Livres
432 586
Membres
354 610

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de la Littérature Classique



Le livre du moment

Les Diaboliques

Discussions autour de la Littérature Classique

Extraits du moment

  • CORDIANI : Je pense au coin obscur de mon atelier où je me suis assis tant de fois, regrettant ma journée ; je pense à Florence qui s’éveille, aux promenades, aux passants qui se croisent, au monde, où j’ai erré vingt ans comme un spectre sans sépulture, à ces rues désertes où je me plongeais au sein des nuits, poussé par quelque dessein sinistre ; j’ouvre les bras, et je vois passer les fantômes des femmes que j’ai cru aimer, mes plaisirs, mes peines, mes espérances ! Ah ! mon ami, comme tout est foudroyé ! comme tout ce qui fermentait en moi s’est réuni en une seule pensée : n’aimer qu'elle !

    Extrait de André Del Sarto
  • Enfin, il haïssait, de toutes ses forces, les générations nouvelles, ces couches d’affreux rustres qui éprouvent le besoin de parler et de rire haut dans les restaurants et dans les cafés, qui vous bousculent, sans demander pardon, sur les trottoirs, qui vous jettent, sans même s’excuser, sans mémé saluer, les roues d’une voiture d’enfant, entre les jambes.

    Extrait de À rebours
  • Un repas délicieux; une lecture douce; une promenade dans un lieu frais et solitaire; une conversation où l'on ouvre son cœur, où l'on se livre à toute sa sensibilité; une émotion forte qui amène les larmes sur le bord des paupières, qui fait palpiter le cœur, qui coupe la voix, qui ravit d'extase, soit qu'elle naisse ou du récit d'une action généreuse, ou d'un sentiment de tendresse; de la santé, de la gaité, de la liberté, de l'oisiveté, de l'aisance; le voilà, le vrai bonheur. Je n'en connaîtrai jamais d'autre.

    Extrait de Lettres à Sophie Volland
  • Premier amour:

    "Ces vers résonnaient dans mon coeur. Ô jeunesse ! jeunesse ! tu n'as cure de rien, tu sembles posséder tous les trésors de l'univers, même la tristesse t'amuse, même le chagrin te va bien, tu es sûre de toi et téméraire, tu dis : moi seule je vis, regardez ! mais tes jours fuient et disparaissent sans qu'on s'en aperçoivent et sans laisser de traces, et tout en toi disparaît comme la cire au soleil, comme la neige...Et peut-être que tout le secret de ton charme réside non dans la possibilité de tout faire, mais dans la possibilité que tu feras tout, peut-être qu'il réside dans le fait que tu disperses au vent les forces que tu n'aurais pas su employer à autre chose[...]."

    Extrait de Nid de gentilhomme
  • L'hiver de 1784, ce monstre qui dévora un sixième de la France, nous n'avons pu, quoiqu'il grondât aux portes, le voir chez M. le duc de Richelieu, enfermés que nous étions dans cette salle à manger si chaude et si parfumée.

    Un peu de givre aux vitres, c'est le luxe de la nature ajouté au luxe des hommes. L'hiver à ses diamants, sa poudre et ses broderies d'argent pour le riche, enseveli sous sa fourrure, ou calfeutré dans son carrosse, ou emballé dans les ouates et les velours d'un appartement chauffé. Tout frimas est une pompe, toute intempérie un changement de décor, que le riche regarde exécuter à travers les vitres de ses fenêtres, par ce grand et éternel machiniste que l'on appelle Dieu.

    En effet, qui a chaud peut admirer les arbres noirs, et trouver du charme aux sombres perspectives des plaines embaumées par l'hiver.

    Celui qui sent monter à son cerveau les suaves parfums du dîner qui l'attend peut humer de temps en temps, à travers une fenêtre entrouverte, l'âpre parfum de la bise, et la glaciale vapeur des neiges qui régénèrent ses idées.

    Celui, enfin, qui, après une journée sans souffrances, quand des millions de ses concitoyens ont souffert, s'étend sous un édredon, dans des draps bien fins, dans un lit bien chaud ; celui-là, comme cet égoïste dont parle Lucrèce, et que glorifie Voltaire, peut trouver que tout est bien dans le meilleur des mondes possibles.

    Extrait de Le Collier de la reine

Membres de l'Univers Littérature Classique

Classique

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 220


Membres récents

2018-10-15T23:02:01+02:00
2018-10-14T11:45:05+02:00
2018-10-05T17:34:44+02:00
2018-10-05T13:18:31+02:00
2018-09-30T19:52:16+02:00
2018-09-28T18:47:50+02:00
2018-09-22T23:23:46+02:00
2018-09-19T16:31:10+02:00
2018-09-03T08:59:40+02:00
2018-08-31T15:08:12+02:00
2018-08-29T19:13:06+02:00
2018-08-29T15:03:54+02:00
2018-08-28T14:05:37+02:00
2018-08-26T17:55:22+02:00
2018-08-23T10:51:06+02:00
2018-08-18T01:14:47+02:00
2018-08-16T21:14:29+02:00
2018-08-15T10:40:11+02:00
2018-08-10T23:24:05+02:00
2018-08-09T08:31:05+02:00
2018-08-06T10:41:25+02:00
2018-08-04T16:51:54+02:00
2018-08-03T07:50:23+02:00
2018-07-31T15:00:36+02:00
2018-07-28T22:11:04+02:00
2018-07-22T17:14:09+02:00
2018-07-12T09:25:30+02:00
2018-07-06T21:38:44+02:00
2018-06-12T10:40:28+02:00
2018-06-07T19:43:13+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

Wyndon à voté pour un extrait
2018-09-30T10:40:13+02:00
lara4 à voté pour un extrait
2018-09-25T15:16:19+02:00
Lou-30 à voté pour un extrait
2018-09-20T17:32:18+02:00
Auchama à voté pour un extrait
2018-09-12T14:46:10+02:00
kyterie à voté pour un extrait
2018-09-05T22:33:36+02:00
Amylove43 à voté pour un extrait
2018-08-31T21:29:23+02:00
Auchama à voté pour un extrait
2018-08-31T11:30:08+02:00
Jolin à voté pour un extrait
2018-08-18T23:27:54+02:00
-Meline- à voté pour un extrait
2018-07-27T13:11:53+02:00
Reghal à voté pour un extrait
2018-07-24T14:48:17+02:00
Mihn à voté pour un extrait
2018-07-21T17:28:18+02:00
Kyomi à voté pour un commentaire
2018-06-04T10:49:02+02:00
Cababip à voté pour un extrait
2018-05-10T11:43:59+02:00
Hillja à voté pour un extrait
2018-05-08T10:16:24+02:00
Colophane à voté pour un extrait
2018-05-04T00:39:03+02:00

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode