Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Meurtres

Les livres sur le thème "Meurtres"

Meurtres - Classement

Les meilleurs livres sur le thème "Meurtres"

Meurtres - Extraits

Les extraits de livres ayant le thème "Meurtres"

Dernier extraits ajoutés

Ajouté par TommyRollrbox le 15 Octobre 2018 Editer
Logicielle lisait l’article consacré à l’accident de la centrale nucléaire du Blayais quand Max entrebâilla la porte de son bureau.
– J’ai un client qui insiste pour te parler. Tu peux le recevoir ?
On était le vendredi 3 août, neuf heures du matin. Le commissaire Delumeau était parti en vacances la veille ; excepté six vols de voitures et divers larcins au marché de Saint-Denis, la semaine avait été calme. Les cambrioleurs patientaient encore pour être sûrs que les pavillons seraient vidés de leurs propriétaires.
Ajouté par ellebana le 12 Octobre 2018 Editer
Deux ans plus tard, il n'est plus sûr de rien. " Je ne saurai jamais, je n'ai pas de certitude", répond-t-il, tête basse, au président. Avec pragmatisme, ce dernier a exploré toutes les possibilités d'explications rationnelles lors du procès : l'adultère, la jalousie, la vengeance, le délire simulé... Aucune n'a abouti. l'avocat général requiert 15 années de réclusion criminelle. Les jurés ne croient pas l'accusé capable de récidive. Ils lui en infligent 10. La folle et sincère version de Yann Chanfour est devenue vérité judiciaire.
Ajouté par fan06 le 9 Octobre 2018 Editer
Une silhouette aux cheveux longs et noirs traversa l’intérieur de la gare Lille-Flandres, dans une lenteur palpable.

Elle ne semblait pas se rendre compte de toutes les paires d’yeux rivés sur elle, incrédules, interdits. La silhouette, elle, continua d’avancer nonchalamment, traînant ses pieds nus sur le sol carrelé de la gare.

Sa peau était d’une étrange pâleur maladive ; ses cheveux, raides et souillés par une substance visqueuse, étaient plaqués sur son dos. Et, malgré les courants d’air assassins, ils restaient collés contre son corps dénudé.

La silhouette, c’était une femme.

Les curieux semblaient l’inspecter chaque fois un peu plus, d’un peu plus près. Et elle, elle poursuivait sa route, à pas de louve, comme si le temps venait de s’arrêter.

On pouvait facilement distinguer une grosse égratignure, là, sur son menton, et des marques éparses de brûlures de cigarettes, abondantes sur les avant-bras.

Ses mains, le bas de son ventre et ses cuisses étaient recouverts de la même substance visqueuse que ses cheveux.

Du sang. Frais et dégoulinant.

Soudain, alors qu’elle arrivait devant le quai de la voie 3, elle resta prostrée et attendit, le regard vague, les bras ballants et les jambes lourdes.

La gare semblait s’être figée avec elle. Le silence envahit l’espace, et plus rien ni personne ne semblait avoir d’importance.

À part elle. Cette femme, atonique, complètement nue, les orteils plongés dans le vide des rails éreintés.

Puis un brouhaha infernal se fit entendre, brisant le silence et la torpeur dans lesquels la scène était plongée.

Apeurée, la silhouette se retourna brusquement. Les uniformes bleu foncé la ramenèrent à la réalité.

Sa terrible réalité.

Alors, dans un instant aliéné, elle se laissa tomber sur les rails, légère comme un oiseau, caressant de ses ailes les bras de fer de son invité.
Ajouté par Irene-Adler le 9 Octobre 2018 Editer
— Les prisons ne sont que des chancres sur un monde corrompu, poursuivit Hawkins. Les grands criminels, je veux dire les vrais ennemis du bien public, de la paix et du bonheur, ne voient jamais une prison de près ou de loin, et ceux d’entre eux qui sont morts, ce sont ceux qui ont les plus belles et les plus grosses tombes. Des hommes normaux avec des tendances anormales. Étonnant que les gens ne puent pas, avec un esprit si pourri. Excusez-moi, jeune dame.

— Ces capitalistes, c’est des voleurs comme nous, dit Bowie. Ils volent la veuve et l’orphelin.

— Je ne me fais pas d’illusions, dit Hawkins. Je suis du lot. Regardez-moi, Bowers, avec ces cinq cents dollars que vous m’avez donnés. Je vais me présenter comme juge de paix au printemps. Quand un vieil avocat fourbu a atteint un certain âge, fils, il brigue la fonction de juge de paix.
Ajouté par SkeletonGirl le 8 Octobre 2018 Editer
"Il va le payer."
Tout est parti de cette petite phrase. Le genre de choses que tu dis à propos du mec qui vient de te briser le coeur. Tu es blessée et en colère, et tu ne rêves que d'une chose : te venger.
Evidemment, ça ne veut pas dire que tu vas le faire. Tu as beau rêver d'une vengeance terrible, tu es quelqu'un de bien. Jamais tu ne passeras à l'acte. Pourtant, le simple fait de songer à la vengeance peut te conduire dans des zones troubles. Parfois jusqu'au meurtre. Cinq filles l'ont appris à leur dépens.
Autrement dit : attention à ce que tu souhaites, car ton voeu pourrait bien être exaucé.

Les sorties récentes

Sorties de livres sur le thème Meurtres
  • Wolf
  • de Mo Hayder
  •  
  • Sortie le 8 Août 2018
  • Des larmes sur River Falls
  • de Alexis Aubenque
  •  
  • Sortie le 13 Juin 2018
  • Dividing Eden, tome 1
  • de Joelle Charbonneau
  •  
  • Sortie le 6 Juin 2018
  • #HELP
  • de Sinéad Crowley
  •  
  • Sortie le 30 Mai 2018
  • Undead Girl Gang
  • de Lily Anderson
  •  
  • Sortie le 8 Mai 2018
  • Top Auteur

    Les meilleurs auteurs parlant de Meurtres
    Lire la suite...