Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Wildkitten : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Mon Loup Alpha Mon Loup Alpha
Nathan J. Morissey   
Tout d'abord affreusement court.
Ensuite c'est un tel cliché que ça devient difficile à gobé. On croirait presque lire un résumé en fait et ça donne pas envie de continuer.

par icarus
Texas, Tome 1 : Le coeur du Texas Texas, Tome 1 : Le coeur du Texas
R. J. Scott   
Un premier tome très réussi. Jack et Riley ont tous deux des vies plutôt compliquées et leur histoire d'amour n'en est que plus belle. Les personnages sont complexes et les seconds rôles sont importants dans ce roman. J'attends le tome 2 avec impatience.

par MAMIKAT31
Crossroad, Tome 2 : Midnight Drive Crossroad, Tome 2 : Midnight Drive
Rohan Lockhart   
** Chronique Coup de cœur **
Si J’avais déjà énormément aimé le premier tome, j’avoue que j’ai complètement « Surkiffé » ce second et dernier opus… Il vient clore de façon magistrale cette superbe duologie. C’est donc, tout naturellement qu’il rejoint mes Coups de Cœur ♥
Nous retrouvons nos deux protagonistes, exactement là ou nous les avions quittés dans le premier tome …. Chemin faisant, ils prennent la décision de s’installer dans la petite Ville d’Everett, afin de se construire un petit cocon douillet, et de profiter en toute quiétude de la nouvelle vie qui s’ouvre à eux ….
Mais avec un passé aussi mouvementé, des tempéraments qui s’affirment, la honte des sentiments ressentis, le manque de communication, c’est autant de tumultes qui viennent mettre en péril ce bonheur tout neuf …

Ce second opus, nous distille au fil des pages et des actions, un road-trip qui nous balade d’état en état au travers des States, jusqu’à avoir la sensation d’être à la place du passager dans la fameuse Mustang …
Un second opus qui nous tient en haleine face à un suspens des plus prenants, une aventure qui nous coupe le souffle à coup d’emmerdes, d’angoisses suffocantes, ou la cruauté, la violence, la douleur, ne nous seront pas épargné …
Mais à côté de tout cela, avec fluidité et légèreté, l’auteure laisse apparaître des touches d’optimisme, des touches de douceur, ou l’amour se dévoile, ou l’amour peut nous faire dépasser nos limites … ou l’amour et l’amitié soulèvent des montagnes, afin de secourir ceux qui nous sont chers … (et j’avoue qu’avec cela, l'auteure a bien joué avec mes nerfs ! )

J’ai grandement apprécié que nous puissions avoir le point de vue des deux protagonistes, cela a ajouté, énormément d'ampleur et de force aux sentiments, aux émotions ressenties tout au long de l’histoire.

C’est une auteure que je découvre complètement avec cette duologie, et qui, au vu de mon propre ressenti, me donne grandement envie d’en découvrir plus 

Le Prince Maudit, Tome 1 : Disparition Le Prince Maudit, Tome 1 : Disparition
Victoria Lace   
Premier roman de l’auteure que je lis et découvre. J’ai entraperçu son nom sur les différents réseaux sociaux mais je n’avais jamais eu l’occasion de lire ses écrits. Et bien chose faite et je peux vous dire d’ores et déjà que j’ai adoré la plume fraîche et directe de cette dernière, sans froufrou elle nous attire directement dans son univers passionnant et délicieusement « hot ». Bien évidemment, petite précision, c’est une romance homme/homme. Il va de soit que ce genre de lecture ne peut pas plaire à tout le monde. Pour ma part, je dévore ce genre de livre.

Dans ce premier épisode nous rencontrons les protagonistes : Jeff, l’archéologue, sexy et torride, qui n’assume pas du tout son homosexualité. Une fois dominé et une autre dominant, il nous partage ses doutes, ses frasques, ses espoirs dans un avenir qui lui semblerait a priori convenable et serein. Mais voilà en tant que lecteur, nous avons conscience que tout ceci n’est qu’un refoulement intense. Sean est le séduisant policier qui a une place assez importante dans la vie de ce couple « atypique » puisqu’ils ont défini leur relation comme étant « fuckly friends ». ( Je vous laisse, à votre guise, interpréter la traduction). Taylor, jeune étudiant du cours de notre sex’archéologue, est la petite gourmandise que celui-ci s’octroie.

Nous apprenons à connaître ici les personnages, finalement assez complexe et entier. L’auteure nous ouvre les portes de leurs consciences. Cette action a pour effet immédiat de les rendre attachant et sympathique. Nous ressentons leurs émotions. Nous vibrons à l’unisson avec ces derniers, surtout dans les scènes interdites au moins de 18 ans, que je jugerai d’un réalisme assez équivoque. D’ailleurs je remercie l’auteure d’avoir osée, ce que certains ne veulent pas. Frissons garantis sans chichi. L’auteur épilogue cet épisode sur un rebondissement inattendu et un suspense à vous coller des sueurs froides.

Vous l’aurez bien compris, cette romance est coup de cœur !

Voici un premier épisode addictif et alléchant et qui promet un suite pittoresque et remplie de rebondissements.

A bientôt pour le second épisode !
Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage
Mary Calmes   
C’est en surfant sur le net que je suis tombée sur la fiche de ce livre. Et avant tout, je dois dire que c’est la couverture qui m’a sautée aux yeux. Je la trouve magnifique ! Du coup, je me suis lancée et ai ainsi acheté mon premier e-book ! Une bonne façon d’inaugurer sa liseuse !!
Jin Rayne, mi-homme, mi panthère, voit sa vie basculer lorsqu’il sauve la vie d’une jeune femme, à l’aide de son meilleur ami. Lui qui s’efforçait d’éviter tout contact avec les siens, le voilà enlisé dans une situation délicate, lorsque pour le remercier de son geste, le semel de la tribu de la jeune femme souhaite de rencontrer.
Si Jin fuit son passé, ce n’est pas sans raison, et sa rencontre avec Logan ne sera pas sans conséquence. Mais Jin acceptera-t-il son destin ou bien fuira-t-il une nouvelle fois ? Acceptera-t-il d’aimer Logan et d’être aimer par lui ?

Il ne m’aura fallu seulement quelques pages de lecture pour accrocher à l’histoire. Accrocheuse bien que pas tellement originale, elle nous plonge dans l’univers fantastique des hommes-panthères. L’auteur maitrise parfaitement son sujet et son histoire. L’univers qu’elle a créé tien la route et elle prend le temps d’expliquer chaque rôle et l’importance de chacun au sein de la tribu.

Jin est un personnage très attachant. On se prend vite d’affection pour lui, ainsi que pour Crane, son meilleur ami. Tous deux sont très proches et s’entendent comme des frères. Leur passé commun les liant de façon fusionnelle.
Puis, on fait la connaissance de Logan. Il a tout du type viril et débordant d’assurance. Cependant, on découvre également en Logan un homme tendre et profondément attaché à Jin.
Bien que cela paraisse étrange que Logan accepte d’être uni à un homme sans protester, alors que jusqu’à présent il était attiré par les femmes, cela met l’accent sur le fait que l’amour véritable est avant tout une question de cœur et d’esprit avant d’être une histoire de corps et de sexe (dans le sens « homme » ou « femme »).
On sent que par cette réaction de son personnage, l’auteur tend à dénoncer les préjugés. Elle prône ainsi l’acceptation des différences. Ainsi, un homme hétéro jusqu’au bout des ongles peut, du jour au lendemain, tomber amoureux d’un homme. Après tout, personne n’est à l’abri d’un coup de foudre et celui-ci se fiche de savoir si la personne en face est un homme ou une femme.
Personne ne peut prédire à l’avance qu’il restera hétéro toute sa vie. Il suffit parfois d’une rencontre…
C’est ce message que l’auteur essaye de faire passer à travers le personnage de Logan. Et le fait qu’il soit si ouvert d’esprit et accepte ainsi un homme pour compagnon démontre bien que pour lui, l’amour n’est pas qu’une histoire de genre.
Malgré tout cet enthousiasme premier, je dois avouer que le livre comporte deux points négatifs de taille. La première, c’est le langage parfois très cru qu’utilise l’auteur. D’accord, l’histoire est racontée du point de vue d’un homme, mais cela ne signifie pas qu’elle doit être pour autant vulgaire. Un homme peut très bien parler et s’exprimer sans être vulgaire.
Alors autant parfois l’auteur peut faire preuve de tendresse et de douceur dans ses propos, autant la ligne suivante, elle peut être d’une vulgarité sans pareille. J’ai trouvé ça assez choquant je dois dire.
Notamment lors des scènes de sexe. Je n’ai absolument rien contre les scènes d’amour entre personnes du même sexe, je ne lirais pas ce genre de roman dans le cas contraire. Mais le vocabulaire vraiment très cru utilisé par l’auteur tout au long du livre m’a vraiment perturbé. Une scène de sexe peut être bien être écrite de façon érotique et sensuelle sans pour autant tomber dans la trivialité.
C’est ce côté grossier à la limite de l’obscénité qui m’a un peu refroidie je dois dire. Etre un mec ne signifie pas obligatoirement être un ours, alors les mots fleuris à caractère sexuels ne sont pas forcément obligatoire pour rendre le récit crédible. Loin de là même ! Tous les homos aiment-ils vraiment « se faire bourrer le cul » ou « péter la rondelle » ? J’en suis pas si certaine !

Deuxièmement. Jamais encore il ne m’a été donné de lire un texte autant bourré de fautes. Conjugaison, grammaire, syntaxe, tout y passe ! Et je ne vous parle pas des fautes de frappe, des oublies de majuscules et l’absence de marquage de dialogue. La mise en page est une horreur indescriptible et plusieurs fois, il m’a fallut relire des passages avant de comprendre qu’il s’agissait d’une phrase de dialogue, la ponctuation n’indiquant rien.
Le non respect de cette mise en page rend le texte vraiment très difficile à suivre et à la longue, cela en devient extrêmement pénible.
Pour être honnête, je trouve tout à fait inadmissible que l’on puisse vendre un torchon pareil. Je n’avais encore jamais vu ça ! C’est une honte de faire payer pour lire ça !
Que l’on paye pour un livre d’accord, mais à condition qu’il soit un minimum relu. Je ne dis pas qu’il ne doit pas y avoir de faute, l’erreur est humaine après tout, mais de là à avoir des fautes comme un gamin de CP n’en ferait pas, c’est ce que j’appelle se foutre de la gueule du monde !
Bref, cela mis à part, si je me concentre uniquement sur l’histoire, cela reste une bonne petite lecture. Une fois plongée dans l’histoire, je n’ai pas pu me résoudre à lâcher ma liseuse. Une agréable surprise qui, sans les deux points négatifs énoncés plus haut, aurait pu être encore mieux.
Si les fautes d’orthographe et la vulgarité ne vous rebutent pas, c’est une lecture que je vous recommande grandement, ne serait-ce que pour les messages de tolérance et d’acceptation qu’elle fait passer.


par Fantasyae
Après l'effort Après l'effort
Madeleine Urban    Abigail Roux   
J'ai adoré cette histoire et pourtant le sport n'est pas ma tasse de thé, et il y a beaucoup de termes que je n'ai pas compris mais franchement j'ai tellement apprécié les personnages et l'histoire que cela avait peu d'importance. C'est simplement une histoire d'amour, il n'y a pas d'action proprement dite, pas de rebondissements improbables, pas de suspense en fait c'est juste l'histoire de deux personnes qui se sont connus adolescents mais qui ne se sont jamais fréquentés, et qui bien des années plus tard vont être amenés à travailler ensemble et vont tomber amoureux. C'est une trame sans originalité mais l'histoire est tellement bien construite avec des passages amusants, tendres et sexys que vous plongez et vous vous laissez entrainer.

Dix années après avoir passé leurs diplômes, Jake et Brandon reviennent enseigner dans leur ancienne école, l'un comme professeur d'éducation physique et l'autre comme professeur de science. Ils sont opposés à tout point de vue : Jake est l'ancienne star de la l'école, beau, sportif et ami avec tout le monde et Brandon plutôt du style « premier de la classe » qui a souvent servi de tête de turc. Ils ne se sont jamais vraiment fréquentés juste côtoyés et c'est la même chose aujourd'hui mais suite à certaines circonstances Brandon va être amené à prendre le poste d'entraineur adjoint en plus de sa matière. Ils vont apprendre à ce connaitre et devenir amis malgré leurs différences et finir par tomber amoureux.

Ce qui m'a beaucoup plu dans cette histoire c'est la simplicité de la relation, pas de complications extérieures, leur entourage accepte le fait qu'ils soient ensemble avec beaucoup de simplicité, pas d'introspection ni de l'un ni de l'autre sur son orientation sexuelle. Tout sonne juste, l'auteur a fait le choix dès le début du récit de leur faire assumer pleinement leur homosexualité, le problème entre eux ne se pose pas de savoir pourquoi ils aiment un autre homme mais simplement comme beaucoup de couples d'aujourd'hui si c'est une simple attirance sexuelle ou un sentiment plus profond.

Les deux héros sont très attachants, Jake est un gros nounours qui ne sait pas communiquer et a plus l'habitude d'agir que de discuter, Brandon quant à lui est plus doux, plus secret et il a tendance à se dévaloriser. J'ai également apprécié tous les moments qu'ils passent ensemble, cette camaraderie avec les autres entraineurs, la chef pompon girl qui poursuit Jake de ses assiduités et puis les scènes sensuelles jamais gratuites mais torrides.

En fait mon seul vrai bémol vient de la conclusion qui tombe brutalement comme un cheveu sur la soupe, j'aurais aimé que l'auteur nous donne un aperçu des réactions de l'école devant leur couple.

par samba
UES Boys, Tome 0.5 : Initiation UES Boys, Tome 0.5 : Initiation
Maris Black   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-2yK

Un prélude exaltant qui a de quoi éveiller vos sens.

La rencontre de deux étudiants que tout oppose. L'un est le mec sous bien rapport issu d'une famille aisée qui est en première année et qui assume sa sexualité. L'autre a fait des erreurs par le passé et fait tout pour aucun membre de son équipe sache ce qu'il est. Mais il aura suffit d'une nuit inoubliable pour que le doute débarque sans crier gare…

Un univers que je découvre...

... et pour une première rencontre c'est une agréable surprise. Une plume nette, captivante et addictive. Une trame qui est habilement construite et qui est intense en sensations. Des émotions fortes qui sont parfaitement retranscrites. Des scènes exquisément torrides à souhait pour notre plus grand plaisir. Un ton palpitant et saisissant. Un rythme soutenu où il n'y a pas de place à l'ennui. On accroche dès le début et les pages se tournent d'elles mêmes. Des protagonistes intéressants et attachants qui vous réservent bien des surprises. Tous les ingrédients sont réunis pour que l'on passe un excellent moment.

En Bref

Un début très prometteur. Je dirai même une délicieuse et sexy mise en bouche où le ton est désormais donné. Une série qui se déroule sur un campus universitaire avec des sportifs ultra hot avec qui j'ai hâte de faire plus ample connaissance.
Le baron du bétail et son cavalier Le baron du bétail et son cavalier
Nicki Bennett   
Quand tu prends un livre de la collection "Dreamspur Desires", tu sais à quoi t’attendre … Mais franchement un peu de légèreté, de douceur, de rire… De temps en temps, ça fait un bien fou au moral !
« Le baron du bétail et son cavalier » ne déroge pas à la règle, il est bourré de clichés, nous sert une douce romance édulcorée sans réelle surprise quant à sa finalité ! Mais j’ai envie de dire « ON S’EN FOU » ! Car lire ce dernier, c’est pénétrer dans une petite bulle de douceur, et se laisser porter tout simplement par l’histoire, c’est ressentir tout simplement de la joie, de l’amour, une petite dose de bonheur qui fait du bien ! Et cerise sur le gâteau, nous avons droit à un beau, grand, fort Cow boy carrément sexy … On ne va pas cracher dans la soupe …
« Le baron du bétail et son cavalier », c’est la rencontre peu probable de deux hommes différents, mais qui aspirent au même besoin ! C’est l’histoire de Jonah jeune homme peu sur de lui et de Lincoln, cow boy droit dans ses bottes … Deux personnages très attachants …
J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure, douce et fluide qui s’adapte parfaitement à l’histoire qu’elle nous propose … Elle a su pour mettre un peu de piment à son histoire, ajouté des personnages secondaires hauts en couleur, déjà avec Wes, Sammy et Aidan les amis assez déjantés de Jonah, mais aussi avec Eloise, la belle-mère (un peu homophobe sur les bords) et Ford, le contremaître de Linc … Des personnages qui nous offriront tout au long de l’histoire des moments assez drôles et cocasses … Moi, je vous jure, j’adorerai voir Wes dans sa belle robe (et je ne dois pas être la seule ;) )…
Si vous avez envie d’une lecture détente sans prise de tête, si vous avez le moral dans les baskets et qu’un petit remontant plein de douceur vous est nécessaire, voici donc un livre que je vous conseille fortement ;)
Ps : Est-ce que l’on peut caresser l’espoir d’avoir un tome consacré à Wes et son grand blond séduisant … Car vu le personnage ceci présage une bonne dose de rire !


Au-delà, tome 1 Au-delà, tome 1
David Cooper   
Captivant : L’avion au départ du Chili en direction de Los Angeles se brise en deux dans la Cordillère des Andes. Neuf passagers ont survécu dans la partie avant de l’avion. Dans cet univers hostile, ils attendent les secours qui ne viendront pas. Luttant contre le froid et la faim, ils vont devoir faire des choix pour leur survie. Oliver, Colin et Josh décident de partir chercher la nourriture qui se trouve dans la queue de l’avion... Un premier tome prenant où il est très facile de s’imaginer avec les personnages, ressentir le froid, la faim, leurs doutes et leurs espoirs mais surtout de s’attacher à eux et de trembler pour eux. La romance entre Colin et Oliver se développe petit à petit laissant aussi de la place aux autres. Un très bon moment qui prend aux tripes et nous dépayse complètement.

par Folize
Sous sa coupe, Partie 2 Sous sa coupe, Partie 2
Marlène Jones   
Au mois de septembre, les enfants reprennent le chemin de l’école et les parents celui des studios.

Mais la rentrée commence bien mal : les ennuis de santé de Gaspard le conduisent à céder la Note Verte à son fils Alix qui a une dent contre le chanteur et une idée très précise de ce que devrait être VersusJames : mort de préférence.

Ajoutons à cela une crise conjugale qui prend une ampleur inattendue, les tortionnaires de Nathan qui disparaissent, des cœurs qui jouent des tours…

Mais c’est sur Lester Klein que s’acharnera le sort : son passé ressurgit et remet toute sa vie, tant professionnelle que personnelle en cause.

Les « sales gosses » n’ont pas le choix : pour sauver leur groupe, pour sauver leurs amis et pour se sauver tout court, ils vont devoir combattre.

par Ocelline