte. Elle est donc loin d'être effrayante. Cet ouvrage fait tout de même près de 400 pages, on va donc s'adresser à un public déjà habitué à lire des romans conséquents ou qui dévore assez rapidement les plus petits et qui n'a pas encore assez d'expérience pour se lancer dans des ouvrages tels qu'Harry Potter.

Parlons un peu de l'histoire maintenant tout de même !

Dans le protectorat, chaque année, il faut sacrifier un enfant à la méchante sorcière. Tous le savent mais les habitants ne le prennent pas pour autant pour une partie de plaisir. Le chagrin est lourd dans ce village. On le découvre vite, il y a bien une sorcière qui vient chercher l'enfant. Il s'agit de la vieille Xan qui ne se doute absolument pas qu'elle est crainte par le Protectorat. Cette dernière pense sauver les enfants. Et chaque année, elle leur trouve une nouvelle famille aimante pour les protéger. Sur le chemin, pour les nourrir, elle leur donne du clair d'étoile. Sauf que cette année, elle n'a pas attention et c'est du clair de lune qu'elle a donné à la petite Luna. Conséquence très grave, le bébé se retrouve enchanté. En un autre mot : magique ! Un enfant magique est dangereux car il ne maitrise pas ses pouvoir !

Que va devenir la petite ? Et le maudit Protectorat ?
Pour le savoir, il va falloir lire cet ouvrage dans lequel vous découvrirez également l'adorable dragon minusculus — pardon énormes — Fyrian, mais aussi le monstre du Marais.

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire car elle traine parfois en longueur et reste très enfantine. Toutefois, ses personnages très enfantins ont su m'attendrir et me pousser à continuer. Ça reste très simple pour moi mais j'ai tout de même passé un agréable moment.

En conclusion et pour le public dont je parlais en début de commentaire, je pense que cela fera un très beau roman à découvrir. Au dessus de 12 ans par contre, ce sera, je pense, beaucoup trop simple.

par dadotiste
Des cendres sur la neige, Tome 1 Des cendres sur la neige, Tome 1
Sara Raasch   
Je suis tombée amoureuse du livre et de ses personnages.

Le monde est somptueux, et on retrouve une foule de détails sur son fonctionnement/ses coutumes/etc... ce qui est bien agréable, étant donné que les auteurs de (mauvaise) fantasy adoooorent nous plonger dans une ignorance insupportable.

L'héroïne, Meira, est très attachante, et on s'identifie facilement à elle (même si parfois elle répète ses lamentations à propos de Mather, et comment elle doit servir Winter). Son arme, un chakram, c'est à dire une lame de jet circulaire, est originale, ça change du trio classique épée/poignard/arc. Elle a une histoire personnelle très intéressante. Meira est une jeune fille indépendante, qui veut avoir son destin en main, et ne dépend pas d'un garçon. Et c'est rafraîchissant.

Alors, oui, IL Y A UN TRIANGLE AMOUREUX. Et les dieux savent que ça m'énerve. Mais ici, ça ne m'a pas dérangée du tout, même si j'ai une préférence pour l'un des deux (Team Mather forever). Il reste très secondaire.

Je recommande très fortement ce livre, il m'a énormément plu, et j'attends le second avec impatience !

par Asagiri
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière
James Clemens   
Je ne sais pas trop par où commencer.... Peut être devrais-je dire que malgré une connaissance de l'héroïque fantasy et dark fantasy par le biais d'animes et de mangas, "Les bannis et les proscrits, le feu de la sorcière" est mon premier roman de cette catégorie. C'est un genre que j'appréhendais fortement de peur d'un mauvais rythme de narration et d'un gros risque de rencontrer des personnages très stéréotypés, énervants et mal exploités. Heureusement pour moi aucun de ces défauts n'est présent dans ce roman.

J'ai été immergé dès le départ dans cette épopée fantastique et sombre nous menant inexorablement vers une issue incertaine, dure, tragique et hélas pas dépourvue de sacrifices... Le doute subsistant contenu dans la prophétie concernant le devenir du monde, sera t'il sauver par la sorcière ou annihiler par elle?

Les personnages sont vraiment très attachants et aussi bien décrits physiquement que psychologiquement. Chaque rencontre n'est pas anodine et les mène dans la même direction mais pour des raisons différentes. Les groupes formés se veulent de façon cohérentes, sans heurtes et tout naturellement. On a plaisir à faire la connaissance des protagonistes qu'ils soient d'origine humaine, nymphe, métamorphe, demi-ogre ou elphique. Les différents caractères et haines ancestrales mettra d'ailleurs du piment dans le groupe.
Les ennemis sont également très bien représentés car effrayants à souhait. Chacune de leur apparition m'a glacé le sang, que cela soit par leur présence physique répugnante et horrible ainsi que par leur sadisme et cruauté dans leur actes....

La lecture est vraiment très fluide et agréable, les chapitres se dévorent avec délectation nous poussant à tourner toujours plus les pages sans espoir de pouvoir s'arrêter.
On ressent que l'auteur dans ce tome d'introduction à bien pensé son histoire de A à Z.
Les scènes d'action sont bien décrites, au fur et à mesure de la lecture les images défilent et prennent vie comme par magie.

Sombrer comme moi dans cette histoire tragique, fantastique et mature. C'est pour moi un nouveau coup de cœur, une épopée palpitante, intrigante et effrayante que je me languis de continuer très vite.

par Luna05