Livres
432 688
Membres
354 692

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers New Romance



Le livre du moment

Les Trois Talents, Tome 1 : Le Conteur d'histoires

  • 12 Octobre 2017
  • Emma Cavalier
  • Journalisme, Érotisme, Romance

Extraits du moment

  • — Qui êtes-vous, putain, et que faites-vous ici ?

    Ce n’étaient pas des ouvriers, mais plutôt des types du quartier qui avaient dû entendre parler des chiens qu’ils avaient trouvés. Un des hommes s’appuya sur sa batte et lui lança un regard furieux.

    — Je vais prendre les chiens et je vais les vendre. Je peux en tirer pas mal d’argent. Donne-moi quelques minutes pour les faire sortir.

    Avec un grognement, l’homme des sauvetages de pitbulls traça son chemin jusque devant le bâtiment et bloqua l’entrée.

    — N’y pensez même pas. Nous les prenons.

    Sa posture devint plus imposante et il croisa les bras, le regard en feu et un grognement meurtrier déformant ses lèvres.

    Jason admira le courage de cet homme qui regardait fixement ces voyous.

    Ils se moquèrent de lui bien qu’il ne se sente pas concerné.

    — Écoute, minette. Dégage tes fesses de notre chemin. Retourne à Williamsburg ou à n’importe quel endroit d’où vient ton cul blanc dans ton jean moulant taille basse. Ces chiens sont à nous.

    Comme pour étayer ses propos, il fit balancer sa batte plusieurs fois.

    Liam vint se mettre derrière Jason.

    — Doit-on appeler les flics ? Ça pourrait mal tourner assez vite.

    Comme Jason était sur le point d’acquiescer, un sifflement perçant fendit l’air et deux silhouettes floues et grognantes passèrent en trombe près de lui et vinrent se poster aux côtés de l’homme du sauvetage. Deux énormes pitbulls haletants et noirs étaient assis à ses pieds, la langue pendante et les crocs, ô combien aiguisés, en évidence.

    Extrait de Coeurs sauvés, Tome 1 : Sauvés
  • I was almost grinning from delight as I shoved open the back door. If I hit him, hey, all was fair in the war we were fighting of who could piss each other off the best.

    It didn’t.

    He was leaning against the wall, the back of his head resting on the brick, and he looked over to smirk at me. “I want to see your room.”

    I thrust my hand out. “I’ll take those notes.”

    That smirk just widened. He patted his bag and pushed off from the wall. “They’re in my email. I need to get on a computer.” He patted my arm and moved past me, heading inside. “I can use yours.”

    “Hey!” I followed him in.

    He was looking up the stairs. “Sabrina said you were on the fourth floor. You saw my place. I want to see yours. It’s only fair.”

    He wasn’t waiting for my go-ahead. He was already up and rounding second floor to third. He’d be at my floor before I could get there. “Stop! I am not okay with this.”

    He was at the third-floor door. He glanced down with that same goddamn smirk. “Better tell me which room or I’m going to hang out in the hallway.”

    “Why are you always smirking? Is it permanently attached to your face?”

    “What room, Clarke?” He was at my hallway door.

    Fucking hell. I gritted my teeth. “Wait. Just wait. My door automatically locks.”

    He’d opened the door but let it shut. Waiting as I covered the last set of stairs, I refused to let him see me panting. I stood there, purposely holding my breath until he narrowed his eyes and cocked his head to the side. “Breathe, Clarke. You’re going to pass out.”

    I almost burped out the small pocket of air I’d been holding. “I hate you so much.”

    “Yeah, yeah.” He waved that off. “We get it. Eternal damnation in hell, the whole shebang. Whatever.” He nodded to the door. “Stop stalling. I want to see your room.”

    I was picturing pitchforks and fire. Maybe that was the burning smell he mentioned. It was hell, and all the fire in there. I yanked the door, glaring as I did. “Was this Sabrina’s idea?”

    “Nope. All mine.” He was right behind me. I could feel his breathing. “She refused to tell me your room number, said I had to call.”

    My eyes widened at the thought of him coming up by himself, strolling down the hallway, and then knocking on my door. Good Lordy gracious. Too many would’ve seen him at my door. I would’ve been the talk of the dorm.

    I shuddered, unlocked, and entered my room.

    Extrait de Hate to Love You
  • — Tu as le potentiel de faire deux choses très divergentes à Noah. Tu peux l’aider, ou tu peux lui faire du mal.

    Sa voix était douce.

    — Chaque fois que tu lèves ton fouet, chaque fois que tu ouvres la bouche, chaque fois que tu le récompenses, le grondes, l’attaches, lui bandes les yeux, le baises, le tourmentes, l’embrasses, lui demandes ou lui ordonnes, tu peux l’aider ou le blesser. Si tu ne fais pas l’un… tu fais l’autre.

    Extrait de Déviances, Tome 2 : Domination
  • Jake roulait vite dans un quartier qu’il ne connaissait pas bien. Il ne vivait à Santa Monica que depuis quelques jours et les rues de la ville ne lui étaient pas encore familières. Il vérifia l’itinéraire indiqué par le GPS. Il était sur le bon chemin. La route était plutôt sombre, à part quelques lampadaires sur des bâtiments au loin.

    Il continua à rouler jusqu’à ce qu’un choc l’oblige à freiner. « Que se passe-t-il ? » Il venait d’avoir un accident ! Le pire de tout : le conducteur imprudent avait tous les feux éteints. Cela ajouta à sa mauvaise humeur. « Ma Jaguar, en plus », pensa-t-il, en colère. Il ouvrit la portière violemment et sortit de la voiture pour constater les dégâts.

    —Toi ! —cria une voix de femme—. Tu es aveugle ou quoi ?

    « Il ne manquait plus que ça. Un accrochage et une hystérique. »

    —C’est pas vrai ! Tu m’attendais sur la route ? —dit-il avec sarcasme en reconnaissant la femme, qui bougeait sensuellement les hanches sans en avoir l’intention et avançait en brandissant son index comme une arme menaçante—. Le vert te va bien, bébé.

    Colette souffla. Elle détestait qu’on l’appelle bébé. Pour qui il se prenait ?

    —Tu as bousillé mes feux arrières, Weston —elle grimaça—. Tu n’as pas le sens de l’orientation ?

    Jake se contenta de baisser la tête et de regarder. C’était vrai, les phares étaient fichus et avec l’éclairage de sa Jaguar, il pouvait voir que le pare-chocs était aussi cabossé. Au moins, c’était l’occasion de constater la qualité de sa voiture qui était à peine rayée, à son grand soulagement.

    —Ah, mais alors, c’est de ma faute si tu avais les feux éteints dans une rue sans éclairage public ? —demanda-t-il sur le ton de la plaisanterie. Sa colère était retombée en voyant que sa Jaguar était presque intacte—. Non, je ne crois pas. —Colette s’approcha et s’appuya contre le capot de la voiture de Jake.

    Elle enleva une mèche de son visage.

    —Ma voiture est tombée en panne, alors compte tenu de ton irresponsabilité, tu vas devoir me payer les réparations.

    Jake fit un sourire qui l’inquiéta. Elle savait l’effet que ce sourire pouvait avoir. En plus, il s’était penché et sa proximité l’inquiétait. Elle était fâchée, frustrée de lui avoir sauvé la peau

    Extrait de Match point, tome 1 : Risque ultime
  • — D’accord, là, je comprends ! s’exclama Julia. Lena appelle ça « le syndrome de la potiche ». Les mecs qui suivent les mêmes cours qu’elle la prennent pour un bel objet, un truc décoratif sur lequel ils fantasment et se font des films. Et ça leur fait tout drôle quand la blonde qu’ils réduisent à une paire de gros seins leur fout une raclée magistrale et décroche le titre de major de promo.

    Extrait de Baltimore, Tome 1 : Sous haute pression

Membres de l'Univers New Romance

n. romance

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 1024


Membres récents

2018-10-16T19:30:43+02:00
2018-10-16T09:15:49+02:00
2018-10-15T23:00:29+02:00
2018-10-15T01:08:33+02:00
2018-10-14T18:17:45+02:00
2018-10-12T22:48:52+02:00
2018-10-11T15:02:11+02:00
2018-10-10T17:20:37+02:00
2018-10-10T00:11:50+02:00
2018-10-06T22:21:55+02:00
2018-10-06T17:43:46+02:00
2018-10-06T15:58:36+02:00
2018-10-06T12:01:07+02:00
2018-10-05T09:30:19+02:00
2018-10-03T16:10:20+02:00
2018-10-03T13:39:45+02:00
2018-10-02T16:05:04+02:00
2018-10-02T16:03:33+02:00
2018-09-30T23:31:43+02:00
2018-09-30T19:49:23+02:00
2018-09-30T18:13:25+02:00
2018-09-29T17:51:27+02:00
2018-09-28T09:55:16+02:00
2018-09-25T16:43:29+02:00
2018-09-23T21:11:18+02:00
2018-09-21T13:59:13+02:00
2018-09-19T16:10:48+02:00
2018-09-17T15:01:36+02:00
2018-09-15T20:37:23+02:00
2018-09-14T20:31:28+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

pitou21 à voté pour un extrait
2018-10-17T01:30:17+02:00
emibook à voté pour un extrait
2018-10-16T21:26:59+02:00
fadabook à voté pour un extrait
2018-10-16T19:12:54+02:00
pitou21 à voté pour un extrait
2018-10-16T00:12:18+02:00
Lee_7 à voté pour un commentaire
2018-10-15T15:53:33+02:00
Ario à voté pour un commentaire
2018-10-15T00:32:04+02:00
Eloise18 à voté pour un extrait
2018-10-14T19:27:18+02:00
Laurie-15 à voté pour un extrait
2018-10-14T15:51:56+02:00
CecLuuna à voté pour un extrait
2018-10-14T08:41:02+02:00
armel86 à voté pour un extrait
2018-10-12T16:42:37+02:00

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode